la crypto pour tous
A
A

Le communisme est de retour

lun 27 Mai 2024 ▪ 9 min de lecture ▪ par Satosh
Paiement

La démocratie libérale semblait invincible, triomphant des forces du fascisme et du communisme. Deux décennies plus tard, cette suprématie est sérieusement remise en question. Les dynamiques de l’information à l’ère technologique et les alliances géopolitiques menaçent la démocratie libérale au 21e siècle. Irons-nous vers le communisme dans les années à venir ?

Communisme ou capitalisme

Du triomphe de la démocratie libérale

La démocratie libérale a gagné le XXe siècle, le fascisme et le communisme se sont tous effondrés et, à la fin du siècle, les États-Unis et leurs alliés démocratiques en Asie et en Europe étaient en pleine ascension économique et militaire.

Même la Chine, qui est restée une autocratie, a libéralisé son économie et certains pans de sa société au cours de cette période. Même les universitaires qui refusaient d’admettre la « fin de l’histoire » de Francis Fukuyama étaient généralement favorables aux arguments selon lesquels le capitalisme et/ou la démocratie libérale favorisaient la paix, le bonheur et la prospérité.

Deux décennies plus tard, cette idée est profondément remise en question.

La vague de démocratisation et de libéralisation sociale s’est inversée.

Pendant ce temps, la Chine, superpuissance ascendante du début du 21e siècle, est revenue à une économie plus dirigiste et à une société plus totalitaire sous la direction de Xi Jinping.

Le rival chinois

Il ne fait aucun doute que les villes chinoises sont beaucoup plus propres et sûres que San Francisco ou New York.

Pendant ce temps, la Chine peut fabriquer des véhicules électriques, des batteries et des puces informatiques à profusion, alors qu’il n’a pas encore été démontré que l’Amérique pouvait en faire autant.

La Chine peut fournir des logements en abondance à sa population (parfois trop), alors que l’Amérique est confrontée à une pénurie chronique de logements.

La force de la Chine ne se limite pas non plus à l’industrie manufacturière : TikTok est si bien conçu et si addictif qu’il a surpassé les services américains de vidéos courtes sur leur marché national.

Et malgré les difficultés des États-Unis, la situation de leurs alliés démocratiques libéraux est encore pire.

Pendant ce temps, la Chine rassemble un puissant réseau d’alliés – la Russie, l’Iran et la Corée du Nord – mettant fin à l’idée que les autocraties ne peuvent pas coopérer, et formant une coalition qui pourrait déjà surpasser militairement l’Occident.

Vers une exportation du communisme chinois

Est-ce que le modèle chinois va l’emporter ?

Est-ce que la surveillance universelle, le contrôle de la parole, la suppression de la religion et des minorités, ainsi que le commandement et le contrôle de l’économie peuvent-ils vraiment être les clés de la puissance et de la stabilité nationales au XXIe siècle ?

Comment cela pourrait-il être vrai, alors que ces mêmes choses ont échoué de manière si complète au 20e siècle, avec l’effondrement du fascisme et du communisme ?

Pourquoi l’économie de marché s’est imposée face au communisme ?

Hayek avait une théorie qui expliquait pourquoi les économies capitalistes étaient plus performantes que les économies dirigées.

Sa théorie portait sur l’agrégation de l’information. Fondamentalement, la fonction d’une économie, telle qu’il la conçoit, est de donner aux gens autant que possible ce qu’ils veulent, compte tenu des ressources limitées.

Et les gens eux-mêmes disposent de beaucoup plus d’informations sur ce qu’ils veulent et sur la manière d’utiliser efficacement les ressources productives qu’un planificateur central.

La fonction d’un marché, selon Hayek, est d’agréger ces petits bouts de connaissances utiles dispersées afin de mieux informer les décisions de production.

Selon Hayek, les marchés y parviennent par le biais des prix. Les prix sont une information.

Si le brocoli est cher et le chou-fleur bon marché, cela indique aux agriculteurs qu’ils devraient produire plus de brocoli et moins de chou-fleur. Et ainsi de suite. Dans une économie planifiée, les planificateurs centraux mal informés pourraient décider à tort que les choux-fleurs sont parfaitement bons et que nous devrions en produire davantage.

Tesla ou BYD ?

Comparons le fleuron chinois des VE, BYD, avec le fleuron américain, Tesla.

Les deux sont à peu près équivalents en termes de chiffre d’affaires et sont généralement considérés comme deux des meilleures entreprises manufacturières au monde.

Mais l’apport financier nécessaire à leur construction a été très différent. La croissance de Tesla a nécessité les efforts extraordinaires d’Elon Musk, la star des affaires la plus flamboyante du pays, en matière de vente.

Bien que le modèle 3 de l’entreprise ait fini par connaître un succès fulgurant, le coût en capital de la production du véhicule a failli mettre l’entreprise en faillite.

Musk a dû se lancer dans une collecte de fonds publique constante, passant énormément de temps sur Twitter.

Il a dû faire preuve d’une grande créativité en matière d’ingénierie financière, allant jusqu’à cannibaliser certaines de ses autres activités. Et il n’est même pas certain que cet effort aurait été couronné de succès sans la délocalisation d’une grande partie de la production de Tesla en Chine.

BYD, en revanche, n’a jamais eu à se démener et à réclamer désespérément des financements. Bien qu’elle ait traversé un certain nombre de périodes très difficiles, elle a continué à bénéficier d’un financement généreux et souvent subventionné par les banques contrôlées par l’État chinois.

Aujourd’hui, elle a égalé Tesla en termes de ventes et, sans doute, en termes de technologie.

La fin de la démocratie libérale

Nous pouvons esquisser une théorie générale sur la façon dont la démocratie libérale pourrait être beaucoup moins adaptée au XXIe siècle qu’elle ne l’était au XXe siècle.

Avec les progrès de la technologie de l’information, les coûts de collecte de l’information peuvent être tombés à un niveau si bas que les avantages des institutions libérales – marchés, élections et liberté d’expression – peuvent être atténués.

Il se pourrait donc que pendant que la Chine construit des voitures, les Américains se disputent au sujet des athlètes transgenres.

Pendant que la Chine construit des puces électroniques, les Américains passent leur temps à démystifier de fausses statistiques économiques.

Pendant que la Chine construit des sous-marins, les Américains passent leur temps à faire du trading à haute fréquence.

Pendant que la Chine construit des trains, les Américains collectent des fonds pour les élections.

Et ainsi de suite. Pendant ce temps, grâce à l’internet inventé par l’Amérique, les dirigeants chinois peuvent se faire une idée, toujours inférieure mais bien moins mauvaise que leurs prédécesseurs maoïstes et staliniens, des produits à fabriquer, des politiques à mettre en œuvre et des idées à adopter.

Adieu la Liberté, place au communisme

Si la démocratie libérale n’est tout simplement pas le moyen le plus efficace d’organiser une société à l’ère de l’information bon marché, cela signifie simplement que les libertés individuelles que nous avons appris à connaître et à aimer sont en voie de disparition.

Parfois, un système en remplace simplement un autre après un changement technologique majeur – l’agriculture a surtout entraîné la fin des groupes de chasseurs-cueilleurs, l’industrialisation a entraîné la fin des monarchies, et ainsi de suite.

Si l’ère de l’information a dépassé le libéralisme, nous vivrons une période très sombre, et il n’y a pas grand-chose que nous puissions faire pour y remédier.

Nous devrions continuer à nous battre pour la démocratie libérale, et espérer que la technologie et la nature humaine permettent de poursuivre sa victoire. Ou inventer un nouveau système, de nouvelles institutions non-démocratiques, mais libérales.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Satosh avatar
Satosh

Chaque jour, j’essaie d’enrichir mes connaissances sur cette révolution qui permettra à l’humanité d’avancer dans sa conquête de liberté.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.