la crypto pour tous
A
A

La date du procès de Sam Bankman-Fried enfin connue ?

jeu 29 Déc 2022 ▪ 4 min de lecture ▪ par Cédrick Aimé G.

L’étau se resserre pour Sam Bankman-Fried, l’ex-PDG de l’exchange crypto en chute FTX. En effet, les soupçons de détournement d’un montant de 1.8 milliard de dollars appartenant aux investisseurs via FTX pèsent sur lui. Actuellement libre sous caution, il pourra plaider sa cause devant les instances judiciaires du tribunal fédéral de Manhattan. En cas de condamnation, SBF pourrait écoper jusqu’à 115 ans de prison.

crypto, sam bankman-fried, ftx
L’ancien patron de FTX Sam Bankman-Fried plaidera en janvier 2023

Sam Bankman-Fried bientôt traduit en justice ?

Il y a quelques mois, l’exchange crypto FTX faisait faillite à la surprise générale. Dans la foulée, des enquêtes s’ouvraient pour comprendre les raisons d’une chute aussi spectaculaire. Quelques semaines plus tard, les premiers soupçons commençaient à peser sur l’ex-PDG de FTX, Sam Bankman-Fried. Puis, vont s’ensuivre son arrestation par les autorités américaines et libération sous caution de 250 millions de dollars.

Le premier juge censé traiter du cas Sam Bankman-Fried s’était retiré pour cause de conflit d’intérêt, car SBF aurait été son conseiller par les collaborateurs de son mari par le passé. pour assumer la caution de l’ancien homme fort de FTX, Il devrait donc selon toute vraisemblance, se présenter devant le tribunal fédéral de Manhattan pour plaider sa cause dans un peu moins d’une semaine.

Pour rappel, on lui reproche des faits de fraude électronique, fraude en valeur immobilière, violations du financement de campagne, complot et blanchiment d’argent. L’homme d’affaire risque gros, il pourrait s’en sortir avec une peine lourde de 115 ans si les charges qui pèsent sur lui s’avéraient.

Pour ne pas envenimer la situation, Sam Bankman-Fried choisissait de renoncer à son droit d’extradition et de négocier un accord avec l’administration pour une caution suite à son arrestation aux Bahamas. En attendant la date du début du procès, le patron déchu de FTX se réfugie ses parents dans une villa huppée et hautement sécurisée d’une valeur de 4 millions de dollars.

Il a volontairement renoncé à ses droits à une audience d’extradition et a conclu un accord avec le gouvernement fédéral pour sa caution après avoir été arrêté aux Bahamas dans le cadre de la « fraude massive de plusieurs années » qui, selon les procureurs, était « un château de cartes » construit « sur un fondement de tromperie.

Conclusion

En somme, la saga judiciaire qui débutera en début d’année prochaine entre Sam Bankman-Fried et les autorités américaines s’annonce palpitante. Cette procédure pourrait être longue au regard des accusations graves qui pèsent sur lui. En substance, SBF se serait servi dans les fonds des investisseurs pour acquérir des valeurs mobilières et les offrir en dons au parti démocrate au travers d’Alameda Research.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Cédrick Aimé G. avatar
Cédrick Aimé G.

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.