Se connecter S'abonner

Trading VS investissement : quelles différences et quelle place pour l’or ?

Investisseurs chevronnés ou trader en herbes, vous pensiez, à tort, qu’investir et trader signifiaient les mêmes choses ? Cela tombe bien, nous avons décidé dans cet article de briser un tabou : expliquer la différence entre trading et investissement et tenter de vous situer dans cet océan de possibilités, les investissements alternatifs et notamment l’or. Je vous l’accorde, le monde de la finance est pavé de mots techniques et il est parfois difficile de s’y retrouver. Mais la vérité est que trading et investissement ne signifient pas tout à fait la même chose : l’un étant plutôt du court terme quand l’autre permet du long terme. J’irais même jusqu’à dire que la principale différence réside dans l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez au moment de placer vos deniers soit en pariant sur l’augmentation d’une action sur le long terme par exemple, et dans ce cas vous êtes dans la posture de l’investisseur. Soit en préférant placer un ordre d’achat sur une action et le revendre le soir venu, vous êtes alors dans la position d’un trader. Tout dépend de ce que vous attendez du marché, mais aussi de ce que vous êtes prêt à perdre.

Quelle différence fondamentale entre le trading et l’investissement, et sur quelle échelle de temps y placer les investissements alternatifs comme l’or ? 

On vous explique tout dans ce nouvel article de la tribune des investissements alternatifs.

Avertissement : Cet article vous est présenté par la société Veracash. Les investissements crypto sont risqués par nature, faites vos propres recherches et n’investissez que dans les limites de vos capacités financières. Cet article ne constitue pas une incitation à l’investissement.

1. Se fixer un horizon de placement

La première différence entre trading et investissement tient à l’horizon de placement que l’on veut bien se fixer : 

  • l’investisseur regarde plutôt à long terme
  • tandis que le trader fonctionne sur des cycles courts

Si l’on regarde le premier : l’investissement conserve un idéologie assez claire, qui est celle de construire un portefeuille d’actifs financiers ou alternatifs,  sur une période de temps qui apporte un retour sur investissement (ROI) constant. Plus précisément, lorsque vous investissez, vous cherchez à fixer des objectifs à long terme et à réaliser des investissements en conséquence

Contrairement au dépôt dans une banque par exemple, il n’y a aucune garantie lorsque vous investissez, ni même de garantie de rendement fixe, et comme on a coutume de le rappeler : soyez prêt à perdre ce que vous investissez.

L’un des principaux aspects à prendre en compte lorsque vous investissez est le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre. Le risque associé est toujours un facteur important dans la prise de décision et va dépendre de multiples facteurs tenant principalement à la nature des actifs que vous visez.

De la même manière, selon la volatilité du marché, il se peut que vous doubliez rapidement vos mises mais aussi que vous perdiez tout, pour autant, un bon investisseur ne regarde jamais ses gains à court terme, puisque comme nous l’avons précisé précédemment, l’objectif de tout investisseur est de trouver le niveau optimal de risques tout en s’assurant d’obtenir des rendements réguliers. 

C’est pour cette raison que de nombreux investisseurs cherchent à avoir un portefeuille diversifié afin de s’assurer qu’ils ont des sources de revenus provenant de différents actifs financiers ou non financiers pour aider à équilibrer le portefeuille. Enfin, même si le contexte économique, financier ou politique peut aider à viser des investissements stratégiques, l’investisseur minimise généralement ses risques en n’achetant que des actions dont l’activité et les flux de trésorerie sont bons à long terme.

L’investissement comporte donc moins de risques que le trading, mais il peut arriver que vous deviez subir des pertes à court terme pour gagner de l’argent plus tard, le mot d’ordre étant donc la patience.

Quant au trading, il a plutôt pour objectif d’empocher des gains rapides à très court terme. Le trader cherche avant tout à spéculer ou acheter des actions, voire des actifs très liquides qui permettent de les revendre à un prix plus élevé lorsque le marché fonctionne comme vous l’avez anticipé.

Analyse technique

Concrètement, un trader place un ordre d’achat ou de vente sur l’instrument financier de son choix au début de la session de négociation par l’intermédiaire d’applications de négociation de détail ou de CFD ou de courtiers de détail et ferme son ordre à la fin de la journée pour prendre des bénéfices. Pour ce faire, et nous le détaillerons ensuite, il peut s’appuyer sur des graphiques de trading et l’analyse technique afin de prédire l’évolution future des prix à court terme.

L’une des raisons pour lesquelles certains d’entre vous préfèrent le trading à l’investissement est justement la question du temps : l’appât du gain rapide et des rendements immédiats. Si vos prédictions marchent, vous pouvez gagner des millions, mais les traders ne prennent de gros risques que si leurs fonds suffisent à couvrir leurs pertes.

En comparaison à l’investissement c’est donc une activité risquée voire très risquée et qui demande de l’investissement personnel pour surveiller en temps réel les marchés.

2. Analyse technique VS analyse fondamentale 

Deux approches différentes permettent de mesurer des indicateurs différents :

  • l’investisseur optera pour l’analyse fondamentale afin de regarder la valeur intrinsèque et la croissance de l’entreprise
  • le trader, lui, se tournera vers l’analyse technique pour observer la tendance haussière ou baissière à court terme et revendre aussi vite qu’il a investit dans un objectif de maximiser ses profits
graphique montrant différence entre analyse technique et analyse fondamentale

Dans le trading, les traders disposent de divers instruments qui peuvent être négociés, et de divers outils comme le stop-loss. Un trader peut définir le stop-loss et le take-profit pour déterminer le profit qu’il souhaite et la perte qu’il peut supporter. Ces outils permettent aux traders d’effectuer des transactions calculées et de minimiser leurs pertes ou de réaliser des profits réguliers.

Mais regardons d’abord ce que représente le cours d’une action : c’est un outil qui permet à une société de diviser son capital en une multiplicité de parts de taille égale et dont le prix peut fluctuer en fonction de la confiance accordée par les intervenants (actionnaires mais pas que). En clair, plus les actionnaires accordent de la valeur à la société, plus le cours des actions s’envole.

C’est là qu’intervient la différence cruciale : selon l’analyse fondamentale, le cours de la bourse d’une action en reflète que la “vraie” valeur intrinsèque de l’entreprise, même si les mouvements sont sujets à des fluctuations. C‘est en fait une approche très macroéconomique.

C’est la démarche de l’investisseur qui va regarder la “vraie” valeur de l’entreprise et écarter toutes les fluctuations qui interviennent à court terme pour se concentrer sur l’étude approfondie de la société dans laquelle il investit, ou, dans le cas des investissements alternatifs, l’étude globale des actifs. 

De l’autre côté, le trader ne cherche pas à comprendre le business ni la santé financière de l’entreprise ou de l’actif, mais poursuit uniquement un but spéculatif qui consiste à acheter et revendre rapidement. Il va alors plutôt se baser sur l’analyse technique qui lui permettra d’identifier la tendance à court terme (haussière / baissière), ou la configuration graphique du cours de l’action.

Il ne s’agit donc pas des mêmes indicateurs.

cours des actions

3. Bien connaître ses actifs pour mesurer les gains dans le temps

En bref, une fois ces explications données, la dernière différence consiste à bien connaître ses actifs et savoir s’il est plus opportun d’y investir ou de faire du trading, voire les deux.

D’un côté, l’investissement peut paraître plus raisonnable, plus réfléchi et correspond à ce que l’on appelle dans le jargon une “gestion en bon père de famille”. De l’autre, le trading demande un effort constant, une connaissance du marché et prend plus de temps mais peut effectivement avoir rapidement un côté attrayant et une bonne dose d’adrénaline. Il vous suffit donc de vous poser la question : pourquoi ? Combien de temps ai-je à ma portée ? Que suis-je prêt à perdre ?

Si l’on regarde les investissements, il peut s’agir  : de l’achat d’actions dans le CAC40 à l’achat d’obligations d’État ou d’entreprises, en passant par l’investissement dans l’immobilier ou la création d’une entreprise, ou bien de l’investissement dans des actifs numériques ou du vin par exemple, tout dépend de l’approche que vous adoptez après avoir pris en considération différents facteurs (risque, volatilité, potentiel ROI…).

Par exemple, un portefeuille diversifié est toujours plus propice aux rendements et les bons investisseurs optent ainsi pour de nombreux investissements alternatifs afin de s’offrir la possibilité de récolter les bénéfices du marché de l’immobilier par exemple, des cryptomonnaies ou bien des métaux précieux qui garantissent une certaine stabilité. 

Les instruments de trading les plus courants qu’un trader peut négocier sont les suivants :

  • Les paires de devises ou Forex Trading
  • les Actions
  • Les Indices comme le JSE40 ou le Nasdaq 100
  • les matières premières comme l’or, l’argent ou le pétrole brut.

Et il existe actuellement quatre types de catégories dans lesquelles les traders peuvent être classés :

  • Trader de position : désigne celui qui conserve sa position pendant des mois/années.
  • Swing Trader : désigne celui qui garde sa position ouverte pendant quelques jours/semaines.
  • Day Trader : désigne celui qui conserve sa position pendant une journée et n’a pas de position de nuit. 
  • Scalp Trader : désigne celui qui conserve sa position pendant quelques secondes/minutes et n’a pas de positions à long terme

Et l’or dans tout cela ?

Illustration du nouveau modèle de banque par Veracash
Veracash

Traditionnellement, l’or a toujours été considéré comme une valeur refuge, mais depuis son introduction au forex ou dans des supports comme les ETF voire même les plateformes de trading en ligne, fini l’or physique et bienvenue dans le nouveau monde du trading et de l’investissement en or.

L’analyse fondamentale est un des meilleurs moyens de trader de l’or et de mieux comprendre les tendances actuelles du métal jaune et ainsi décrypter l’analyse technique. En effet, l’or réagissant aux marchés, cette analyse permet de croiser un certain nombre de facteurs externes en capacité d’influencer son cours (par exemple la valeur du dollar, la conjoncture économique…).

Finalement il existe aussi deux stratégies pour l’or : 

  • investir à long terme et se constituer une épargne sécurisée, prenant pleinement part à la notion de valeur refuge qu’il est possible de faire sur Veracash par exemple ;
  • trader de l’or soit par le biais de banques, de CFD, ou encore de brokers en ligne.

Mais, il faut quand même avouer que l’or est plutôt synonyme de long terme et donc d’investissement. Pour autant, certains traders profitent de sa relative volatilité pour tenter des coups sur le court terme. 

Il existe aujourd’hui plusieurs façons d’investir dans l’or, comme nous avions pu vous le présenter dans les articles précédents, et l’un des principaux acteurs aujourd’hui du marché vous permet d’allier or physique et or digital : Veracash et sa maison mère aucoffre.com.

graphique montrant le cours de l'or sur un an
Cours de l’or, Veracash

En effet, il est possible avec un même compte d’investir et de payer avec de l’or, sécurisé physiquement dans les ports francs de Genève mais aussi digitalisé au moyen d’une application user friendly qui vous permet d’entrer dans une nouvelle ère du néobanking.

Pour conclure, le trading et l’investissement représentent deux philosophies bien distinctes qui ne sont pourtant pas antinomiques. Ainsi, en fonction de votre profil et de vos motivations, vous pouvez choisir d’opter pour l’une ou l’autre option, ou bien de diversifier vos méthodes. En tout cas, ce sont des pratiques qui se prêtent très bien aux investissements alternatifs et on vous conseille de lire régulièrement notre tribune afin de devenir un as des actifs alternatifs !

Plus d’actions
Partagez

( Responsable Éditoriale )

Passionnée des nouvelles technologies, et de blockchain ! Dénicheuse de news tendances, des dernières évolutions du marché, et des pépites de l’écosystème, je me fais un plaisir de vous faire découvrir cet univers sous toutes ses couleurs.

DISCLAIMER
Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.
Back To Top

Newsletter

Recevez le meilleur de l’actualité Crypto dans votre boite email

Inscription Newsletter

Archives

Lire les dernières Newsletters
Cliquez ici

Coaching Gratuit

Obtenez gratuitement un coaching
d'une heure avec un expert
Remplissez le formulaire
et notre expert vous contactera 
sous 24 heures

© Copyright Cointribune - tous droits réservés