la crypto pour tous
A
A

Les banques centrales ont besoin des CBDC pour rester utiles, selon la présidente de la BCE

mer 29 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

Le média Radar a publié ce 28 mars sur Twitter un extrait des déclarations de Christine Lagarde durant une émission. Lors de celle-ci, la présidente de la BCE a fait écho à certains propos de Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE. En effet, Panetta avait déclaré en janvier qu’il est nécessaire de réglementer les cryptos et d’adopter une CBDC. Voici les déclarations de la présidente de la Banque centrale européenne sur le sujet.

Un pictogramme de banque et la mention CBDC

Voici pourquoi Christine Lagarde milite pour l’adoption des CBDC

Pendant que des discussions sont menées pour l’intégration de l’euro numérique dans les commerces, Christine Lagarde parle de l’importance des CBDC. La présidente de la BCE a déclaré que ce type de monnaies numériques permettra aux banques centrales de rester pertinentes. Elle a indiqué : « Où en sommes-nous, nous les banquiers centraux ? Nous avons servi de point d’ancrage monétaire par rapport aux banques commerciales et à l’argent privé ».

« Si nous ne participons pas à ce jeu, si nous ne sommes pas impliqués dans l’expérimentation et l’innovation en termes de monnaie centrale numérique, nous risquons de perdre le rôle d’ancrage que nous avons joué pendant de très nombreuses décennies », a expliqué Lagarde. La dirigeante a rappelé qu’il y a eu une époque sans aucune banque centrale pour servir de « point d’ancrage ».

Il se trouve que cette situation avait « précipité les crises les unes après les autres ». Lagarde a ensuite souligné : « Voulons-nous revenir à cette époque ? Probablement pas. C’est pourquoi nous devons répondre à la demande de paiements numériques afin de maintenir le rôle d’ancre que nous avons régulièrement joué ».

Les déclarations de Lagarde interviennent dans un contexte de crise bancaire aux États-Unis. Il faut dire qu’il y a des rumeurs selon lesquelles les turbulences bancaires auraient été créées à dessein. En effet, d’aucuns pensent qu’elles visent à renforcer les arguments politiques en faveur des CBDC.

L’engouement pour les monnaies numériques de banques centrales a considérablement augmenté ces derniers mois. Plusieurs pays comme la Chine ont lancé leurs CBDC. À ce propos, la phase pilote du yuan numérique a été lancée avec succès. Aussi, elle se poursuit malgré la position anti-crypto de la Chine. Parallèlement, de grandes sociétés de paiement ont récemment exprimé une position favorable aux CBDC. Par exemple, le géant Visa a indiqué que les stablecoins et les CBDC pourraient faciliter les paiements. Il a expliqué que ces monnaies numériques joueraient un rôle essentiel dans l’avenir de la finance.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.