A
A

Bitcoin (BTC): Le 19 millionième coin extrait !

sam 02 Avr 2022 ▪ 18h30 ▪ 6 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Sur une offre totale de 21 millions de bitcoins à extraire, il ne reste plus que 2 millions. À l’allure où vont les choses, le BTC acquiert un niveau de rareté encore plus élevé. Gros plan !

2 millions de bitcoins restant

Le bitcoin (BTC) se raréfie

D’ici peu, il n’y aura plus jamais de nouveaux bitcoins, car il ne reste plus que 2millions de coins à extraire. C’est ce qu’ont indiqué les données de Bitbo, indiquant que le 19 millionième bitcoin viennent d’être miné.

Si l’on se réfère au plan initial de Satoshi Nakamoto, le père du bitcoin (BTC), plus la reine des cryptomonnaies devient rare, plus elle acquiert en valeur. Il ne doit rien regretter des décennies consacrées à des recherches dans le monde de l’informatique.

Avant le débarquement du Bitcoin, nous avons dû composer avec de l’argent numérique, souvent handicapé par une double dépense. Pour faire des transactions, nous avons payé plus de frais bien au-delà de notre possibilité. Des autorités centrales imitant le modus operandi des financiers traditionnels se sont permis de suivre les envois, réceptions ou encore l’établissement de nos soldes.

Heureusement que Nakamoto était arrivé à une solution capable de briser cette chaîne grâce au recours au Proof-of-Work dans un grand livre distribué. Cela a permis la génération d’une condition propice à une réduction des dépenses.

Du mining et des millions de bitcoins (BTC)

Aucune émission et application du bitcoin ne deviendraient effectives sans une coordination au niveau des mineurs et des nœuds. Pour cela, les investisseurs voulant appréhender cette rareté des bitcoins doivent tenir compte de la limitation de l’offre pour cet actif.

Il fut un temps, les mineurs s’habituaient à troquer leurs bitcoins fraichement frappés sur le marché en dollars américains. Cela rendait leur permettait de couvrir les frais d’exploitation. Mais présentement, les choses ont changé : les sociétés de mining n’hésitent pas à ajouter les tokens extraits à leur bilan. Et parallèlement, elles réalisent des prêts garantis par des bitcoins si besoin est.

Conséquence : les millions de bitcoins s’amenuisent, deviennent rares, car l’offre totale a été fixée à 21 millions dès le lancement du Bitcoin.

Qu’en est-il de la récompense par bloc ?

Il nous faut remonter le temps de l’extraction du premier bloc de 50 BTC par Nakamoto pour mieux comprendre le concept de « récompense par bloc ». Car après cette période, cette dernière s’est vue réduite de moitié tous les 210 000 blocs. Ce qui fait qu’actuellement, un mineur ne pourrait gagner que 6,25 BTC par bloc miné.

De moins en moins de nouveaux bitcoins se font distribuer par les temps qui courent, rendant les millions de BTC encore plus rares que jamais. Certes, il a fallu attendre une bonne douzaine d’années avant l’extraction des 19 millions des bitcoins, mais il faudra attendre l’année 2140 pour frapper le dernier bitcoin. Sauf si le protocole change.

C’est étrange de ne voir aucune mention de la limite de l’offre totale de 21 millions de bitcoins dans le livre blanc de Nakamoto ni dans son code. Le créateur du King of Crypto y a plutôt évoqué un système de récompense évolutif pour chaque bloc extrait. Ce dernier, étant en jonction avec le réseau décentralisé d’ordinateurs appliquant cette récompense, empêchera implicitement l’émission de bitcoins au-delà de la limite.

Jameson Lopp, cofondateur et directeur technique de Cypherpunk et Casa, en a parlé dans un billet de blog. Voici ce qu’il disait :

« Les implémentations Bitcoin contrôlent les nouvelles émissions en vérifiant que chaque nouveau bloc ne crée pas plus que la subvention de bloc autorisée. »

Une politique monétaire gérant la disparition des millions de BTC

Ainsi, il nous faut encore attendre un siècle pour voir le stock des 2 millions de bitcoins s’épuiser. Car le calcul de Satoshi Nakamoto a prévu une multiplication par deux des dépenses. De même, la subvention de bloc est prévue ne rapporter pas plus qu’elle ne le devrait au fur et à mesure de sa progression. Indirectement, le réseau distribué de nœuds Bitcoin y est pour quelque chose.

Sauf qu’un autre paramètre est à surveiller de près : la rareté du bitcoin dans le monde numérique. En effet, le BTC a permis l’établissement d’une politique monétaire programmant à l’avance sa fin. Ce qui est fort distinctif avec le système monétaire actuel où les décideurs et les gouvernements ont la gâchette facile en matière d’augmentation d’émission de monnaie.

Inflation monétaire du Bitcoin (BTC)

Du coup, le Bitcoin (BTC) ne pourra souffrir d’aucune dépréciation de sa valeur dans le futur. En plus, ses utilisateurs connaitront constamment une garantie de protection de leur pouvoir d’achat.

Cerise sur le gâteau, le bitcoin autorise la planification de l’avenir vu que personne n’est à mesure de dévaluer cet actif. Il convient également de signaler que les évolutions de notre société sont fortement liées à un engagement fort en faveur du travail et des investissements à long terme. Exit les paris à court terme !

Les derniers millions de bitcoins se vendaient entre 30 000 et 60 000 dollars, et ce en dépit leur rareté. Cette habitude de troquer le bitcoin contre le dollar américain peut être interprétée comme une absence de compréhension de cet actif numérique. Pour le moment, peu de gens ont atteint un niveau de compréhension  moyen. Mais on s’attend à une très très grande affluence lorsque le bitcoin atteindra l’effet escompté par cette théorie de la rareté.

Source : Bitcoin Magazine

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !