A
A

Si j'avais emprunté pour acheter du bitcoin (BTC) ? Cas d'école

sam 13 Août 2022 ▪ 9h00 ▪ 6 min de lecture - par Mary Batshwok

Et si vous aviez emprunté des FIATs pour acheter des bitcoins (BTC) ? Que serait aujourd’hui devenu votre investissement ? Bonne ou mauvaise idée ? Prenons un cas d’école avec cet internaute : il demandait, en 2017, si c’était une bonne ou mauvaise idée d’emprunter des euros auprès de son banquier (plutôt avenant le banquier ! Chacun sait que les banques crypto-friendly ne sont pas monnaie courante …)

achat bitcoin simulation

Tout d’abord il est important de souligner que cet article ne constitue en aucun cas un conseil d’investissement. Un emprunt est toujours un risque, plus ou moins grand, et un investissement dans les cryptos fait partie des investissements risqués. Il s’agit ici seulement de regarder si notre internaute avait eu, ou non, une bonne idée puisque son message date de 2017 et son remboursement arriverait à terme en novembre de cette année. Il ne connaissait le bitcoin que depuis 3 mois.

emprunt euros achat bitcoin (BTC)
Cliquer sur l’image si vous voulez suivre les débats sur Bitcointalk

Emprunter 50 000 € pour acheter des bitcoins (BTC) ?

19 novembre 2017. À cette date, le bitcoin était à 6,874,18 euros au plus haut de la journée. Au plus bas 6,585.29 euros. On va dire que Stephen aurait pu s’acheter 7,5 bitcoins (bitcoin à 6666 euros environ). Pour son crédit bancaire, il aurait eu à rembourser 865 euros par mois pendant 5 ans, coût du crédit 1930 euros.

On imagine que Stephen avait un salaire assez confortable pour se permettre de rembourser une telle somme chaque mois. Son banquier était même d’accord dans l’idée. Pourtant la première réponse dans le forum est : « Salut, c’est la pire des bêtises à faire … » Vraiment ?

Calculs de rendement pour l’achat de bitcoins

Donc si Stephen avait revendu ces jours-ci, aux alentours de 20 000 €/ bitcoin, il aurait retiré de cette vente 150 000 euros (7,5 bitcoins x 20 000 euros, on passe les détails sur un remboursement anticipé et autres frais de dossier). Soit un bénéfice de 98 070 euros (plus-value). Il aurait dû retrancher 30% d’impôts, la fameuse flat tax (29 421 euros), soit un bénéfice net de 68 649 euros ! Autrement dit 1144 € / mois (à la louche) sur 5 ans. (avec quelques mois de flottement entre août et la date d’anniversaire du prêt en novembre prochain.)

Avec une revente le 19 novembre 2021, à environ 50 000 €/bitcoin, là Stephen aurait potentiellement remboursé son emprunt en une seule fois et aurait pu garder le reste en bitcoin. Sinon le produit de la vente aurait été de 375 000 euros – 1930 (coût de l’emprunt) = 373 070 euros – 50 000 (investissement) = 323 070 euros. Avec 30 % d’impôts sur la plus-value (96 921 euros), il lui serait resté la coquette somme de 226 149 euros, soit 4711 euros par mois pendant 4 ans ! Un tantinet mieux que le livret A …

prix bitcoin coinmarketcap
Evolution du prix du bitcoin. Données Coinmarketcap

Moralité : un investissement est une question personnelle

Si Stephen a écouté son instinct, son emprunt arrive à terme en novembre 2022, à combien se montera le bitcoin ? Malheureusement, il n’est plus sur le forum et on ne sait donc pas ce qu’il a fait. Un des messages indique qu’il aurait emprunté 15 000 euros finalement : Stephen a dû être un peu effrayé, les autres participants lui déconseillant en majorité un tel investissement. Pourquoi cette démonstration ? Tout simplement pour souligner qu’une prise de risque (un investissement) est une question personnelle. Elle est à discuter avec le prêteur et comme il est courant de dire « n’investissez que ce que vous pouvez vous permettre de perdre ». Ce qui, semblait-il, était le cas de cet internaute : il pouvait, financièrement, se permettre de perdre 50 000 euros.

Un investissement est toujours une prise de risque

Au cours des 5 années (depuis 2017), le bitcoin (BTC) a connu deux crash. Stephen aurait pu revendre, poussé par la peur de tout perdre (FUD). Il aurait pu également investir sur une plateforme qui a finalement fait faillite ou encore faire confiance à un escroc. Mais il est évident que s’il a tout simplement attendu (HODL) et remboursé les échéances de son prêt, on peut dire que Stephen62, le pseudo de notre internaute, a fait une excellente affaire. Il était donc impossible d’affirmer d’emblée, sans connaître sa situation personnelle, ni connaître à l’avance l’avenir du bitcoin, que c’était une « bêtise ».

Il est primordial de souligner qu’aucun investissement n’est sans risque. Que ce soit l’immobilier locatif, les actions, l’achat d’un commerce, des parts dans une start-up, il y a toujours des risques. Aucun investisseur ne peut dire qu’il n’a jamais connu d’échec : même des investisseurs avisés se sont fait totalement « plumer » par le sulfureux Madoff. Mais, a contrario, celui qui ne prend pas de risque, n’a que peu de chance de voir son argent fructifier d’une quelconque manière. En ce qui concerne le bitcoin (BTC) et les cryptos en général, les medias, les gouvernements et les banques ont fait leur possible pour que les gens s’en tiennent éloignés. La seule chose à faire est de s’instruire soi-même (DYOR) et de bénéficier de conseils désintéressés. Il est encore loin le temps où les États proposeront, à l’école publique, des formations spécialisées bitcoin comme au Salvador.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !