A
A

Bitcoin - Baisse historique du hashrate

mer 28 Déc 2022 ▪ 21h00 ▪ 4 min de lecture - par Nicolas Teterel

Le hashrate du réseau Bitcoin a fléchi de près de 40 % autour de Noël. Nous n’avions pas plus vu une telle baisse depuis mai 2021, lors du grand exode des mineurs chinois.

bitcoin mining

Quand le blizzard s’abat sur le bitcoin

Le hashrate est passé de 254 à 155 exahash par seconde (EH/s) entre le 21 et le 24 décembre. Cette chute équivaut à l’arrêt d’un million de mineurs S19j Pro produisant chacun 100 Th/s.

La puissance du réseau Bitcoin est depuis revenue autour de 200 EH/s, toujours en hausse de 13 % par rapport à son niveau d’un an en arrière. Nous sommes également en forte hausse depuis décembre 2017 : +1400 %.

Cette baisse momentanée n’est pas liée à une capitulation des mineurs, mais au blizzard du siècle qui balaye les États-Unis. Face à cette tempête de neige historique qui a fait plus de 50 morts à travers le pays, les mineurs de BTC américains se sont effacés pour rendre de la puissance électrique au réseau.

Voici ce que le Texas Blockchain Council a déclaré peu avant le gros de la tempête :

« Alors que le Texas et une grande partie des États-Unis sont confrontés à cette tempête hivernale, l’industrie du mining de bitcoin au Texas va soutenir le réseau texan en réduisant de manière proactive sa consommation. Les mineurs installés au Texas travaillent avec les énergéticiens qui surveillent de près la situation. Ils sont prêts à contribuer aux efforts de l’État pour garder les familles au chaud et en sécurité pendant ces conditions météorologiques extrêmes. »

Les mineurs ont fortement réduit le risque de blackouts en cessant leurs activités. Ce « curtailment » a soulagé les énergéticiens qui ont pu faire face au pic de consommation d’énergie provoqué par les températures polaires.

Cela dit, certains mineurs n’ont pas trop eu le choix :


« Extraire des bitcoins en hiver n’est pas facile.
Voici quelques photos de nos conteneurs prises lors de la récente tempête de neige. »

L’industrie du mining renforce le réseau électrique

Le Texas l’a compris depuis longtemps, et c’est récemment l’énergéticien nippon Tepco qui s’est rendu à l’évidence.

La construction de lignes haute tension étant loin d’aller aussi vite que le déploiement des énergies renouvelables, des quantités énormes d’électricité sont gaspillées. Tepco a donc décidé de miner du bitcoin à des endroits stratégiques pour exploiter plus efficacement ses surplus d’énergie renouvelable.

Il faut le marteler. Un watt consommé par un mineur de bitcoins n’est pas un watt de trop. Les mineurs solidifient les énergéticiens.

D’une part en étant capables d’ajuster en temps réel leur consommation d’électricité, et d’autre part en achetant de l’électricité qui n’est pas cruciale pour la société.

Les mineurs sont des clients prisés par les énergéticiens qui ont bien besoin de toutes les rentrées d’argent possibles pour financer leur transition vers les énergies renouvelables.

Terminons en soulignant que nous savons désormais que près de 40 % des mineurs de bitcoins se trouvent aux États-Unis

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Nicolas Teterel avatar
Nicolas Teterel

Journaliste rapportant sur la révolution Bitcoin. Mes papiers traitent du bitcoin à travers les prismes géopolitiques, économiques et libertaires.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !