A
A

Cathie Wood : Le bitcoin (BTC) vaudra un million de dollars en 2030

ven 25 Nov 2022 ▪ 9h00 ▪ 5 min de lecture - par Mary Batshwok

Cathie Wood, CEO du fonds d’investissement Ark, fait de nouvelles prédictions et rachète du bitcoin (BTC), ou plutôt des GBTC. En 2021, elle prédisait un bitcoin à 500 000 dollars. Désormais, elle vise le million. L’effondrement du bitcoin (BTC), bien en deçà des 20 000 dollars, et les catastrophes successives n’ont pas ébranlé l’optimisme de Cathie Wood, grande figure de l’investissement. Elle vient de racheter 176 945 actions dans le fonds Bitcoin Trust (GBTC) de Grayscale.

Bitcoin, BTC, Crypto

Qui est Cathie Wood ?

Cathie Wood, née en 1955, a 40 ans d’expérience dans la finance : c’est une star de l’investissement. Elle est la fondatrice et gérante d’ARK Invest, dont le montant d’actifs sous gestion s’élève à des milliards de dollars. En 2021, elle avait prédit un bitcoin (BTC) à 500 000 dollars. Maintenant, elle prévoit qu’il atteindra le million en 2030. Cathie Wood est reconnue comme une gestionnaire de fonds très influente : sa société investit dans des actions dont elle prévoit que la valeur doublera sur cinq ans. Le fonds d’Ark Invest a enregistré un rendement annuel moyen de près de 45 % au cours des cinq dernières années. L’avis de Cathie Wood est donc particulièrement suivi et ses deux achats récents de GBTC représentent un signal très positif pour le bitcoin (BTC).

Cathie wood GBTC
Les derniers achats de Cathie Wood

Ark Investments et le bitcoin à la sauce Grayscale : le GBTC

Ark investments publie ses investissements sur son site, et on voit bien les deux derniers en GBTC, le 15 et le 22 novembre 2022. Au total, Ark détient désormais près de 6,357 millions d’actions GBTC, représentant 0,4 % des investissements totaux de l’entreprise. La valeur actuelle de ses GBTC est estimée à 55 millions de dollars. Les actions GBTC se sont négocié avec une décote de 45 % en dessous de leur valeur liquidative. Un pari sans doute audacieux, alors que Grayscale refuse actuellement de dévoiler ses réserves comme le font en ce moment les exchanges crypto. Grayscale serait le plus grand détenteur de bitcoins au monde (après Satoshi Nakamoto) et ne serait pas en difficulté malgré les déboires de sa filiale Genesis, qui a 175 millions de dollars bloqués sur FTX et un milliard à trouver pour renflouer ses comptes.

Grayscale détient-il vraiment 634 000 bitcoins ?

Lancé en septembre 2013, le GBTC est un titre qui propose à certains fonds d’investissement un moyen de s’exposer au bitcoin sans en acheter réellement. C’est donc Grayscale qui détient les bitcoins (ou pas ?) et non ses investisseurs. Suite à la chute des actions GBTC, de nombreux investisseurs s’interrogent sur la gestion de leurs fonds, et Grayscale a publié le 18 novembre un communiqué pour les rassurer.

La société mère de Grayscale est Digital Currency Group et a déjà racheté des actions GBTC comme nous le montre un document de la SEC : « Digital Currency Group, Inc. (« DCG »), la société mère de Grayscale Investments, LLC, a autorisé l’achat par DCG d’actions de Grayscale Bitcoin Trust (OTCQX : GBTC) pour une valeur totale de 1 milliard de dollars ». (octobre 2021).

On peut donc légitimement se demander si la société mère, qui possède également Genesis et Coindesk (entre autres), ne rachète pas ses titres pour soutenir le cours (en vain). Si Grayscale devait vendre des bitcoins pour soutenir Genesis, alors on pourrait s’attendre à un effondrement du cours du bitcoin.

Cathie Wood fait-elle le bon choix en achetant des GBTC en masse à prix discount ? Son fonds serait le plus gros détenteur de GBTC (après DCG). Rachète-t-elle pour soutenir le cours ? Depuis l’incroyable chute de FTX, inimaginable il y a peu, on ne sait plus à qui se fier… Grayscale possède-t-il toujours autant de bitcoins ? Faudra-t-il en vendre pour sauver Genesis ? On vit littéralement un véritable roman-feuilleton, passionnant, mais impactant aussi nombre de petits investisseurs. Le bear market risque d’être long, très long…

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mary Batshwok avatar
Mary Batshwok

Subprimes, crises financières, inflation galopante, paradis fiscaux... Le bitcoin a été conçu pour plus de transparence et peut-être enfin changer la donne. J'essaie de comprendre ce nouvel environnement et tente de l'expliquer à mon tour. La route est sans doute longue, mais elle en vaut la peine.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !