A
A

Des NFT pour célébrer l'excellence ?

dim 11 Sep 2022 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Investisseurs, collectionneurs, gamers…, autant de personnes qui s’intéressent aux NFT. Même les gouvernements semblent séduits par le concept de token non fongible. C’est le cas du Japon qui s’en est servi afin de récompenser les autorités locales ayant réussi à résoudre des problèmes locaux avec la technologie numérique.

Japon : On motive les maires avec des NFT

7 maires nippons primés de NFT

D’après Cointelegraph, le gouvernement japonais a remis des prix NFT à 7 maires en guise de reconnaissance pour leurs initiatives visant à faciliter la vie dans leurs communes respectives. Les critères d’attribution de ces récompenses ne se basaient pas seulement sur ce genre de succès. En effet, pour avoir ces prix, ils ont dû user de la technologie numérique et aussi contribuer au développement de l’économie numérique dans leur municipalité respectif.

La remise de ces NFT se tenait pendant la cérémonie « Summer Digi Denkoshien 2022 ». Le Secrétaire en chef du Cabinet, Hirokazu Matsuno, ainsi que le Premier ministre japonais, Fumio Kishida, y ont répondu présents.

Parmi les primés figure le maire de Sakata, une municipalité localisée dans la préfecture de Yamagata. Pourquoi le gouvernement japonais lui a-t-il décerné ce prix NFT ? Parce que la ville de Sakata est débordante d’idées de développement local centrées sur l’économie numérique. Son projet d’utilisation de véhicules électriques pour les livraisons locales a pu séduire le jury.

Le maire de Maebashi, une localité située dans la préfecture de Gunma, a également été primé de NFT. Son authenticité réside dans sa plateforme de suivi en temps réel de l’évolution des conditions de circulation avec des caméras d’appareils mobiles.

Le Japon friand de Web 3 et de NFT

Certes, l’empire du Soleil levant n’est pas encore passé par la case « légalisation du bitcoin ». Mais ses gouvernants ne semblent pas réticents à toute forme d’investissements liés aux cryptomonnaies. Ce qui a poussé des entreprises comme Ripple à vouloir s’implanter dans la région.

Au Japon, même si les gens ne s’intéressent pas trop au CBDC, ils raffolent de jeux metaverse, de NFT et d’autres projets liés au WEB 3.0. Même le Premier ministre actuel n’hésitait pas à manifester son intérêt pour les tokens non fongibles dans le passé.

C’est certainement la raison qui a poussé le gouvernement nippon à interpeller Hazama Base à créer ses NFT de l’excellence pour primer les maires audacieux et novateurs. À noter que ces tokens non fongibles, basés sur la technologie Proof-of-Attendance Protocole (POAP) et émis sur Ethereum, ont fait l’objet de mint sur la chaîne xDai. Ils se destinent seulement à des évènements exclusifs comme la cérémonie « Summer Digi Denkoshien 2022 » et ne peuvent donc pas être transférés ni vendus.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !