A
A

La Russie utilise l’USDT pour contourner les sanctions internationales

jeu 16 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

Depuis l’année passée, la Russie s’investit de plus en plus dans le secteur des cryptos. Elle a notamment augmenté ses capacités de mining de cryptos. Le pays s’est paré des actifs numériques surtout pour contourner les sanctions occidentales. Il convient de rappeler que les banques russes sont coupées du réseau de paiement international SWIFT depuis l’invasion de l’Ukraine. Cela dit, la branche russe de l’ONG mondiale de lutte contre la corruption Transparency International a récemment publié un rapport. Ce dernier révèle des détails importants sur la façon dont les Russes contournent les sanctions avec la crypto.

L'USDT de plus en plus utilisé par la Russie

Les courtiers de gré à gré abondent à Moscou pour échanger des stablecoins

La Russie, qui semble être le nouveau leader du marché des actifs numériques, continue de faire parler d’elle dans la cryptosphère. L’ONG Transparency International a révélé que le stablecoin Tether est très utilisé dans le pays pour contourner les sanctions internationales. Les Russes se servent de l’USDT pour faire circuler l’argent entre leur région et les pays occidentaux. Ils utilisent des courtiers de gré à gré spécifiques pour effectuer des transactions anonymes en contournant le KYC. L’ONG mondiale a localisé au moins huit courtiers de ce type à Moscou.

Transparency International n’a pas manqué d’expliquer le mode de fonctionnement de ces courtiers dans son rapport. Il se trouve que ces derniers acceptent des stablecoins des consommateurs qu’ils leur échangent contre de l’espèce. Ensuite, ils échangent l’espèce en roubles russes contre des livres sterling au Royaume-Uni. Ils ne fournissent aux consommateurs aucun document relatif au KYC à remplir. C’est ainsi qu’ils peuvent vendre des dizaines de milliers de dollars en stablecoins en espèces en tout anonymat.

Généralement, ce sont les stablecoins USDT que les courtiers gré à gré achètent auprès des consommateurs. Ceux-ci peuvent se procurer les tokens à Moscow City qui est le Centre de commerce international de la capitale russe. Dans la région, l’ONG a recensé les courtiers Pridechange, Bitokk, Alfa. exchange, Finex24, Mychange, 24ExPay, Trust-exchange et SUEX OTC. Elle a indiqué que ces plateformes acceptaient de traiter des transactions crypto à partir de 10 000 dollars.

Transparency a révélé que la société SUEX que le Trésor américain a sanctionnée en 2021 continue d’offrir ses services. En fait, les chercheurs de l’ONG se sont fait passer pour un client potentiel. Ils ont alors envoyé un SMS au compte officiel de la société sur Telegram. Contre toute attente, ils ont reçu une réponse selon laquelle ils pouvaient vendre 15 000 USDT en espèces à Londres contre 1,5 % de commission.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.