A
A

La conférence Bitcoin de Miami va-t-elle pousser le BTC ?

mer 06 Avr 2022 ▪ 16h30 ▪ 7 min de lecture - par Nicolas Teterel

BTC/USD va-t-il prendre de l’altitude grâce à la conférence Bitcoin de Miami qui commence aujourd’hui ? Quoi qu’il en soit, l’explosion de l’inflation et le rythme d’accumulation des BTC par les holders sont de très bon augure.

Résumé de l’analyse on-chain hebdomadaire de Glassnode

Cette semaine, GlassNode s’est penché sur la demande de BTC. Ceux qui accumulent le plus ces dernières semaines sont les shrimps (< 1BTC) et les whales (> 1 000 BTC). Mais aussi certains acteurs comme Microstrategy et la fondation Luna.

Les exchanges continuent d’enregistrer d’importantes sorties nettes de BTC. Elles atteignent un niveau rarement atteint, à 96 000 BTC/mois. Il ne reste plus que de 2,568 millions de BTC sur les exchanges. Ces fuites de BTC sont très probablement liées à la loi européenne MICA qui pourrait interdire les wallets privés. Ne manquez pas notre court article sur cette menace contre le droit de posséder soi-même ses BTC. « Not your key, not your bitcoin ».

Bitcoin : Exchange net position change of BTC holdings
En rouge les sorties de BTC depuis les exchanges (en milliers de BTC) / En vert les entrées de BTC sur les exchanges

Le nombre de BTC détenus par des adresses qui accumulent (holders) a augmenté de 217 000 BTC au cours des quatre derniers mois. Cela représente un taux de croissance de 1 800 BTC par jour, soit deux fois plus que le nombre de BTC minés chaque jour.

Bitcoin : Total Balance in accumulation Addresses
La courbe orange représente la quantité de BTC détenus par les holders (adresses d’accumulation)

Le graphique suivant montre que les shrimps sont passés en mode accumulation depuis quelques semaines.

Les shrimps (les particuliers) ont accumulé 0,579 % de l’ensemble des BTC au cours des deux derniers mois. Cela représente une quantité de BTC 1,7 fois plus grande que celle minée au cours de la même période. En tout, les shrimps détiennent actuellement 14 % de tous les BTC (hors BTC détenus par les exchanges).

Bitcoin : Entities Supply Distribution
14 % des BTC on-chain sont possédés par des entêtées possédant moins de 1 BTC. Les shrimps achètent beaucoup depuis quelques semaines

La fondation Luna (whale) a également participé à l’assèchement de l’offre en achetant 21 163 BTC au cours des 9 derniers jours. Sans parler de Microstrategy qui a encore acheté 4167 BTC cette semaine. La firme de Michael Saylor possède désormais 129 218 BTC obtenus au prix moyen de 30 700 $…

En conclusion, la tendance est à l’accumulation. Des crevettes jusqu’aux baleines, en passant par les entités publiques comme Microstrategy. Le moral est au beau fixe. Le 19 millionième BTC a été miné et l’accumulation générale dépasse de plusieurs facteurs l’offre créée par les mineurs. Que demander de plus ? Le printemps s’annonce bien.

Big in Miami

La conférence Bitcoin de Miami commence aujourd’hui et se terminera ce samedi. La journée importante sera celle de demain. Le premier jour est plutôt consacré aux acteurs de l’industrie.

Il va falloir surveiller de près cette conférence étant donné la surprise de l’année dernière. Le président du Salvador y avait annoncé faire du bitcoin une monnaie à part entière. Un autre pays va-t-il se jeter à l’eau en 2022 ? Le Honduras ?

Seront notamment présents Michael Saylor, Elizabeth Stark, Samson Mow, Cynthia Lummis, Pompliano, Peter Thiel, ou encore Jack Mallers qui a teasé à propos d’Apple ces derniers jours…

Saylor prendra la parole jeudi à 17 h (heure française) sur la scène Nakamoto pour une séance intitulée « The Future is Bright ». Il sera interviewé par Cathie Woods. Samson Mow, le futur maire de Bitcoin City, fera une annonce juste avant. A suivre de près (à 16H45)…

Jack Mallers clôtura la journée avec probablement une annonce forte. À noter que la conférence Bitcoin 2021 n’avait pas fait monter le BTC. En sera-t-il différent cette fois-ci ?

Sur une note plus fondamentale, notons que l’inflation continue de battre des records. Sur un an, les prix ont augmenté de 7,6 % dans la Zone Euro. Et ce n’est rien comparé à ce qui nous attend. En Allemagne, les grandes chaînes alimentaires viennent d’annoncer des hausses de prix allant de 20 % à 50 %.

Aldi vient d’augmenter les prix de 400 produits, parfois jusqu’à 30 %. Lidl, Edeka et Rewe devraient bientôt suivre. Cela va profondément changer la donne. Cette inflation va venir s’ajouter à celle de l’énergie qui est déjà palpable :

EUro area annual inflation and its main components
La sous-composante de l’inflation (Food) va subitement exploser au-dessus de 20 %, ce qui va faire dérailler l’inflation globale

Nous aurons bientôt une inflation globale à deux chiffres. C’est déjà le cas en Espagne (10 %) et en Hollande (12 %). À ce rythme, les prix auront augmenté de 50 % d’ici deux ans et demi…

Le Great Reset est un reset de notre épargne. Le bitcoin s’envolera à mesure que les masses s’en rendront compte. Or tout porte à croire que l’Occident n’a pas l’intention de calmer le jeu en Ukraine. En effet, le bras de fer avec la Russie est directement à l’origine de l’inflation.

Ne manquez pas nos derniers articles sur ce qu’il se passe vraiment en Ukraine :
– Bitcoin, Dollar et Great Reset
– Bitcoin (BTC), Poutine, SWIFT et cyberattaque
– L’inflation et le bitcoin (BTC) vont s’envoler si le conflit ukrainien se prolonge

Les perturbations de la chaîne d’approvisionnement vont également exacerber la hausse des prix. Shanghai, le plus grand port du monde, est à l’arrêt suite à un nouveau lockdown. La gouverneur Daly (FED) s’en ai lamenté : « les lockdowns en Chine sont vraiment horribles pour la chaîne d’approvisionnement ».

Le chairman de la banque des règlements internationaux, M. Carstens, a lui déclaré que « nous entrons dans une nouvelle ère d’inflation. » « Il va très probablement falloir que les taux d’intérêt soient rehaussés et qu’ils soient supérieurs aux taux d’inflation. »

Le taux d’emprunt immobilier à 30 ans est repassé au-dessus de 5 % pour la première fois depuis 2011 aux États-Unis. Un nouveau krach immobilier est en gestation…

Voici l’évolution des prix des matières premières au cours de l’année dernière :

Gaz naturel : +119 %
Fioul : +93 %
Café : +85 %
Pétrole brut WTI : +68 %
Coton : +66 %
Essence : +61 %
Blé : +59 %
Aluminium : +57 %
Sucre : +31 %
Maïs : +30 %
Cuivre : +17 %
Or : +12 %
Soja : +10 %
Inflation USA : +7,9 %
Argent : +1 %
Bois d’œuvre : -13 %

C’est ce genre de chiffres que nous aurons bientôt pour l’inflation générale, à mesure que les producteurs reportent la hausse des prix des matières premières et de l’énergie sur les consommateurs finaux. Voilà ce qui nous attend si la guerre s’éternise en Ukraine.

Voilà ce qui nous attend si le bitcoin ne triomphe pas face au « Great Reset » et la CBDC qu’ils essayeront de nous imposer en profitant du chaos ambiant.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !