la crypto pour tous
A
A

La menace imminente qui pourrait faire chuter les Etats-Unis

mar 09 Juil 2024 ▪ 11 min de lecture ▪ par Satosh
Apprendre Investissement

Les Etats-Unis sont confrontés à des périls multiples : dette, inflation, guerre civile, climat… Pourtant, une menace terrifiante pourrait bien être imminente et entraîner la chute des Etats-Unis, dans un bouleversement historique comparable à 1945.

etats-unis en péril

2024 : une année décisive pour les Etats-Unis

Cette année 2024 est une année électorale. Tout le monde est donc encore plus inquiet que d’habitude quant à l’avenir de la nation américaine. Les prophéties de malheur se succèdent à un rythme effréné sur les médias sociaux.

Les progressistes craignent que Donald Trump détruise la démocratie, se déclare dictateur et mette en place le fascisme avec l’aide d’une Cour suprême captive.

Les conservateurs s’inquiètent de la frontière, de l’immigration, du mouvement transgenre, tout en marmonnant à propos de la guerre civile.

Les gauchistes se tordent les mains à propos de l’apocalypse climatique.

Les centristes décrient le maquis de paperasserie et d’inertie de l’Amérique, et les libertariens prédisent l’hyperinflation et l’effondrement du dollar.

En arrière-plan, tout le monde s’inquiète de la Chine et du risque de guerre. De 3ème guerre mondiale.

Des périls existentiels

La plupart de ces événements sont dus à la tendance habituelle des Américains à tout catastrophiser.

Si vous revenez en arrière et lisez ce que les gens écrivaient dans n’importe quelle décennie de notre passé, il y a toujours eu beaucoup de gens qui avertissaient que le malheur était imminent.

En fait, je pense que même si ce comportement est indéniablement agaçant, il peut être très utile car il est bon de s’attaquer aux problèmes avant qu’ils ne deviennent graves, et un pays riche avec des institutions bien établies a beaucoup d’inertie.

Il semblerait que le danger lié aux troubles internes, à la guerre civile et à l’autoritarisme est passé, malgré la probable élection de Trump cet automne.

L’économie se portera probablement bien, mais la dette nationale est un problème énorme et imminent qui pourrait faire très mal s’il est mal géré.

Si la plupart des menaces intérieures sont moins graves qu’on ne le croit, les menaces extérieures qui pèsent sur les États-Unis sont graves et le deviennent de plus en plus.

Les États-Unis sont confrontés à un axe d’ennemis plus grands, plus productifs et plus avancés sur le plan technologique que ceux affrontés jusqu’à présent, et qui sont idéologiquement déterminés à dégrader la richesse, la stabilité et l’autonomie des États-Unis.

Les Etats-Unis menacés par la guerre

Si les Etats-Unis ne réagissent pas vigoureusement à ce nouvel axe, nous risquons d’aboutir à une catastrophe, qu’il s’agisse d’une défaite pour les États-Unis dans la deuxième guerre froide ou d’une troisième guerre mondiale que nous ne parviendrions pas à prévenir.

Ce danger rend les problèmes intérieurs de l’Amérique beaucoup plus graves qu’ils ne le seraient autrement, car ces querelles internes pourraient affaiblir l’Amérique et l’empêcher de faire face aux véritables menaces.

La démocratie en danger

Donald Trump a des instincts extrêmement anti-démocratiques. Il a nié le résultat d’une élection libre et équitable qu’il a perdue en 2020, il a encouragé une foule de ses partisans à prendre physiquement d’assaut le Capitole pour tenter d’empêcher la ratification de l’élection et il graciera presque certainement les personnes qui ont été condamnées pour cette tentative de coup d’État.

Trump considère que toute élection qu’il perd est illégitime. Il n’y a pas plus anti-démocratique que cela.

L’âge de Biden a fait de Trump le favori, et la seule véritable remplaçante de Biden est Kamala Harris, qui est profondément impopulaire.

Une fois au pouvoir, Trump dégradera un peu la démocratie américaine en essayant de renforcer l’immunité présidentielle. En effet, il a commis de nombreux crimes et il préférerait ne pas être poursuivi et condamné pour ces crimes.

Même si Trump n’a sans doute aucun respect pour la démocratie, sa victoire ne fera pas de l’Amérique un État autocratique ou fasciste.

L’économie des Etats-Unis en bonne santé

Dans l’ensemble, l’économie américaine reste excellente – l’emploi est proche des sommets historiques, et l’inflation est tombée à un niveau tolérable d’environ 3 %.

La richesse est en hausse, la jeune génération est significativement plus riche que leurs parents l’étaient au même âge, et les inégalités salariales et patrimoniales semblent toutes deux avoir atteint un plateau.

Les États-Unis connaissent une croissance beaucoup plus rapide que les autres économies riches, et pourraient même suivre le rythme de la Chine.

Il est vrai qu’il est plus coûteux de financer une maison ces jours-ci, mais les taux ne sont pas à des niveaux historiquement élevés, et la plupart des gens n’achètent pas de maisons chaque année de toute façon.

Pendant ce temps, la plupart des choses dont les prophètes de malheur prédisaient l’effondrement de l’économie dans les années qui ont suivi la pandémie ont fini par être contredits.

Lorsqu’une poignée de banques régionales de taille moyenne se sont effondrées au début de l’année 2023 en raison de la hausse des taux d’intérêt, le gouvernement est simplement intervenu et a garanti les dépôts pendant un certain temps, et toute la crise a été oubliée un mois plus tard.

L’inflation n’a pas grimpé en flèche, grâce à la décision de la Fed de relever ses taux.

Le risque migratoire

En ce qui concerne l’immigration, tout le monde est contrarié par l’afflux de demandeurs d’asile qui traversent la frontière.

Ce problème ne sera pas résolu tant que les États-Unis ne modifieront pas leur loi sur l’asile afin d’empêcher les personnes entrées illégalement dans le pays de demander l’asile.

Des actions exécutives sont prises aujourd’hui de manière bipartisane.

Biden est maintenant tout aussi dur sur l’immigration que Trump l’était.

Le boulet de la dette

D’un point de vue économique, les Etats-Unis semblent pouvoir s’en sortir.

Mais il y a un gros problème économique extrêmement préocupant, c’est la dette nationale.

La hausse des taux d’intérêt a fait exploser les paiements d’intérêts du gouvernement. La solution évidente est l’austérité, mais aucun des deux partis ne semble particulièrement intéressé par l’austérité, et Trump semble particulièrement peu enclin à faire ce qui doit être fait.

Au lieu de cela, Trump fera probablement pression sur la Fed pour qu’elle réduise les taux d’intérêt, afin de soutenir la croissance tout en réduisant les paiements d’intérêts du gouvernement.

Mais s’il y parvient, il pourrait en résulter une spirale inflationniste. Le fait que l’inflation reste supérieure à son objectif à long terme suggère qu’il existe des pressions sous-jacentes en faveur d’une hausse des prix qui sont actuellement étouffées par des taux d’intérêt de 5 %. Si ce couvercle est enlevé, les conséquences pourraient être très douloureuses pour l’Amérique.

L’axe russo-chinois

Il y a une menace que les États-Unis ne peuvent pas ignorer, c’est la menace de l’axe Chine/Russie.

Une menace évidente est le déclenchement d’une guerre entre les États-Unis et la Chine, soit à propos de Taïwan, soit à propos des Philippines, alliées des États-Unis.

Ce serait la troisième guerre mondiale, même si elle ne débouchait pas sur un échange nucléaire.

Il y a de fortes chances que l’Amérique perde cette guerre. Le secteur manufacturier américain, et en particulier sa base industrielle de défense, s’est atrophié alors que la Chine domine désormais le monde.

Toute guerre qui durerait plus de deux semaines – ce qui est le cas de la plupart des guerres – favoriserait fortement le pays capable de produire davantage de navires, de missiles, de drones et de munitions. Ce pays est la Chine.

Si la Chine envahissait Taïwan, il serait très improbable qu’elle coure le risque que les États-Unis interviennent pour l’en empêcher. Cela signifie que la Chine attaquerait probablement de manière préventive les bases américaines dans la région.

Vers un nouvel Pearl Harbor

Même si un président Trump avait l’intention de défendre Taïwan, la mort soudaine et non provoquée de milliers de militaires américains dans une attaque de type Pearl Harbor rendrait la pression populaire en faveur d’une guerre écrasante.

La seule chose que les États-Unis accompliraient en ne se préparant pas correctement à une telle guerre serait de se rendre plus susceptible de perdre rapidement et ignominieusement dans les premiers jours.

Ces rêves survivront à Xi et à Poutine. Et tant la Chine que la Russie reconnaissent que, Trump ou pas, les États-Unis d’Amérique sont leur plus grand rival et la plus importante menace à long terme pour leurs ambitions impériales.

Le nouvel axe russo-chinois cherchera donc à affaiblir les États-Unis par tous les moyens possibles, afin de réduire la menace.

Comment l’axe russo-chinois attaquera les Etats-Unis ?

Pour neutraliser totalement la menace à long terme que représente l’Amérique, ces pays voudront appauvrir l’économie américaine, saboter ses infrastructures et perturber sa stabilité sociale et politique interne.

Pour appauvrir l’Amérique, il faudra la couper du commerce ou la forcer à commercer dans des conditions défavorables.

La Chine et la Russie essaieront donc d’y parvenir en contrôlant les routes commerciales mondiales.

Les États-Unis et leurs alliés démocratiques sont actuellement en train de perdre une guerre de l’information.

L’Amérique a montré quelques signes de réveil en adoptant un projet de loi ordonnant à la Chine de vendre TikTok à une entreprise américaine, mais Trump essaiera de saborder le projet de loi sur le désinvestissement une fois qu’il sera au pouvoir.

Chine et Russie sont toutes deux profondément impopulaires auprès du public américain, mais la plupart des Américains se concentrent sur les conflits politiques partisans et les questions économiques. La compétition géopolitique plus générale contre la Chine et la Russie n’est pas quelque chose dont la plupart des Américains se rendent compte, et encore moins quelque chose dont ils comprennent les conséquences en cas de défaite.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Satosh avatar
Satosh

Chaque jour, j’essaie d’enrichir mes connaissances sur cette révolution qui permettra à l’humanité d’avancer dans sa conquête de liberté.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.