A
A

Stocker des bitcoins (BTC) : custodial ou non-custodial wallet ?

sam 04 Juin 2022 ▪ 9h30 ▪ 6 min de lecture - par Mary Batshwok

Vous avez décidé de passer le pas et de, vous aussi, acquérir des bitcoins (BTC) ou d’autres cryptomonnaies. Il vous faut désormais choisir un wallet, un portefeuille numérique, pour les conserver ou même les dépenser. Au-delà de l’aspect technique, l’anglais peut-être également un frein dans votre conquête du bitcoin (BTC), faisons le point sur ce qu’on appelle un custodial wallet et un non-custodial wallet.

custodial wallet non custodial wallet

Commençons par le commencement : la clé privée (private key) et la clé publique (public key)

Un wallet de cryptomonnaies est un outil (un logiciel) qui permet d’interagir avec un réseau blockchain. On peut l’utiliser pour envoyer et recevoir des cryptomonnaies, accéder à des applications décentralisées ou faire du staking par exemple. Techniquement parlant, les wallets de cryptomonnaies ne stockent pas réellement vos bitcoins (BTC) et autres actifs numériques, en réalité ils génèrent les informations nécessaires pour utiliser vos cryptomonnaies, mais pour plus de simplicité nous allons tout de même parler de stockage.

public key BTC
Clé publique et clé privée se présentent sous forme de QR-code ou d’une ligne avec des chiffres et des lettres

Un portefeuille de cryptomonnaies est composé de deux éléments principaux : une clé publique (appelée aussi adresse publique, utilisée pour recevoir vos bitcoins (btc), autrement dit public key) et une clé privée, private key (celle qui permet d’accéder à vos fonds et de signer vos transactions). Ces deux clés se présentent sous forme de QR-code ou d’une liste de chiffres et de lettres.

Votre clé privée (private key) est absolument confidentielle, c’est véritablement l’accès à vos cryptomonnaies à partir de n’importe quel appareil et vous devez la conserver à l’abri des regards indiscrets et sur un support fiable (certains choisiront des supports en métal ou acier inoxydable, des portefeuilles papier, paper wallet, qui contiennent à la fois clé publique et la clé privée, et d’autres enfin choisiront des hardware wallets). On a vu souvent des débutants tentés par un Airdrop frauduleux donner la clé privée de leur wallet et ainsi perdre les fonds qui s’y trouvent. Ne donnez à personne votre clé privée, surtout si c’est un inconnu.

Vous trouverez de plus amples explications sur les clés privées / publiques ici.

Confier la clé privée de votre wallet à un tiers ?

La gestion de votre clé privée est un choix personnel : souhaitez-vous la confier à un tiers (une plateforme par exemple) ou la conserver ? C’est ici que se pose le choix des custodial wallets ou non-custodial wallets : un petit moyen de se souvenir de la différence est de savoir que « custody » signifie en anglais la garde, la détention. Par conséquent un non-custodial wallet est un portefeuille qui ne « gardent » pas vos clés privées.

bank run liban
Bank run au Liban, les usagers ne pouvant plus retirer leurs fonds s’attaquent aux banques.

Custodial ou non-custodial : avantages et inconvénients

L’avantage d’un custodial wallet réside dans le fait qu’un tiers gère vos clés privées ce qui peut être plus simple quand on débute. Mais est-ce utile de répéter que si « vous ne possédez pas vos clés, vous ne possédez pas vos cryptos ».

Dans le monde bancaire traditionnel, vous confiez vos avoirs à votre banque et vos retraits en espèces sont déjà limités, en cas de bank run comme au Liban récemment, vous perdrez tout. Sur une plateforme de cryptomonnaies, c’est un peu la même chose : vous confiez vos clés privées, mais en cas de faillite, de scam exit (c’est-à-dire que le gestionnaire part avec la caisse), d’une nouvelle réglementation, d’un piratage, vous n’aurez plus accès à vos cryptomonnaies. Si le risque de piratage est faible désormais quand vous optez pour une plateforme reconnue comme Kraken ou Binance, les réglementations diverses et aléatoires peuvent changer la donne sur le retrait de vos avoirs.

Un confort d’utilisation certes, mais qui n’est pas tout à fait ce qui a été pensé initialement pour l’utilisation du bitcoin (BTC) : la liberté sans tiers de confiance, en un mot être sa propre banque.

Un non-custodial wallet à l’inverse n’a pas besoin de tiers de confiance, vous possédez vos clés privées. L’inconvénient est sans doute la responsabilité que cela engendre : en effet en cas de perte, d’oubli ou de vol des clés privées, alors point de salut. Vos fonds sont définitivement perdus.

L’accès à vos clés privées est la principale différence entre les deux formes de wallets, il y en a d’autres moins notables. Les frais de transactions par exemple ne sont pas les mêmes (un peu plus élevés pour les non-custodial). Les custodial wallets sont principalement hébergés sur des plateformes (Binance, Bittrex, Kraken, Coinbase …) et nécessitent un KYC (know your customer, c’est-à-dire que vous devez vous identifier) alors que les non-custodial wallets sont anonymes (Truswallet, MyEtherWallet, Exodus, Divi ….). Les innovations sont telles dans le domaine des cryptomonnaies que désormais les non-custodial wallets sont pour la plupart très simples à utiliser, il n’en reste pas moins qu’ils sont vulnérables dès lors qu’il y a une connexion à internet, ils sont ce qu’on appelle des « hot wallets ».

En conclusion chaque utilisateur doit choisir ce qui lui convient en termes de sécurité d’abord et de confort ensuite. On ne peut que recommander un cold wallet (un « stockage à froid ») pour un gros montant de cryptomonnaies, pour les dépenses courantes un wallet sur votre mobile sera très pratique et enfin une plateforme sécurisée et reconnue pour du trading, staking ou autre opération proposée par la plateforme en question.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 319,63 $ 1.07%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 224,86 $ 7.07%
DEFI (DEFIPERP) 3 002,80 $ 6.36%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,86 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document