A
A

Devrait-on se méfier de l’auto-garde crypto ?

ven 16 Déc 2022 ▪ 8h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Actuellement, les portefeuilles matériels ont le vent en poupe. En effet, après la faillite de FTX, les investisseurs sont devenus plus méfiants et beaucoup ont décidé de conserver eux-mêmes leurs cryptos. Ils acquièrent donc des portefeuilles adaptés pour garder leurs avoirs hors ligne. Mais, selon de récentes déclarations de CZ, cela peut être dangereux. Voici les risques liés à l’auto-garde de cryptos selon le PDG de l’exchange Binance.

Crypto, CZ, Binance

Les risques de perte seraient plus élevés avec l’auto-garde de cryptos

Ce 14 décembre, Binance a convié la communauté crypto à un échange avec le PDG CZ, dans un space Twitter. Au cours de la discussion, le cofondateur de l’exchange a parlé des différents risques liés au fait de conserver soi-même ses avoirs en cryptos. Selon lui, en optant pour cette solution, la majorité des utilisateurs finiront par perdre leurs avoirs.

Un article de Decrypt a rapporté les propos tenus par CZ durant l’échange. Il apparait que Changpeng Zhao a déclaré : « 99 % des gens, si vous leur demandez de détenir de la crypto par eux-mêmes, ils finiront par la perdre ». « J’essaie toujours d’éduquer les gens pour qu’ils comprennent qu’il y a des risques », a précisé le PDG de Binance.

L’évènement

CZ a expliqué que la majorité des utilisateurs de cryptos sont incapables de sauvegarder leurs clés de sécurité. Il a présenté les différentes situations qui peuvent se présenter et qui expliquent les risques liés à l’auto-garde. Primo, il peut arriver que les utilisateurs perdent leurs portefeuilles matériels.

Secundo, certains peuvent ne pas trouver le cryptage adapté pour effectuer leur sauvegarde en toute sécurité. Changpeng Zhao a aussi indiqué que les utilisateurs noteront leurs clés de sécurité sur un morceau de papier. Mais, cette méthode est dangereuse, car « quelqu’un d’autre le verra, et il volera les fonds ».

En outre, Changpeng Zhao a présenté le cas où l’utilisateur du portefeuille matériel décède. Il a indiqué qu’il n’y aura alors aucun moyen de donner les actifs numériques qu’il possédait à ses proches. Cela dit, CZ a expliqué que Binance a « une procédure opérationnelle standard » pour gérer les cas où les détenteurs de cryptos décèdent.

Selon Changpeng Zhao, « détenir sa propre crypto dans son portefeuille n’est pas sans risque ». Le PDG de Binance soutient que les gens perdent plus de cryptos quand ils les détiennent eux-mêmes que quand ils les conservent sur un exchange centralisé.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !