A
A

L'affaire Ripple s'achève, mais la lutte pour la clarté réglementaire continue

lun 19 Juin 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Fenelon L.
Regulation Crypto

Brad Garlinghouse, PDG de Ripple, a récemment partagé une vidéo sur Twitter pour annoncer que la longue bataille juridique entre son entreprise et la Securities and Exchange Commission (SEC) touchait enfin à sa fin. Cependant, plutôt que de s’apitoyer sur l’échec, Garlinghouse soulignant que cette affaire ne marque que le début d’une lutte plus vaste pour l’industrie des cryptomonnaies et la nécessité d’une clarté réglementaire.

La conclusion decevante de l affaire Ripple decoit le PDG Brad

La conclusion décevante de l’affaire Ripple : Brad Garlinghouse dénonce la mauvaise foi de la SEC

L’affaire entre Ripple et la SEC remonte à décembre 2020, lorsque la SEC a intenté une action en justice contre Ripple, alléguant que la vente de XRP, la crypto de Ripple, violait les lois sur les valeurs mobilières aux États-Unis. 

Depuis lors, Ripple a engagé une bataille juridique acharnée pour se défendre contre ces accusations, contestant notamment la classification de XRP en tant que valeur mobilière. Cette bataille a duré près de deux ans et demi.

Vendredi, le 16 juin, dans une vidéo publiée sur Twitter, le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a annoncé que l’affaire Ripple touchait enfin à sa fin. Cependant, les résultats ne semblent pas être à la hauteur des attentes, ce qui a profondément déçu Brad.

Dans sa vidéo, Garlinghouse n’a pas mâché ses mots, critiquant vivement les actions de la SEC et les qualifiant de « mauvaise foi, pure et simple ». Selon lui, les documents Hinman, rendus publics le 13 juin, suggèrent que la SEC a délibérément semé la confusion en ce qui concerne les règles qui devraient régir les cryptomonnaies.

En outre, Garlinghouse a tenu à souligner qu’il avait répondu de manière exhaustive à toutes les questions posées par la SEC avant même le dépôt de la plainte. À aucun moment, il ne lui avait été suggéré que XRP serait considéré comme une valeur mobilière.

Capture de Twitter de Brad, le CEO de Ripple

Le combat pour la clarté réglementaire doit se poursuivre

Dans ses déclarations, Brad accuse également la SEC de chercher à étouffer l’innovation et l’industrie de la crypto-monnaie aux États-Unis. Selon lui, la confusion délibérément entretenue par la SEC a nui non seulement à Ripple, mais aussi à l’ensemble du secteur de la cryptomonnaie, qui a besoin de clarté réglementaire pour se développer de manière saine et responsable.

En somme, la clarté et la cohérence réglementaires sont essentielles pour favoriser le développement et la croissance de l’industrie crypto. Même si l’affaire Ripple a abouti à une déception, Brad Garlinghouse insiste sur le fait que la quête de clarté doit se poursuivre.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.