A
A

Le CEO du sulfureux exchange crypto Bitzlato arrêté aux USA

jeu 19 Jan 2023 ▪ 12h00 ▪ 4 min de lecture - par Mary Batshwok

L’année 2022 a été une année terrible pour les cryptomonnaies. Entre scams, ransomwares et faillites d’exchanges, les pertes ont été colossales. Les forces de l’ordre se mobilisent pour tenter d’arrêter la casse et 2023 devrait être parsemée d’arrestations. Cette fois c’est au tour d’Anatoly Legkodymov, CEO de Bitzlao, exchange sulfureux peu regardant sur lidentité de ses utilisateurs.

Bitzlato exchange russe

L’année 2023 s’annonce difficile pour les scammers crypto : elle a d’ailleurs commencé par l’arrestation du Français Aurélien Michel à New-York. La découverte des incroyables magouilles financières de SBF, qui réservent certainement encore des surprises, a passablement énervé les autorités. Lors de la conférence de presse qui a suivi l’inculpation d’Anatoly Legkodymov, la procureure générale adjointe Lisa Monaco, a même déclaré qu’il serait vain de penser être à l’abri sur « une île tropicale ». Les Bahamas ?

Bitzlato : l’échange peer-to-peer sans KYC

Bitzlato a été créé en 2015 et le KYC a toujours été inexistant. C’est donc dans l’anonymat le plus complet que les utilisateurs pouvaient effectuer leurs transactions illicites, notamment sur la marketplace Hydra. Les serveurs de cette gigantesque marketplace étaient basés en Allemagne, où ils ont été saisis en avril 2022, ainsi qu’une base de données de 17 millions de clients et 19 000 comptes vendeurs ! Son chiffre d’affaires a été estimé à 1,23 milliard d’euros pour la seule année 2020. 543 bitcoins ont été également saisis.

Bitzlato et Hydra Market

D’après les enquêteurs, plus de 700 millions de dollars en cryptomonnaies ont transités entre Bitzlato et Hydra market, soit directement, soit par le biais d’intermédiaires. D’après des documents internes, Anatoly Legkodymov savait pertinemment que ses utilisateurs utilisaient son exchange pour des trafics en tout genre. Depuis mai 2018, Bitzlato aurait vu transiter pas moins de 4,58 milliards de dollars. Il est intéressant de retenir le nom de cette marketplace de style SilkRoad, car la blockchain démontre des liens avec des exchanges « officiels » comme Binance ou même Huobi. De nouvelles révélations viendront sans aucun doute.

Bitzlato exchange Anatoly Legkodymov
Illustration du Bot Telegram de Bitzlato

Des clients de tous les pays

D’après le site, visible dans les archives du web, Bitzlato était actif dans 69 pays. Malgré les lois américaines strictes, de nombreux Américains s’y connectaient : rien qu’en juillet 2022, le site aurait reçu 250 millions de visiteurs dont l’adresse IP était supposée provenir du sol us. Legkodymov, dit Anatolii Legkodymov, Gandalf ou encore Tolik, administrait par ailleurs lui-même Bitzlato depuis Miami en 2022 et 2023, sans aucune difficulté. Il encourt une peine de 5 ans pour transfert de fonds illégal, mais peut-être que d’autres charges seront retenues contre lui.

Tous les détails sur le site du Département de la justice américaine. Si vous comprenez l’anglais, écoutez la déclaration de guerre aux crypto scammers (et les autres acteurs qui facilitent les délits) du Ministère de la Justice américaine.

L’arrestation d’Anatoly Legkodymov n’a pu intervenir que grâce à la collaboration internationale des forces de l’ordre. Les fraudes en constante progression impactent gravement les particuliers, mais également les institutions privées ou publiques. Il ne faut pas se leurrer, si les fraudes cryptos existent, il y a aussi des complicités parmi les partenaires bancaires ayant pignon sur rue. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises …

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !