A
A

Bitcoin (BTC), porte-bonheur du Salvador ?

ven 21 Juil 2023 ▪ 4 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Investissement

Quoique volatile, le bitcoin est en train de dérouler le tapis rouge au Salvador. Depuis la légalisation de la cryptomonnaie phare en 2021, le pays de Nayib Bukele a vu ses statistiques grimper progressivement. Ce pari est certes risqué, mais il autorise plusieurs récompenses au président hardi salvadorien : hausse dans le secteur du tourisme, arrivée d’investisseurs… Et dernièrement, augmentation du rendement des obligations internationales du Salvador.

Vecteur amitié, logo de bitcoin et drapeau du Salvador

Les obligations du Salvador en hausse

Si un jour, le cours bitcoin venait à grimper pour atteindre les 1 million de dollars prédit par Cathie Wood, El Salvador perdra son étiquette de « pays en développement ». Les 2 546 BTC dans son portefeuille représentent environ 76 millions de dollars au cours de 30 000 dollars de ces derniers.

Imaginez que la prédiction Wood se réalise : cela représentera 2,546 milliards de dollars entre les mains du Trésor Salvadorien.

En attendant ces jours fastes, Reuters a révélé une autre explosion du compteur signée Salvador. « C’en est fini du bitcoin, les obligations souveraines du Salvador n’ont pas fini de faire parler d’elles », titrait ce spécialiste du multimédia.

Cet article publié le 19 juillet parle d’une hausse de 60 % du rendement des investisseurs dans les obligations internationales salvadoriennes pour cette année 2023. 

CoinDesk, de son côté, a précisé que cette hausse s’évalue à 62 %%. Mercredi dernier, les obligations du Salvador se négociaient à 72 cents le dollar.

Comparé à Invesco Emerging Markets Sovereign Debt ETF (PCY), l’un des principaux détenteurs de la dette du Salvador, les performances de l’obligation 2041 ont étonné plus d’un.

En outre, les données de Refinitiv ont mis en exergue des écarts de 1 022 points de base par rapport aux bons du Trésor américain.

En ce moment, les obligations du Salvador en dollars rapportent entre 14 et 18 %. Notez toutefois que les 60 % évoqués ci-haut concernent les rendements totaux au cours du premier semestre.

bitcoin-vs-obligations-salvador
Graphique comparant le cours du BTC avec celui des obligations salvadoriennes – Source : TradingView

Surfer sur la vague bitcoin

Comme Robert F. Kennedy (USA), Javier Gerardo Milei (Argentine), Nayib Bukele compte faire du bitcoin un tremplin dans la course vers la magistrature suprême de son pays. D’entre tous ces trois candidats, Bukele est le seul à briguer un second mandat.

Qu’a-t-il fait avec la reine des cryptomonnaies ? Et que compte-t-il faire avec elle ? D’abord, il a incité ses partisans à légaliser le bitcoin en juin 2021. Ensuite, il a présenté des projets non moins intéressants autour du BTC. Il y a les « Volcano Bonds », « Bitcoin City », Bretton Woods du bitcoin, etc.

Conséquences : le secteur du Tourisme au Salvador affiche de bons résultats. En décembre dernier, l’État salvadorien était arrivé à effacer 800 millions de dollars d’obligations. Alors que le FMI, certains élus américains, et bien d’autres encore ont prévu l’effondrement de l’économie locale avec cet entêtement avec le bitcoin.

S’il y a une leçon à retenir de Nayib Bukele et toute son administration, c’est la patience. Qui d’entre ses détracteurs aurait cru que le bitcoin remontera la pente ? Depuis le mois de janvier, il a enregistré plus de 80 % de hausse. Une réalisation plus ou moins similaire à celle des obligations du Salvador.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.