A
A

Tornado Cash : Alexey Pertsev restera en prison au moins jusqu'en 2023 !

mer 23 Nov 2022 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Après plus de trois mois de détention aux Pays-Bas, le développeur de Tornado Cash, Alexey Pertsev avait rendez-vous devant la procureure Martine Boerlage. Le mis en cause est incarcéré depuis août en raison des soupçons de blanchiment d’argent qui pèsent sur lui. Il aurait détourné pratiquement un milliard de dollars de cryptos via le protocole Tornado. Cet argent blanchi aurait été utilisé afin de soutenir les pirates nord-coréens. Depuis, il n’a cessé de clamer son innocence. Son dernier espoir de sortir de prison avant la fin de cette année ne s’est pas produit.

Tornado cash, crypto, Etas-Unis
Alexey Pertsev restera en prison jusqu’en 2023

Alexey Pertsev de Tornado Cash ne sera pas libre avant 2023

S’il comptait sur l’indulgence de la procureure Néerlandaise Martine Boerlage pour retrouver sa liberté, Alexey Pertsev, le développeur de Tornado Cash, devra revoir ses plans. En effet, la cour n’a pas donné suite à son désir de sortir. Les faits qui lui sont reprochés semblent plus sérieux que ce à quoi on s’attendait depuis quelques semaines. En août dernier, ce Russe résidant aux Pays-Bas avait été inculpé pour des soupçons de blanchiment d’argent en crypto pour financer les pirates nord-coréens.

Dans la foulée, le Trésor américain utilisait son pouvoir de sanction contre Tornado. La plateforme aurait, selon l’institution américaine, aidé à blanchir plus d’un milliard de dollars de crypto. Le tribunal ne fera aucune concession dans cette affaire. Le développeur de Tornado Cash représenterait un risque de fuite.

Avant cette audience de mardi, Martine Boerlage n’avait jamais parlé de blanchiment d’argent. D’ailleurs, elle ne communiquait pas assez sur le sujet, même dans ses communiqués de presse. L’argument de Pertsev selon lequel Tornado Cash est un protocole décentralisé qui échappe à son contrôle ne convainc pas. La magistrate compte le garder en prison au moins jusqu’en février.

Conclusion

En somme, cette décision fait polémique. L’avocat du développeur de Tornado Cash accuse les juges d’incompétence. Après le procès, il aurait déclaré : « Il est clair pour nous que ces juges ne sont pas aussi bien informés sur le sujet qu’ils devraient l’être… Pour le moment, la jurisprudence concernant les activités criminelles concerne uniquement les mélangeurs de bitcoins… Il est très important que le tribunal comprenne que Tornado Cash est quelque chose de différent ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN avatar
Cédrick Aimé GUELANG OFALABEN

Doctorant en droit financier et rédacteur web SEO expérimenté, Cédrick Aimé est passionné par les cryptomonnaies, le trading, etc. Il participe naturellement grâce à ses articles à la révolution blockchain au quotidien pour une meilleure démocratisation de la DeFi.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !