la crypto pour tous
A
A

France : la taxe sur la crypto pourrait tripler après la victoire de la gauche !

mar 09 Juil 2024 ▪ 3 min de lecture ▪ par Eddy S.
S'informer Regulation Crypto

Les résultats des récentes élections en France ont suscité des inquiétudes quant à l’avenir de la fiscalité des cryptomonnaies dans le pays. Avec la promesse de réformes fiscales, les détenteurs crypto pourraient voir leurs avantages fiscaux réduits ! Ce qui soulève des questions sur la stabilité et l’attractivité du marché français des cryptomonnaies.

Crypto sous tension : la France pourrait redéfinir sa fiscalité 

La France a traditionnellement adopté une approche relativement libérale en matière de taxation crypto. Les gains occasionnels issus de la vente de cryptoactifs sont soumis à un prélèvement forfaitaire unique de 30% ! Tandis que les activités professionnelles liées aux cryptomonnaies sont taxées jusqu’à 45% sous la forme de bénéfices non commerciaux. Cependant, les changements politiques pourraient entraîner une révision de cette législation, et voir ces prélèvements exploser !

L’acte financier de 2019 a introduit une disposition spécifique dans le code des impôts français. Il traite de la taxation des gains dérivés par les particuliers résidents fiscaux français de la négociation occasionnelle de crypto. Cette disposition pourrait être remise en question si les nouveaux dirigeants décident de s’aligner sur les directives européennes plus strictes, telles que la directive Dac8.

Les investisseurs inquiets !

Les investisseurs crypto sont préoccupés par la possibilité que la France suive l’exemple d’autres pays européens et impose des taxes plus élevées et une réglementation plus stricte du marché. Cela pourrait affecter les rendements des investissements existants. Mais aussi, dissuader les nouveaux investisseurs de participer au marché français des cryptomonnaies.

En outre, les élections ont mis en lumière la nécessité pour les détenteurs crypto de rester vigilants et informés sur les lois fiscales en constante évolution. La Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) a déjà la capacité de suivre les avoirs en cryptomonnaies. Avec les nouvelles réglementations, cette surveillance pourrait s’intensifier.

Alors que la France se trouve à un carrefour politique, l’avenir de la fiscalité crypto reste incertain. Les détenteurs de crypto-actifs doivent se préparer à des changements potentiels ! Mais également, envisager des stratégies pour naviguer dans un paysage fiscal qui pourrait devenir plus complexe et exigeant. La clé sera de rester adaptable et de suivre de près les développements législatifs pour maintenir la conformité et optimiser les avantages fiscaux disponibles.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.