A
A

Les Banques Centrales préparent des Raids crypto

jeu 14 Déc 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Fenelon L.
S'informer Event

Les banques centrales pourront intégrer progressivement la crypto dans leurs réserves à partir de 2025, à hauteur de 2% maximum, selon une nouvelle réglementation prudente publiée par la Banque des Règlements Internationaux.

Les Banques Centrales font des incursions Crypto

Les Banques Centrales ouvrent la porte à la crypto

La révolution cryptographique s’invite désormais au cœur même du système bancaire traditionnel. En effet, les banques centrales du monde entier s’apprêtent à intégrer la crypto dans leurs bilans, conformément aux nouvelles directives de la Banque des Règlements Internationaux (BRI). 

À partir de 2025, ces gardiennes ultimes de l’ordre monétaire international pourront détenir jusqu’à 2% de leurs colossales réserves de change en Bitcoin, Ethereum et autres altcoins. Une première qui n’augure rien de moins qu’un séisme sur les marchés.

Cependant, cette adoption encore timide des cryptoactifs se fera de manière progressive et strictement encadrée. Le Comité de Bâle sur le Contrôle Bancaire, qui régule les banques centrales, a publié un cadre détaillé pour prévenir tout engouement excessif par ces institutions ultra-conservatrices. Ainsi, il a classé les cryptos en deux groupes, avec des niveaux de risques et des réglementations différents.

D’un côté, les cryptos « sages » comme les stablecoins adossés à des devises traditionnelles et les security tokens, pour lesquels les banques centrales pourront investir sans limitation. De l’autre, les cryptos plus volatils et spéculatifs comme le Bitcoin, plafonnés à 2% des réserves, voire 1% si leur infrastructure technique suscite des doutes.

Par ailleurs, le Comité de Bâle a instauré plusieurs garde-fous pour limiter la prise de risque des banques centrales. Par exemple, il soumet l’intégration des stablecoins à des tests rigoureux qui contrôlent leur mode d’émission, leur gouvernance et leurs mécanismes de rachat. De plus, la supervision accrue des banques centrales vise à s’assurer qu’elles classent correctement leurs actifs numériques.

Vers une refonte du système monétaire international ?

Bien que prudente, cette décision n’en demeure pas moins révolutionnaire. Pour la première fois, les gardiens de l’ordre monétaire international ouvrent grand les portes de la finance traditionnelle à l’innovation crypto.

Certes, dans un premier temps, l’impact sur les cours des cryptos devrait être limité. Cependant, à long terme, l’arrivée des banques centrales, avec leurs budgets colossaux, pourrait totalement transformer et apaiser ce Far West numérique.

Surtout, à long terme, cette adoption témoigne d’une véritable révolution copernicienne. En effet, la finance décentralisée est en train, pas à pas, mais sûrement, de s’immiscer au cœur même du système bancaire, jusqu’aux saints des saints que sont les banques centrales.

Ces dernières semblent avoir décidé que si elles ne peuvent vaincre la crypto, autant s’en approprier progressivement. Une stratégie qui annonce un changement profond dans la dynamique financière mondiale.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.