A
A

Evmos, la blockchain EVM de Cosmos

mar 05 Avr 2022 ▪ 18h30 ▪ 8 min de lecture - par Quentin Durand

Qu’est-ce qu’EVMOS ?

Evmos est une blockchain Proof-of-Stake évolutive, entièrement compatible et interopérable avec Ethereum. Elle est construite à l’aide du Cosmos SDK qui fonctionne au-dessus du socle de consensus Tendermint Core.

Evmos permet d’exécuter Ethereum en tant que blockchain spécifique à une application Cosmos. Cela permet aux développeurs d’avoir toutes les caractéristiques souhaitées d’Ethereum, tout en bénéficiant de l’implémentation PoS de Tendermint. De plus, étant donné qu’elle est construite sur le SDK Cosmos, elle pourra échanger de la valeur avec le reste de l’écosystème Cosmos grâce au protocole de communication inter-blocs (IBC).

Des nouvelles arrivées, Evmos était l’une des plus attendues. Dotée d’une EVM, elle relie deux ecosystème jusqu’à présent incompatibles : Cosmos et Ethereum (et toutes les blockchains dotées d’une EVM). Alors que les premières applications ne devraient pas tarder à arriver, il est temps de faire le point sur cette nouvelle venue.

Rappel: pour comprendre la base de l’écosystème Cosmos, un article d’introduction vous attend ici.

La plateforme EVM de Cosmos :

Evmos est conçu pour être un environnement compatible EVM hautement évolutif construit sur le SDK Cosmos et Tendermint Consensus. La pile Evmos offre :

  • Tendermint/Ignite – Un mécanisme de finalité rapide et de consensus à haut débit largement utilisé dans l’écosystème Cosmos et au-delà. Cela permettra aux transactions sur Evmos d’être entièrement exécutées en quelques secondes.
  • Cosmos SDK – Un cadre modulaire, composable et interopérable qui permettra à Evmos d’évoluer et d’interagir avec d’autres blockchains via IBC tout en maintenant la souveraineté de la chaîne.
  • Module EVM – Construit pour être entièrement compatible EVM, ou équivalent EVM, permettant aux développeurs de profiter pleinement d’un environnement Ethereum, tout en offrant de faibles coûts de gaz et une finalité rapide aux utilisateurs de leurs applications.

Evmos sera lancé comme une seule « chaîne centrale » pour la compatibilité EVM dans l’écosystème Cosmos. La vision ultime d’Evmos consiste en de multiples chaînes compatibles EVM, interopérables et composables, qui peuvent être optimisées individuellement pour des cas d’utilisation spécifiques pour la DeFi, les NFT ou les jeux. Ces chaînes peuvent être spécifiques à une application, ce qui limitera le besoin d’entrer en compétition avec d’autres applications pour le débit.

Grâce à l’IBC et au module de tokens ERC20 d’Evmos, celui-ci sera interopérable avec toute autre chaîne Cosmos non compatible EVM activée par l’IBC ainsi qu’avec Ethereum. Cela permettra le transfert de Cosmos et d’Ethereum entre Evmos.

La plupart des zones de Cosmos ne sont pas capables de lire des smart contracts. La spécialisation qui leur est propre fait qu’elles développent ainsi un seul projet. Ce principe permet d’éviter la surcharge des blockchains et donc d’assurer une mise à l’échelle efficiente. Cependant, cela a un contrecoup, car il est difficile pour de petits projets de passer directement sur leur propre zone. Il est donc important d’avoir aussi des zones dotées d’une machine virtuelle pour lire des smart contracts afin de lancer ces petits projets.

Jusqu’à maintenant, il en existait deux :

  • Secret Network, basée sur la confidentialité et utilisant le langage Rust.
  • Juno doté d’une WASM (WebAssembly) Virtual Machines (VMs). Même si Juno commence à peine à développer son écosystème, l’arrivée de Evmos va changer la donne.

Dotée d’une Ethereum Virtual Machine, Evmos est donc compatible avec Cosmos, mais aussi avec les autres blockchains dotées d’une EVM (Ethereum, BNB Smart Chain, Avalanche…). On peut donc utiliser ses applications à la fois avec le wallet Keplr, mais aussi avec Metamask. Tout en utilisant le Cosmos SDK, Evmos a introduit un module qui permet aux développeurs habitués à l’environnement Ethereum de déployer leurs applications aussi facilement.

De plus, Evmos veut rendre son module EVM accessible à tous. Ainsi, des blockchains privées ou semi-privées pourront reprendre le module EVM pour leur propre réseau. Comme toute nouvelle zone sur Cosmos, Evmos a fait un airdrop d’une partie de ses tokens, ou plutôt ici un rektdrop. En effet, il y a deux conditions pour être éligible à l’airdrop. Du côté du portefeuille Keplr, les stakers d’ATOM et d’OSMO étaient comme d’habitude éligibles. De plus, ceux qui se sont fait rekt sur Ethereum avaient aussi le droit à un airdrop

L’écosystème devrait très rapidement s’enrichir. 18 projets sont déjà préparés à s’installer sur le réseau, que ce soit des DEX (PhotonSwap et ExSwap par exemple), une réserve de valeur NovaDAO, des projets de NFT, gaming mais aussi la célèbre plateforme de lending Aave. Les utilisateurs sont aussi sur le pied de guerre pour arriver les premiers sur ces applications. L’EVMOS, la cryptomonnaie native du réseau ne sera pas disponible tout de suite sur des plateformes d’échange, comme cela est souvent le cas pour les zones de Cosmos. Son arrivée sur le DEX Osmosis sera donc aussi un moment attendu par la communauté pour espérer l’acheter avant la montée prévisible de son cours.

Cevmos : Celestia/EVMos/CosmOS :

La réalisation complète de la vision d’Evmos ne se limite pas à devenir le hub EVM de l’écosystème Cosmos. En s’intégrant à d’autres passerelles, Evmos a le potentiel pour devenir un hub interopérable de contrats intelligents crosschain pour l’ensemble de l’écosystème Web3.

Les prochaines mises à jour du SDK de Cosmos cette année permettront à Evmos de fournir des garanties de sécurité aux chaînes compatibles EVM spécifiques à une application via Cross Chain Validation (CCV), ou sécurité partagée, qui permettra aux chaînes mères, comme Evmos, de valider les blocs sur les chaînes filles, comme une chaîne compatible EVM spécifique à DeFi.

Un exemple unique de ceci est Cevmos, qui est optimisé comme une couche de règlement pour les rollups EVM. La chaîne Cevmos utilisera Celestia pour la disponibilité des données et le token natif d’Evmos sera utilisé pour la sécurité (staking) et pour payer les frais sur le réseau.

Conclusion :

Après Juno et Stargaze, Evmos devrait dynamiser une nouvelle fois l’écosystème Cosmos. En étant ouverte à la fois sur Cosmos et Ethereum, cette blockchain devrait bénéficier des possibilités offertes par ces deux univers et de leur liquidité. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu pour l’instant. Les développeurs d’Evmos ont dû interrompre la blockchain avant le lancement de l’écosystème suite à un souci technique. Le lancement est prévu courant avril 2022.

StakeLab est un validateur de testnet sur Evmos depuis novembre. La mission de StakeLab est de développer l’Internet de demain en augmentant l’utilisation de la prochaine génération de blockchains Proof-of-Stake. Pour ce faire, des protocoles comme Evmos sont importants. Ils donnent aux développeurs de la blockchain Cosmos un meilleur accès à un environnement Ethereum interopérable, tout en bénéficiant de vitesses de transaction rapides et de faibles coûts de gaz. Evmos a une vision multi-chaîne partagée, et ils sont concentrés sur l’aide à la connexion de l’écosystème Web3.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Quentin Durand avatar
Quentin Durand

Je suis convaincu que les prochaines années seront celles de la cryptomonnaie et du métaverse. Passionné par l’écosystème Tendermint Cosmos et par les NFT, je partagerai mes connaissances. Cofondateur de Stakelab.fr

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !