A
A

Blockchain : qu’est-ce qu’un validator ?

dim 14 Nov 2021 ▪ 7h00 ▪ 5 min de lecture - par Nicolas

Le terme validator provient de l’anglais et peut être traduit en français par validateur. Dans les cryptomonnaies, c’est le nom qui est donné aux personnes qui se chargent de vérifier les transactions sur certaines blockchains.

Purple Proof of stake icon isolated on white background. Cryptocurrency economy and finance collection. 3d illustration 3D render

Afin d’en savoir plus sur le sujet, nous allons vous expliquer les cryptomonnaies qui fonctionnent avec des validators, comment faire pour en devenir un et les sommes d’argent qu’il est possible d’empocher en vérifiant les transactions.

Est-ce qu’il existe des validateurs sur toutes les cryptomonnaies ?

Les validateurs n’opèrent que sur certaines blockchains, celles qui fonctionnent généralement avec un système PoS (Proof of Stake). Dans le cas des actifs numériques qui fonctionnent avec un système PoW (Proof of Work), on parle dans ce cas-ci de mineurs.

Un système PoW possède une sécurité très élevée. A titre d’exemple, le Bitcoin, qui fonctionne en utilisant ce consensus de vérification, ne s’est jamais fait hacké depuis son existence (les vols de cryptos ont eu lieu au niveau des exchanges ou via des scams). En contrepartie, il s’agit d’un système très gourmand en ressources énergétiques.

Le PoS est quant à lui moins sécurisé que le PoW, mais permet de réaliser de nombreuses économies au niveau de l’électricité consommée. Toutefois, les cryptomonnaies les plus populaires qui utilisent ce consensus arrivent à avoir une sécurité plus qu’acceptable et il n’y a pour l’instant pas eu de piratage important qui a mis en péril l’existence d’un tel consensus.

Comment faire pour devenir un validateur ?

Il existe différentes façons de devenir un validateur dans un système PoS. Cependant, par soucis de clarté, nous allons tenter de résumer cela de la façon la plus simple qui soit, même si la réalité est un peu plus complexe et varie selon la cryptomonnaie considérée.

Tout d’abord, il faut que vous mettiez en gage certains actifs numériques du projet pour devenir un masternode. Le montant à mettre en gage varie de parfois quelques centaines d’euros à plusieurs milliers. Dans certains cas, il est même possible de créer un pool pour constituer à plusieurs un masternode.

Il se peut que le système PoS soit du type Delegated PoS. Cela signifie qu’il est possible de mettre en gage ses tokens pour quelqu’un d’autre et de recevoir une partie des profits engendrés par cette personne.

Il existe bien évidemment autant de spécificités que de projets différents qui utilisent le PoS, mais dans l’ensemble, ce sont les deux moyens les plus communs pour devenir un validateur sur une blockchain qui a besoin de ces acteurs pour fonctionner.

Peut-on gagner beaucoup d’argent en étant validator ?

Là aussi, il est impossible de pouvoir dire quelles sont les sommes d’argent qu’il est possible d’empocher car cela dépend sensiblement des projets et du capital de départ que l’on peut investir.

Ainsi, les blockchains qui requièrent de mettre en gage un grand montant pour devenir validateur rapportent le plus. Malheureusement, il est nécessaire dans ce cas de posséder le capital de départ pour obtenir son ticket d’entrée, de créer un pool pour créer un masternode ou de déléguer ses tokens à un autre validateur.

Lorsque les investissements sont faibles, le retour sur investissement est également nettement plus faible. De plus, il se peut qu’il soit obligatoire de bloquer ses tokens pendant une grande période de temps, ce qui peut poser des problèmes si les cours venaient à s’effondrer car il ne serait ainsi pas possible de revendre ses jetons à temps afin de limiter ses pertes.

Conclusion sur les validators

Les validators sont les personnes qui s’occupent de traiter les transactions sur les blockchains qui fonctionnent avec un consensus PoS. Les conditions pour devenir un vérificateur varient d’une cryptomonnaie à une autre, mais il faut toujours mettre des jetons du projet en gage.

De façon analogue aux mineurs sur les blockchains PoW, les validators gagnent de l’argent en vérifiant les transactions. Toutefois, les sommes empochées peuvent varier d’une cryptomonnaie à une autre et il est parfois nécessaire de faire un gros investissement avant de pouvoir devenir un validateur en achetant de nombreux tokens liés au projet.

Retour au lexique

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas avatar
Nicolas

J'ai découvert le monde des cryptomonnaies en janvier 2018. Arrivé au pire moment pour investir, je n'ai depuis lors jamais cessé de me former et partage désormais mes connaissances afin de faciliter l'adoption des cryptos.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !