A
A

Vladimir Poutine appelle à un système de paiement international basé sur la blockchain

lun 28 Nov 2022 ▪ 8h00 ▪ 4 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Le 26 février 2022, deux jours après le début de l’invasion russe en Ukraine, le paquet de sanctions des pays occidentaux a prévu l’exclusion de certaines banques russes du réseau mondial de messagerie de paiement SWIFT. Une sanction qui implique que les transactions bancaires entre la Russie et les pays membres du réseau deviendront impossibles. Mais elle n’affectera pas beaucoup les échanges de la Russie avec ses partenaires économiques. En 2014, alors que la tension autour de l’annexion de la Crimée était vive et que la Russie avait été bombardée de sanctions, Moscou a mis en place le système de transfert de messages financiers (SPFS). C’est un équivalent du réseau SWIFT, qui compte 70 organisations dans une douzaine de pays. On apprend que les cryptos, notamment le bitcoin (BTC) servent aussi dans les paiements du Kremlin. Pour contourner définitivement le SWIFT, Vladimir Poutine a une idée.

Vladmir Poutine, Blockchain, crypto, Paiement

Un système basé sur la blockchain et indépendant de toute ingérence extérieure

Le 24 novembre dernier, lors de l’Artificial Intelligence Conference à Moscou, le Président Vladimir Poutine a critiqué les sanctions occidentales. Ses critiques étaient entre autres relatives à l’exclusion de la Russie du réseau mondial SWIFT. Pour rappel, le réseau SWIFT a été développé par plusieurs grandes puissances, dont des pays occidentaux. C’est pour cela que le dirigeant russe a appelé à la création d’un système de paiement international indépendant. Selon lui, le nouveau système doit être sur la blockchain et ne doit faire l’objet d’aucune ingérence extérieure.

« On peut utiliser la technologie blockchain pour créer un nouveau système de règlements internationaux. Ce système sera beaucoup plus pratique, absolument sûr pour ses utilisateurs. Surtout, il ne dépendra pas des banques ou de l’ingérence de pays tiers. Je suis convaincu que quelque chose comme cela sera certainement créé et se développera. En effet, personne n’aime le diktat des monopoles, qui nuit à toutes les parties, y compris aux monopoles eux-mêmes », a déclaré Vladimir Poutine. Et de poursuivre : « Le système actuel des paiements internationaux est coûteux. Le système de ses comptes correspondants et la réglementation sont sous le contrôle d’un club étroit d’États et de groupes financiers », a noté le président russe.

Le discours de Vladimir Poutine

La Russie se prépare déjà !

Ce n’est pas la première que l’on parle de cette idée au Kremlin. En juin dernier, des sources gouvernementales ont rapporté l’existence d’un projet de création d’une plateforme du nom de CELLS. Celle-ci prendra pied sur la blockchain et permettra au pays de se défaire totalement du monopole du réseau SWIFT. L’idée pourrait également intéresser de nombreux pays dans le monde, selon des analystes.

Ce développement arrive sept jours après l’introduction au parlement d’une loi sur la légalisation du minage crypto et la vente. Le président de la commission des marchés financiers de la Douma, Anatoly Aksakov, estime que « L’adoption de la loi fera entrer cette activité dans le domaine juridique et permettra de mettre en place une pratique d’application de la loi sur les questions liées à l’émission et à la circulation des monnaies numériques ».

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !