A
A

Crypto : Paxos brusque les certitudes avec un stablecoin 100% réglementé

mar 15 Août 2023 ▪ 8 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Stablecoin

Depuis quelques jours, un évènement inhabituel marque l’actualité crypto et blockchain. L’émission par la société Paxos Trust Company du stablecoin de PayPal, un stablecoin au potentiel saisissant. Paxos, la société qui a aussi émis le BUSD de Binance, marque un nouveau point en émettant un stablecoin qui se démarque des autres sur des points stratégiques. Interrogé par la presse, Walter Hessert, le responsable de la stratégie de Paxos, explique, point par point, en quoi le PYUSD se distingue de tous les stablecoins actuellement sur le marché et comment il risque de devenir une véritable menace pour les stablecoins existants.

Le logo de Paxos

Selon Paxos, le PYUSD ne peut être comparé à aucun autre stablecoin

Mardi dernier, dans le cadre d’une interview accordée à la presse, Walter Hessert, le responsable de la stratégie de Paxos, a exprimé son opinion sur le stablecoin PYUSD émis par sa société Paxos pour le compte du géant des paiements et des règlements, la société PayPal.

En fait, la célèbre société de paiement PayPal avait déjà intégré les produits crypto à sa plateforme depuis plusieurs années. Elle avait ainsi permis à ses utilisateurs d’effectuer diverses opérations impliquant les cryptos, notamment les achats, les ventes et le stockage de cryptomonnaies. Mais cette fois-ci, PayPal a créé la surprise en lançant son stablecoin PYUSD.

Comme ci cela ne suffisait pas, Walter Hessert a indiqué que sa société était toujours en train de travailler sur d’autres projets de stablecoins un peu similaires au PYUSD de PayPal. On ne peut pas exactement dire s’il fait allusion à un éventuel projet de développement d’un stablecoin pour le réseau social X de Elon Musk. Hessert n’a pas voulu être plus précis et direct.

Toutefois, rien n’exclut cette possibilité, quand on sait qu’Elon Musk a récemment indiqué qu’on pouvait faire du réseau social « la plus grande institution financière du monde ». Il a cependant indiqué que Paxos collabore actuellement sur d’autres projets de stablecoin avec des entreprises qui, à l’instar du géant PayPal, ont la capacité de déplacer les limites de l’adoption des produits liés à la technologie blockchain. PayPal, par exemple, comme on peut le voir sur le site officiel de l’entreprise, a effectué en 2022 un volume total de 22 milliards de dollars de paiements.

Un PYUSD intégré à des produits utilisés tous les jours et qui va multiplier les cas d’utilisation

La particularité avec ce stablecoin, comme l’indique le responsable de la stratégie de la société Paxos, c’est que l’avenue du PYUSD favorisera la prolifération de cas d’utilisation. Pour cause, le stablecoin de PayPal est intégré à des produits et des services d’usage quotidiens. Par exemple, la plateforme PayPal prend en charge plus de 70% de toutes les transactions effectuées sur la plateforme Ebay, soit près de 51,8 milliards de dollars.

Contrairement à d’autres stablecoins qui ne sont pas directement associés à des cas d’utilisations spécifiques, le PYUSD vient directement sur le marché avec une utilité réelle et confirmée.  Par ailleurs, l’intégration du PYUSD sur la blockchain Ethereum ouvre le boulevard devant ce token ERC20.

Celui-ci pourra désormais être choisi par les développeurs pour l’intégration de modules de paiement in-app dans les espaces virtuels ou dans le cadre de la conception d’applications Web3 ou de portefeuilles Web3.

Paxos s’entretient avec de grandes firmes au sujet des stablecoins

Entre le PYUSD et les autres stablecoins, il y a une grande différence : dixit Paxos Trust Company

Même si le lancement du PYUSD n’a pas été célébré dans l’industrie, le PYUSD vient comme une sorte de game-changer pour l’industrie crypto. S’il est vrai que certains croient encore que le PYUSD vient juste s’ajouter à la liste des stablecoins existants, affirme que le token PYUSD possède des caractéristiques uniques et qui ne se trouvent chez aucun autre stablecoins.

En effet, pour le moment, les seules cryptomonnaies majeures du marché crypto sont l’USDT et l’USDC. Le lancement de l’USDT de la société Tether remonte à plusieurs années et c’est en collaboration avec Coinbase que l’USDC de la société Circle a été émis.

Actuellement, la capitalisation boursière du premier a atteint 83,2 milliards de dollars en juin dernier, tandis que celle de l’USDC était de 26 milliards de dollars, sachant que la capitalisation globale du marché des stablecoins est de près de 125 milliards de dollars.

Malheureusement ou heureusement, ni l’USDC ni l’USDT n’est réglementé, contrairement au PYUSD. Le PYSUD serait un stablecoin 100% conforme à la réglementation et protégé contre les faillites dont le lancement intervient dans un contexte où la confiance des investisseurs a été plusieurs fois éprouvée.

Par ailleurs, le PYUSD de PayPal est émis par la Paxos Trust Company qui est entièrement placée sous la surveillance du NYFSD, le Département des services financiers de New York, qui se chargera de superviser l’émission du stablecoin et la gestion de ses réserves.

De plus, les réserves du stablecoin sont garanties à 100% par des dépôts en dollars, des bons du Trésor américain, etc. Paxos a indiqué qu’elle publiera dès septembre 2023 un rapport mensuel sur les réserves de PYUSD.

Elle a également promis de publier une attestation délivrée par un cabinet tiers indépendant et prouvant la valeur des réserves en USD constituées pour le stablecoin. Les détenteurs du PYUSD bénéficient donc d’une excellente protection contre les risques de faillites.

Le Paxos émet un stablecoin susceptible de bousculer l’industrie crypto

Le nouveau stablecoin de PayPal émis par Paxos vient renforcer le capital-confiance de l’industrie crypto dans un contexte où l’USDC a reçu une gifle depuis l’effondrement récent de la Silicon Valley Bank où était détenue une part des réserves qui garantissent l’USDC. Le stablecoin de PayPal a donc le potentiel de devenir un concurrent de l’USDC.

Le directeur de la technologie de la société Tether, Paolo Ardoine, ne considère pas le PYUSD comme un concurrent de l’USDT, puisque, justifie-t-il, l’USDT n’a pas encore pénétré le marché américain. C’est sans doute sans tenir compte de la chute que connaît l’USDT depuis peu.

Et même si le PYUSD n’est actuellement émis que sur le marché américain contrairement au Tether, le stablecoin de PayPal vient comme une comète qui donne l’impression de se préparer à déplacer les limites très rapidement.

Il se positionne comme la meilleure option pour les paiements transfrontaliers, pour les règlements d’achats de produits et de services et aussi pour les paiements effectués dans les espaces virtuels. On s’attend donc à une multitude de cas d’utilisation avec ce stablecoin. 

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.