A
A

La Chine lance son marché d’actifs numériques de NFT

ven 30 Déc 2022 ▪ 9h00 ▪ 3 min de lecture - par Gilles Cedric YAKAM

La Chine est l’un des pays où le trading de biens digitaux est le plus sévèrement régulé. Pourtant, les Chinois continuent de s’intéresser à ces actifs. Le gouvernement du pays vient de décider le lancement d’un marché dédié au trading d’actifs numériques, dont les NFT.

Focus Bloc, NFT, Paris Match,Jean-Claude Deutsch
Coindesk annonçant sur Twitter que la Chine va lancer son marché d’actifs numériques.

La Chine cherche-t-elle à contrôler davantage le marché des NFT ?

Le nouveau marché NFT sera directement contrôlé par l’État chinois. Mais de manière opérationnelle, il sera opéré par trois entités. Les deux premières sont la China Technology Exchange et Art Exhibitions China. Ces deux organisations appartiennent à l’État. La troisième est Huban Digital, une entreprise privée. On a appris par Coindesk que le nom de ce marché serait « China Digital Asset Trading Platform ». On sait déjà que le gouvernement chinois n’aime pas les cryptomonnaies. Peut-être a-t-il vu dans ces actifs un moyen de résoudre un problème concret.

En effet, le nouveau marché NFT permettra également d’acquérir et de céder des droits d’auteur et des droits de propriété numériques sur des objets de collection. Il reposera sur une Blockchain qui porte le nom de « China Cultural Protection Chain ».

Il semble donc que cette nouvelle plateforme soit davantage un moyen de protection qu’un moyen de contrôle.

China Digital Asset Trading Platform : la feuille de route

Ce nouveau marché NFT a été annoncé le 28 décembre et sera inauguré le 1er janvier 2023. L’un de ses rôles principaux sera de réguler les échanges de biens numériques. Premièrement, cela permettra d’éviter les spéculations excessives. Ensuite, il donnera la possibilité aux chinois d’échanger leurs biens sur une plateforme régulée qui offre des garanties. La Chine prévoyait de réguler ce secteur, puisque le 29 novembre, le tribunal internet de Hangzhou a reconnu les NFT comme actifs protégés par la loi.

La Chine semble s’ouvrir peu à peu au marché des NFT et du metaverse.  Des provinces comme le Zhejiang comptent d’ailleurs développer leurs propres metaverses. Toutes les études montrent le potentiel de ces actifs à court et à long terme. Mais en 2021, le pays a interdit toutes transactions en cryptomonnaies. Il sera intéressant de voir si les autorités du pays lèveront les interdictions. Ou peut-être que les Chinois vont acheter des NFT avec des devises fiduciaires.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Gilles Cedric YAKAM avatar
Gilles Cedric YAKAM

Rédacteur web SEO spécialisé dans les crypto-monnaies, la finance décentralisée et le Web 3, je produis des textes engageants et d'actualité. Mon but est de démocratiser l'univers de la crypto et informer les lecteurs des nouveautés dans le secteur.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !