A
A

Paiements transfrontaliers en Afrique : Western Union et Ripple accélèrent

mar 07 Mar 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
Paiement

Permettre aux clients répartis dans 200 pays de recevoir de l’argent via MFS Africa, tel est le but de ce partenariat fraîchement établi avec Western Union. Certes, Ripple n’occupe pas le premier plan dans ce partenariat, mais on sait que MFS Africa bénéficie largement de son soutien indéfectible.

Partenariat Western Union et MFS Africa

Madagascar, le premier bénéficiaire de cette commodité de Western Union

Madagascar fait partie des pays invités par Nayib Bukele au Bretton Woods du bitcoin de mai 2022. Mais jusqu’à maintenant, aucun projet de régulation ni de légalisation des cryptomonnaies n’est en cours. Sauf une histoire de mise en garde contre ces actifs publiée il y a belle lurette. La grande révolution couvée par la BCM s’appelle l’e-ariary, la variante locale de la CBDC.

D’après le site nigérian Benjamin Dada, les Malgaches seront les premiers à bénéficier de ce partenariat entre Western Union et MFS Africa qui permettra l’envoi d’argent vers des wallets mobiles en Afrique. Cette commodité deviendra progressivement accessible aux 53 autres pays africains, et à plus de 200 pays dans le monde.

« Chez MFS Africa, nous avons toujours cru qu’il fallait rendre les paiements aussi simples que possible. Les infrastructures de paiement dans le monde sont traditionnellement restées fragmentées et locales par nature. Les 54 pays d’Afrique sont différents, non seulement en termes de population, de niveaux de développement, de taux de croissance et de stabilité, mais aussi en termes d’infrastructures de paiement et de réglementation. »

Les informations officielles ne mentionnent pas la démocratisation des cryptomonnaies. Nous conviendrons toutefois de mentionner qu’en octobre dernier, Western Union a déposé trois marques couvrant des services cryptographiques auprès de l’Office des Brevets et des Marques (USPTO) des États-Unis.

Ripple et MFS Africa à la conquête de l’Afrique

Mi-novembre 2022, nous avons eu vent d’un partenariat établi entre Ripple et MFS Africa. Cette alliance vise notamment la promotion des paiements en cryptomonnaies sur l’ensemble du continent africain.

MFS Africa, qui se présente comme le plus grand centre de paiements mobiles, n’a pas hésité à user de la solution de liquidité à la demande (ODL) de Ripple pour y arriver.

Dire qu’à cette époque, Ripple s’était félicité dans son rapport de la hausse de la popularité de sa plateforme ODL. 90 % de parts de marché acquis dans l’univers des changes, cela a créé du vent dans les ailes de Brad Garlinghouse et toute son équipe.

L’accord entre Western Union et MFS Africa, le protégé de Ripple, aidera certainement les Africains à mieux comprendre la décentralisation. Mais pas encore la vertu des cryptomonnaies.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.