A
A

« L'industrie crypto quitte déjà les États-Unis » selon Brad Garlinghouse

lun 06 Mar 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Gilles Cedric Y.
S'informer

D’après le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, la réglementation de la SEC des États-Unis est trop agressive. En effet, il pense que ce n’est pas une « façon saine » de réglementer une industrie. D’ailleurs, d’après lui, ceci pourrait faire des États-Unis un endroit moins attrayant pour les entreprises crypto.

Garlinghouse est sceptique quant à la SEC

Ripple vs SEC : un procès qui dure depuis trop longtemps

Depuis 2020, la SEC traine Ripple dans les tribunaux, l’accusant d’avoir vendu des titres non enregistrés. Brad Garlinghouse est le PDG de Ripple, un réseau de paiement numérique basé sur la blockchain. D’après, Cointelegraph, il a suggéré que l’approche réglementaire de la SEC expose les États-Unis à un « risque grave ». Celui de ne pas être une plaque tournante pour la prochaine innovation en matière de blockchain et de crypto-monnaies.

Garlinghouse pense que le procès de la SEC contre Ripple est une attaque du gendarme de la bourse contre toute l’industrie cryto. Il ajoute que si la SEC est « capable de l’emporter », il y aura « beaucoup d’autres cas« .

Garlinghouse a-t-il raison de s’inquiéter ?

Le patron de Ripple semble penser qu’il est possible que la SEC fasse fuir les entreprises crypto des États-Unis. Il a suggéré que l’industrie de la cryptomonnaie a « déjà commencé à sortir » des États-Unis. Il pense que d’autres pays comme l’Australie, le Royaume-Uni, le Japon, Singapour et la Suisse ont une meilleure règlementation.

Il a félicité ces pays d’avoir pris « le temps et la réflexion » pour créer « des règles de conduite claires », ajoutant que l’approche adoptée par les États-Unis n’est pas une « façon saine de réglementer une industrie ». Comme par le passé, Garlinghouse estime que l’issue du procès de son entreprise contre la SEC sera déterminante pour l’avenir de l’industrie crypto.

Pour appuyer Brad Garlinghouse dans son « combat », le fondateur d’un journal en ligne orienté crypto a suggéré une collaboration entre toutes les entreprises crypto en froid avec la SEC. L’objectif serait d’avoir plus d’armes pour gagner ce qu’il a appelé une « guerre ». Mais une telle initiative est-elle vraiment possible, puisque toutes les causes ne sont pas identiques ?

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Gilles Cedric Y. avatar
Gilles Cedric Y.

Rédacteur web SEO spécialisé dans les crypto-monnaies, la finance décentralisée et le Web 3, je produis des textes engageants et d'actualité. Mon but est de démocratiser l'univers de la crypto et informer les lecteurs des nouveautés dans le secteur.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !