A
A

Texas : Pétition contre la plus grande installation de mining de bitcoins (BTC) Riot Blockchain

mar 21 Juin 2022 ▪ 8h45 ▪ 7 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Élus locaux, promoteurs de projets et riverains ne partageraient pas le même avis sur la prolifération de centre de mining de bitcoin dans le Texas. Le sénateur Ted Cruz est rapidement devenu célèbre pour son amour avéré des cryptomonnaies. Ce qui a fait en sorte que les activités de mining se sont répandues dans cet ancien désert à une vitesse grand « V ». Sauf que cette fois-ci, les riverains ne semblent pas d’accord sur le déploiement d’un projet similaire. Un appel à signature d’une pétition a été lancé contre l’installation de Riot Blockchain.

Riot Blockhain mining bitcoin Texas

Texas, le paradis des mineurs de bitcoin ?

Le sénateur pro-bitcoin Ted Cruz n’avait-il pas consulté les Texans avant de décider de faire du Texas un « oasis » pour le bitcoin et les cryptomonnaies ? C’est en effet le plan qu’il a avoué le 23 mai dernier à l’occasion d’une réunion de réflexion de l’Heritage Foundation baptisée « Bitcoin et l’expérience américaine ». Cependant, il ne fait pas l’unanimité.

« Je crois au bitcoin. Je veux que le Texas soit l’oasis de la Planète Terre pour le bitcoin et la crypto », martelait-il dans son discours.

Cruz, qui ne tarit pas d’éloges à l’endroit du bitcoin et de son pouvoir de décentralisation, n’hésite pas à dénigrer la gauche pour leur position haineuse vis-à-vis des cryptomonnaies. Il estime que ces politiciens ne sont pas encore prêts à abandonner le contrôle du système financier actuel.

Fort heureusement que bon nombre d’entre les sociétés de bitcoin mining ont considéré cette position favorable de Ted Cruz. Pas plus tard que le mois de mai, le Texas Pacific Land Corporation (TPL) a mis sur pied un partenariat avec Mawson Infrastructure Group et JAI Energy en vue d’installer des infrastructures capables de supporter 2 exahashs par secondes.

D’ailleurs, le Texas était devenu rapidement le nouvel eldorado des mineurs après des mesures répressives de la Chine contre le mining de bitcoins en juillet 2021.

Le 16 juin dernier, une autre installation a fait l’objet d’une annonce dans le même état : celle de Riot Blockchain.

Riot Blockchain, un géant de plus dans le mining bitcoin du Texas

Maintenant que le Texas accueille à bras ouverts les mineurs de bitcoin, Riot Blockchain voudra aussi tenter sa chance. Participer au bal des acteurs et des parties prenantes de la cryptomonnaie occupant la région, c’est son objectif du moment.

Pour affirmer sa volonté, Riot Blockchain a opté pour une installation de grande envergure dans la ville de Corsicana (Navarro, Texas). « Grande », parce qu’elle y occupera une propriété de 265 acres. En gros, elle sera érigée sur une surface avec 30 % plus d’énergie que celle de Rockdale et développera une capacité maximale de 1 gigawatt.

Riot Blockchain aussi n’est pas une entreprise méconnue dans le secteur. On dit qu’elle fait partie des plus grandes sociétés minières de bitcoins au monde.

Concernant l’alimentation, le nouveau crypto-conquistador espère tirer profit d’une ligne de transmission à haute tension. Un commutateur, disent-ils.

« Vous avez deux ressources très précieuses : le commutateur de Navarro et l’eau », souligne Chad Harris, directeur commercial de Riot.

La communauté locale ne donne pas son aval à Riot

1 gigawatt, c’est l’équivalent de la consommation de 300 000 à 1 million de foyers. Or, l’énergie commence à se faire rare dans l’ensemble du Texas. La raison : les centrales locales fonctionnent aux énergies renouvelables. De plus, vous n’êtes pas sans savoir que les conditions météorologiques extrêmes ne leur facilitent pas la production d’électricité. Des fois, les autorités texanes invitent les gens, les sociétés de mining de bitcoins incluses, à limiter l’usage du courant électrique.

Du coup, une infime partie de la population veut barrer la route à Riot Blockchain. Déjà, avec les installations actuelles, la ville peine à satisfaire la demande des riverains. Il y a aussi le fait que l’installation destinée au mining de bitcoins ira pomper beaucoup d’eau pour refroidir ses équipements. Cela ne signifie-t-il pas un tarissement imminent des ressources locales ? Et corolairement l’augmentation des factures énergétiques.

Voici ce que pense Jackie Sawicky, représentant des Texans sceptiques :

« Ils l’ont annoncé comme si c’était quelque chose dont nous devrons être reconnaissants. Ils exploitent nos ressources et qu’obtenons-nous en retour ? »

D’ailleurs, bon nombre d’entre eux voient chez cryptomonnaies un système ou une chaîne/pyramide de Ponzi. Pour rappel, la pyramide de Ponzi s’apparente à une arnaque faisant miroiter des rendements énormes à des investisseurs. Au cours de son effondrement, ces derniers, surtout les nouveaux venus, seront les victimes.

En signe de mécontentement, Sawicky ajoute :

« Nous ne pouvons pas entrer dans un magasin et leur acheter quoi que ce soit. »

Une pétition et plus de 600 signatures collectées contre Riot Blockchain

Pour démontrer le sérieux de leur démarche, les mécontents de l’installation du centre de mining Bitcoin de Riot ont créé une page Facebook du nom de « Concerned citizens of Navarro County ». Parallèlement à cela, ils ont lancé une pétition baptisée « NON à la mine Riot Bitcoin dans le comté de Navarro ».

Bilan provisoire : la pétition a séduit environ 674 personnes après 2 mois de lancement par Jackie Sawicky. Or, il faut atteindre 1 000 signatures pour pouvoir bénéficier du statut de « pétition recommandée ». Pour ce qui est de la page Fabebook, un petit survol du réseau social de Zuckerberg nous a permis le constat suivant : le groupe privé « Concerned Citizens of Navarro Country » totalise 528 membres au moment de la rédaction de l’article.

Au vu du manque d’application de la résistance, le CCO de Riot Blockchain estime que « 99,9 % des gens semblent ravis ». En guise de mesure d’accompagnement, l’entreprise de mining de bitcoins a souligné que leur implantation dans le Texas représente des atouts économiques et financiers pour la communauté. Des emplois et une bonne rémunération, allant de 15 à 35 dollars par heure, leur feront certainement changer d’avis, estiment la direction de Riot.

Source : Finbold

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Cours & Indices

BITCOIN (BTCUSD) 21 319,63 $ 1.07%
ETHEREUM (ETHUSD) Ξ 1 224,86 $ 7.07%
DEFI (DEFIPERP) 3 002,80 $ 6.36%
MARKETS (ACWI) 86,31 $ 3.04%
GOLD (XAUUSD) 1 826,89 $ 0.24%
TECH (NDX) 12 105,86 $ 3.49%
CURRENCIES (EURUSD) 1,06 $ 0.38%
CURRENCIES (EURGBP) 0,859250 £ 0.17%
CRUDEOIL (USOIL) 107,53 $ 3.41%
IMM. US (REIT) 2 445,30 $ 2.12%
Le pourcentage exprime l’évolution depuis 24h Acheter des cryptos sans risques
Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email et tentez de gagner 0.2 ETH en vous inscrivant aujourd'hui

Guides Crypto
Vous devez remplir le formulaire pour recevoir votre document