A
A

La crypto est dangereuse ? OUI ! L’argent liquide aussi ! Selon le Trésor américain

dim 11 Fév 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Eddy S.
S'informer Regulation Crypto

Le Trésor américain a récemment publié ses rapports évaluant les principales menaces en matière de criminalité financière aux États-Unis. Ces documents mettent en lumière l’évolution des risques, entre la persistance de méthodes traditionnelles comme l’usage d’espèces et l’émergence de nouvelles pratiques exploitant les crypto. 

Crypto blanchiment d’argent

La prédominance persistante du cash 

Malgré la montée en puissance de la crypto, le rapport du Trèsor américain sur le blanchiment d’argent souligne que le cash demeure le principal outil utilisé par les criminels pour dissimuler leurs activités illicites et blanchir leurs fonds. Les espèces permettent d’assurer un anonymat total, de brouiller les pistes et de réaliser des transactions sans laisser de traces. 

Les activités criminelles générant le plus de profits à blanchir aux États-Unis restent la fraude, le trafic de drogue, la cybercriminalité, la traite humaine et la corruption. Le Trésor met en avant plusieurs domaines à risques persistants ! L’abus de sociétés écrans, le manque de transparence dans l’immobilier, la couverture imparfaite du secteur financier non bancaire, la complicité de certains professionnels et les défaillances de conformité dans le secteur bancaire.

Bien que le rapport note une menace grandissante liée à la crypto, exploitée pour escroqueries et financement du terrorisme, le cash n’a pas encore été détrôné. Sa disponibilité, son anonymat et sa facilité d’utilisation en font toujours le moyen privilégié des criminels pour blanchir des montants massifs issus du trafic de drogue, de la prostitution, des jeux illégaux ou d’autres sources de profits illicites.

L’émergence des risques liés à la crypto

Pour autant, le rapport met clairement en garde contre les dangers croissants de la crypto. Le Trésor souligne que les acteurs malveillants, depuis les escrocs jusqu’aux terroristes, exploitent de plus en plus les actifs numériques pour lever des fonds ou transférer de l’argent à travers le monde.

Les cryptos permettent en effet des transactions transfrontalières instantanées, avec des frais minimes, et un relatif anonymat du fait de l’absence d’intermédiaires financiers traditionnels. Le Trésor s’inquiète particulièrement du financement du terrorisme par ce biais, que ce soit pour des groupes étrangers comme l’État Islamique ou pour des extrémistes américains.

Le rapport met aussi en exergue les défis posés par la finance décentralisée (DeFi) et les stablecoins. Ces services sont couverts par les régulations anti-blanchiment mais peinent à s’y conformer, offrant aux criminels des brèches à exploiter. Le Trésor s’alarme également du développement des jeux en ligne, vecteurs de risques uniques.

En conclusion, si le cash reste pour l’instant l’outil privilégié, la montée en puissance rapide de la crypto dans un environnement encore peu régulé inquiète les autorités américaines. Le Trésor appelle à une prise de conscience et à un renforcement des mesures de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement illicite sous toutes ses formes.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Eddy S. avatar
Eddy S.

Le monde évolue et l'adaptation est la meilleure arme pour survivre dans cet univers ondoyant. Community manager crypto à la base, je m'intéresse à tout ce qui touche de près ou de loin à la blockchain et ses dérivés. Dans l'optique de partager mon expérience et de faire connaître un domaine qui me passionne, rien de mieux que de rédiger des articles informatifs et décontractés à la fois.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.