A
A

BlockFi intente un procès à Sam Bankman-Fried

mer 30 Nov 2022 ▪ 18h00 ▪ 3 min de lecture - par Elina Samsoudine

BlockFi intente un procès à Sam Bankman-Fried, alléguant que ce dernier n’a pas respecté un engagement de garantie. Jusqu’ici, SBF n’a fait l’objet d’aucune poursuite après l’effondrement de FTX, mais il n’a pas fallu longtemps pour qu’une plainte pèse contre lui.

BlockFi

BlockFi intente un procès à Sam Bankman-Fried pour récupérer des actions de Robinhood

BlockFi s’ajoute à la liste des victimes collatérales de l’effondrement de FTX. Comme Genesis ou encore Galois Capital, de nombreuses sociétés déplorent que des millions de dollars de fonds soient bloqués dans le compte de FTX. Pour d’autres, la situation est encore pire. BlockFi, le géant américain du trading, lui, a dû déclarer faillite lundi dernier. Selon le Financial Times, la société a déposé une demande de protection contre la faillite auprès du tribunal du New Jersey.

BlockFi poursuit Sam Bankman-Fried.

Dans la foulée, elle a déposé plainte contre Emergent Fidelity Technologies, une société de holding appartement à Sam Bankman-Fried, selon le Financial Times. La plainte vise à récupérer des actions de Robinhood que le fondateur de FTX avait promis en garantie. L’accord de gage aurait été conclu le 9 novembre, quelques jours seulement avant le dépôt de bilan de FTX. À partir de là, BlockFi a également été contraint de suspendre une grande partie de ses activités. 

ED&F Man Capital Markets également visée par la plainte

Toujours selon le FT, BlockFi poursuit également ED&F Man Capital Markets, une entreprise mondiale de courtage financier basée à Chicago. L’échange l’accuse d’avoir échoué dans la négociation des actifs mis en gage dans ce contrat de garantie, celui-là même conclu avec Emergent Fidelity Technologies. Cette garantie correspond à la participation de Bankman-Fried dans Robinhood. 

Plus tôt cette année, le fondateur de FTX aurait acheté 7,6 % des actions de la société de courtage en ligne Robinhood pour 648 millions de dollars. La plainte indique que BlockFi et Emergent Fidelity Technologies ont conclu un accord pour garantir le paiement par un emprunteur anonyme, avec une action ordinaire anonyme en garantie. D’après un document juridique consulté par le Financial Times, cet emprunteur serait Alameda Research, une société appartenant à Bankman-Fried. BlockFi attend beaucoup de ce procès.

En supposant que BlockFi remporte ce procès, le chemin est encore long pour l’échange. En effet, selon le document de faillite, la société de trading américaine aurait à transiger avec 100 000 créanciers. 

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Elina Samsoudine avatar
Elina Samsoudine

Je tombe par hasard dans la cryptosphère et assiste à la naissance d’une ère nouvelle, celle de la DeFi. Tout est question de liberté économique, de transparence et d’opportunités accessibles à tous. Voilà un univers qui gagne à être connu.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !