A
A

Web3 : NTT Docomo, le géant japonais de la télécommunication se lance !

sam 12 Nov 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

NTT Docomo occupe la première place sur la liste des opérateurs de téléphonie mobile au Japon. Dans un récent communiqué de presse, Accenture a annoncé son partenariat avec cette grande société de télécommunication. En effet, l’entreprise axée sur la blockchain collabore avec NTT Docomo pour réaliser un projet d’envergure mondiale.

web3, blockchain, japon, accenture

Un projet visant à encourager l’adoption du Web3

La société blockchain Accenture a déclaré qu’elle collabore avec NTT Docomo pour favoriser l’adoption du Web3 dans le monde. L’opérateur japonais de téléphonie mobile va investir entre 500 et 600 milliards de yens dans la réalisation d’une plateforme technologique pour le Web3. Cette somme équivaut à plus de 4 milliards de dollars.

L’annonce a été partagée par Coin Market Cap

Le projet implique aussi de donner des cours sur la technologie Web3 aux chefs d’entreprise et aux ingénieurs. Les partenaires veulent réussir à développer des talents et présenter les avantages de la technologie au plus grand nombre de consommateurs possible. À long terme, NTT Docomo et Accenture s’attendent à ce que le Japon devienne un leader dans le domaine du Web3.

Selon Motoyuki Li, président et directeur général de NTT Docomo, le Web3 constitue « le développement technologique le plus important depuis Internet ». Parallèlement, Atsushi Egawa, directeur général senior d’Accenture, a déclaré : « Notre collaboration avec NTT Docomo vise à créer une plateforme industrielle tirant parti de la blockchain et d’autres technologies numériques ».

Le géant suit les pas de Vodafone, DISH Network et Telefonica

Plusieurs grandes sociétés de télécommunication ont investi dans le domaine de la blockchain et du Web3 avant NTT Docomo. Il y a par exemple le géant britannique Vodafone, qui a signé un partenariat similaire en 2020. Ce deal a été paraphé avec la startup blockchain Energy Web (EW). Le but est d’optimiser l’intégration des actifs d’énergie renouvelable (éolienne, solaire, etc.).

On a également l’entreprise américaine DISH Network qui a décidé de collaborer avec Cardano en 2021. L’objectif était de favoriser l’introduction de la technologie blockchain à environ 14 millions d’abonnés à la télévision.

Pour finir, il y a l’entreprise de télécommunication espagnole Telefonica. Depuis septembre, elle travaille avec Bit2Me en vue de permettre à ses clients de payer des services en cryptomonnaies. Les paiements seront en bitcoin (BTC), l’ether (ETH) et l’USD Coin (USDC).

À travers leur collaboration, NTT Docomo et Accenture veulent accélérer l’adoption du Web3 à l’échelle mondiale. Pour atteindre cet objectif, Accenture compte utiliser l’expertise acquise dans le développement régional grâce à ses diverses collaborations avec des acteurs de la nouvelle l’industrie.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !