A
A

Voici les juridictions les plus prisées par les mauvais acteurs crypto

dim 22 Jan 2023 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Les acteurs du secteur de la finance ont beaucoup parlé de la crypto lors du Forum économique mondial de 2023. Parmi les intervenants sur la question, il y a Klaas Knot, le président de la Banque centrale néerlandaise. Ce dernier s’est notamment intéressé aux endroits du monde où les mauvais acteurs crypto trouvent souvent refuge. Voici ce qui a été déclaré à propos de ces juridictions.

Juridiction, Crypto, Mauvais acteurs,

Singapour, Londres et Dubaï : les destinations des mauvais acteurs crypto ?

Les participants au forum de Davos 2023 n’ont pas uniquement parlé de l’urgence d’une réglementation pour la crypto. Ils ont également évoqué les conséquences des récents effondrements d’entreprises crypto sur le secteur financier. Comme l’a indiqué CoinDesk dans un tweet, les décideurs politiques ont dû aussi répondre à des questions difficiles lors de cet événement.

Le ministre d’État à l’Intelligence artificielle et à l’Économie numérique des Émirats arabes unis est intervenu dans ce contexte. Omar bin Sultan Al Olama a notamment parlé des juridictions que les mauvais acteurs crypto ciblent le plus. Il a indiqué qu’on retrouve Singapour, Londres et Dubaï parmi ces dernières. Il a ajouté que ces endroits sont privilégiés, car les gens leur donnent une certaine crédibilité.

Des déclarations faites à Davos

Le président de la Banque centrale néerlandaise n’a pas manqué de critiquer ces juridictions que les mauvais acteurs prisent. Klaas Knot a affirmé : « Beaucoup de ces cryptoactifs sont proposés à partir d’endroits que je qualifierais de lieux ensoleillés pour des gens louches ». Face à ce commentaire, le ministre Al Olama a réagi, soulignant que les mauvais acteurs n’ont pas une « destination » spécifique.

« Vous les verrez partout. Vous les verrez aux Bahamas, vous les verrez à New York, à Londres, et ce que nous devons faire en tant que gouvernements, c’est travailler ensemble, avec l’industrie également, pour faire en sorte que si quelqu’un fait quelque chose de mal, il ne puisse pas passer d’un endroit à l’autre », a-t-il expliqué.

Lors du Forum économique mondial, Klaas Knot a suggéré qu’il faut différencier la blockchain des cryptoactifs. Pour le cryptosceptique, cette dernière est assurément une technologie pleine d’avantages. Klaas Knot a affirmé : « L’une des choses est que les avantages de cette technologie ne font aucun doute. Je veux dire, personne ne remet en question l’utilisation de la technologie ». Il a précisé que les régulateurs devraient davantage se concentrer sur comment exploiter les avantages de la technologie blockchain.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !