la crypto pour tous
A
A

Reconnaissance des cryptos comme monnaies : le gouverneur de la Banque d’Angleterre dit niet !

mer 12 Juil 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Paiement

La place des cryptomonnaies dans le système financier revient au cœur des débats. Nombre d’analystes s’intéressent à ce sujet et donnent leurs avis sans circonlocutions. Le gouverneur de la Banque d’Angleterre, Andrew Bailey a aussi partagé récemment sa perception des cryptomonnaies et de leur rôle dans le système financier. Et, le cadre britannique s’est montré une nouvelle fois hostile aux cryptomonnaies.

Des pièces de diverses cryptos sur un drapeau britanique

Les défauts des cryptomonnaies selon le gouverneur de la BoE

Les cryptomonnaies n’ont visiblement pas la cote auprès des cadres de la Banque d’Angleterre. En mai dernier, un responsable de la BoE dénonçait les inconvénients des cryptos et vantait les mérites des CBDC. Cette fois, c’est le gouverneur de la banque centrale britannique qui s’est exprimé en défaveur de ces actifs numériques.

Lors de son discours à l’occasion du dîner des services financiers et professionnels de ce 10 juillet, Andrew Bailey a déclaré que le bitcoin (BTC) et tous les autres altcoins ne peuvent être reconnus comme des monnaies. Le cadre considère plutôt ces actifs numériques comme des « investissements extrêmement spéculatifs ». Selon lui, les cryptomonnaies ne respectent pas les deux fondements d’une monnaie sûre : l’unicité et le caractère définitif du règlement.

Le gouverneur de la BoE affirme que « partout où nous détenons notre argent (dans des comptes bancaires, des billets et des pièces, etc.), nous pouvons être assurés qu’il a la même valeur. (…) En d’autres termes, l’argent est échangeable à sa valeur nominale ». En ce qui concerne le caractère définitif de l’achat, Andrew Bailey déclare que « lorsque nous payons pour quelque chose, nous pouvons être assurés qu’il a effectivement été payé ».

La monnaie numérique idéale selon Andrew Bailey

Si les cryptomonnaies ne remplissent pas les critères requis pour être considérées comme des monnaies, Andrew Bailey pense qu’une monnaie numérique « améliorée » est l’idéale pour l’avenir de la finance. Et, celle-ci pourrait être une monnaie numérique de banque centrale.

Andrew Bailey déclare : « Notre principale motivation pour une CBDC de détail serait de promouvoir l’unicité de la monnaie en veillant à ce que le public ait toujours la possibilité d’accéder à de l’argent de banque centrale entièrement fonctionnel qui peut être utilisé dans sa vie quotidienne ». Selon le gouverneur de la BoE, la monnaie numérique améliorée doit être basée sur des systèmes internet capables de traiter des actions exécutables comme les contrats intelligents.

Le gouverneur de la Banque d’Angleterre est connu pour son aversion aux cryptomonnaies. Andrew Bailey considère en effet les cryptos comme des actifs numériques dangereux et se méfie d’eux.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.