A
A

MetaMask sous attaque : protégez votre crypto !

mer 06 Sep 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Ariela R.
S'informer Wallet

Les escrocs intensifient les attaques contre les utilisateurs du portefeuille crypto MetaMask. Certains vont jusqu’à utiliser des sites gouvernementaux officiels. Conscient de la nécessité de protéger les investisseurs en cryptomonnaie, MetaMask a réagi rapidement. Son équipe de sécurité a mis en place des mesures sophistiquées.

Hack crypto sur MetaMask
MetaMask est victime d’escroquerie crypto via des sites gouvernementaux officiels

Les escrocs crypto de MetaMask utilisent les sites gouvernementaux

Victime de son succès, MetaMask fait aujourd’hui partie des cibles privilégiées des escrocs crypto. Dans une série d’attaques sournoises, des escrocs ont effet élaboré une nouvelle stratégie pour s’emparer de ses portefeuilles cryptographiques. Leur astuce consiste à utiliser des sites web gouvernementaux officiels de pays divers pour rediriger les utilisateurs vers de faux sites de MetaMask. On cite notamment :

  • l’Inde,
  • le Nigéria,
  • l’Égypte,
  • la Colombie,
  • le Brésil,
  • le Vietnam.

Une fois les utilisateurs redirigés vers ces faux sites, on les incitera à fournir leurs informations d’identification MetaMask. Ce qui offre facilement aux escrocs un accès direct à leurs actifs crypto.

La réponse de MetaMask aux attaques de phishing de crypto

Face à cette nouvelle vague d’attaques crypto, l’équipe de sécurité de MetaMask a réagi rapidement. Alertés par Cointelegraph, elle a immédiatement pris des mesures pour contrer cette menace crypto grandissante.

« L’attrait croissant de l’écosystème Web3 pour les escrocs et les voleurs est en grande partie dû à son potentiel de croissance remarquable », explique l’équipe de sécurité. Pour lutter contre ces arnaques crypto, la plateforme a même établi des mesures spéciales. Cela inclut la surveillance des métadonnées, des indicateurs et des tactiques dans ses moteurs de détection.

L’objectif est de :

  • détecter ces attaques de phishing de cryptomonnaie (ou arnaque par hameçonnage) dès leur lancement,
  • les supprimer avant qu’elles n’atteignent les utilisateurs (ou au moins minimiser leur impact).

Dans ce contexte, MetaMask encourage fortement les utilisateurs à signaler toute activité suspecte et à faire preuve de vigilance. « MetaMask ne collecte pas d’informations sur la connaissance de ses clients (KYC) », rappelle-t-il.

Les attaques crypto existent et ne cessent d’évoluer. Pour sécuriser ses investissements et ses actifs crypto, la vigilance reste de rigueur.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Ariela R. avatar
Ariela R.

Je m'appelle Ariela et j'ai 31 ans. J'oeuvre dans le domaine de la rédaction web depuis maintenant 7 ans. Je n'ai découvert le trading et la cryptomonnaie que depuis quelques années. Mais c'est un univers qui m'intéresse beaucoup. Et les sujets traités au sein de la plateforme me permettent d'en apprendre davantage. Chanteuse à mes heures perdues, je cultive aussi une grande passion pour la musique et la lecture (et les animaux !)

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.