A
A

La Banque centrale du Brésil lance un projet pilote pour sa CBDC

mer 08 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Regulation Crypto

Le Brésil a beaucoup progressé dans le secteur crypto ces dernières années. Il a su lancer des projets importants pour stimuler l’adoption de la nouvelle classe d’actifs. L’année écoulée par exemple, il a décidé de légaliser les paiements en crypto. Aussi, cette année, il a avancé sur son projet de CBDC de manière considérable. Pour preuve, le gouvernement brésilien vient d’annoncer le lancement de la phase de test.

CBDC du Brésil

La phase de test du Digital Real devrait s’achever d’ici 2024

À la fin du mois passé, le projet de CBDC au Brésil a franchi le dernier pas vers une possible émission. À présent, la Banque centrale brésilienne annonce le lancement de la phase de test du Digital Real. Reuters a rapporté la nouvelle le lundi 6 mars 2023, citant les propos du coordinateur du projet CBDC. Il se trouve que Fabio Araujo a suggéré que le projet pilote devrait s’achever d’ici 2024.

En effet, le coordinateur a déclaré que le Digital Real sera soumis à une utilisation généralisée en 2024, après les tests. Cela dit, durant la phase de test, les particuliers pourront acheter et vendre des obligations fédérales. Ensuite, une évaluation du projet de CBDC aura lieu.

Début de la phase de test de la CBDC brésilienne

La monnaie numérique offrira-telle de nombreux avantages ?

Le coordinateur du projet CBDC a fait l’éloge du Digital Real dans ses récentes déclarations. Araujo a affirmé que la CBDC réduira les coûts et favorisera « une inclusion financière pour les gens ». « Vous avez des services qui sont très coûteux à réaliser, tels que les opérations de mise en pension, qui aujourd’hui sont réservées aux banques, mais qui pourraient être réalisées par n’importe qui avec une technologie basée sur les monnaies numériques », a ajouté le dirigeant.

Fabio Araujo a précisé que le Digital Real créera un environnement favorable à la réduction du coût du crédit. Il a également évoqué une réduction du coût de l’amélioration du rendement des investissements. Il a souligné : « Il y a un grand potentiel pour les nouveaux fournisseurs de services, les fintechs, qui démocratisent l’accès au marché et offrent de nouveaux services ».

Plusieurs pays, en dehors du Brésil, travaillent à lancer le projet pilote de leurs CBDC rapidement. Par exemple, la Banque centrale du Japon compte lancer la phase de test de sa CBDC cette année, en avril. De même, tout au début de ce mois, l’Australie a annoncé un projet pilote CBDC (l’eAUD).

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.