la crypto pour tous
A
A

La Thaïlande ne veut plus du dollar

ven 03 Nov 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Nicolas T.
Paiement

La dédollarisation continue en Asie. Après des nations comme l’Inde ou l’Indonésie, la Thaïlande snobe à son tour le dollar.

dollar thailande

Dollar non gratta

La Banque de Thaïlande soutient l’utilisation des monnaies locales au lieu du dollar américain pour régler ses échanges avec ses partenaires internationaux. C’est ce que souhaite la gouverneur adjointe de la banque centrale thaïlandaise.

Alisara Mahasantana estime que l’utilisation des monnaies locales (le yuan chinois, le ringgit malaisien, la roupie indonésienne et le yen japonais) minimisera le risque posé par les fluctuations du dollar américain. L’objectif est de fournir aux entreprises thaïlandaises une alternative.

« Pendant les périodes de forte volatilité du dollar, les opérateurs économiques peuvent choisir d’utiliser des monnaies locales pour effectuer leurs paiements. Cela réduit le risque lié aux taux de change et facilite les négociations commerciales », a-t-elle expliqué.

Cette explication ressemble toutefois à une posture de façade. En effet, la fronde globale contre la monnaie impériale est palpable. En cause, les sanctions à l’encontre de la Russie qui s’est fait confisquer l’équivalent de 300 milliards de dollars de réserves de change.

Si la première puissance nucléaire mondiale peut être détroussée, personne n’est à l’abri en cas de non alignement sur la politique étrangère américaine. Les pays asiatiques l’ont bien compris.

L’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande ont d’ailleurs signé cet été un accord tripartite amorçant la promotion des échanges commerciaux dans leurs monnaies nationales.

Délaisser le dollar, l’euro et la Livre Sterling fut également mis en avant par l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) en début d’année.

La fièvre de l’or

La baque centrale thaïlandaise mise sur l’or pour diversifier les risques géopolitiques. L’or reste une valeur refuge, a déclaré Alisara Mahasantana à Bloomberg News.

« Les achats d’or aident à protéger les réserves de change de la Thaïlande », a-t-elle déclaré. Ces dernières sont actuellement évaluées à 210 milliards de dollars.

En effet, une bonne partie de ces réserves le sont en bons du Trésor US. Or leur valeur a fondu suite à la hausse des taux de la part de la Fed…

La gouverneur a révélé une augmentation significative de ses réserves d’or afin d’atténuer ce genre de risques. Elles ont plus que doublé depuis depuis 2019. Les banques centrales de nombreux autres pays comme la Chine, la Pologne et la Turquie ne sont pas en reste.

L’once d’or est actuellement à deux doigt de marquer un nouveau record. Cet engouement tient aux achats des banques centrales qui sentent venir le nouveau Bretton Woods.

Les guerres en Ukraine ainsi qu’au Levant sont le symptôme du refus global de l’impérialisme américain. Les nations ne veulent plus financer la dette américaine et profitent de la brèche ouverte par Moscou pour se rebiffer.

L’or revient toujours au centre des échanges quand la guerre éclate. Sauf que désormais, un nouveau prétendant au titre de monnaie de réserve internationale tape fort à la porte : le bitcoin.

Contrairement à l’or dont on en extrait 3 000 tonnes chaque année, il n’y aura jamais plus de 21 millions de bitcoins. Par ailleurs, le bitcoin ne coûte rien à déplacer d’un bout à l’autre du monde…

Toutes les banques centrales devront tôt ou tard de reconnaitre que le bitcoin est une valeur refuge supérieure à l’or. Suite au halving qui aura lieu en mai prochain, l’inflation monétaire du bitcoin sera officiellement inférieure à celle de l’or…

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Reporting on Bitcoin, "the goddess of wisdom, feeding on the fire of truth, exponentially growing ever smarter, faster, and stronger behind a wall of encrypted energy".

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.