la crypto pour tous
A
A

Cryptos gratuites : Les Argentins se bousculent pour avoir du Worldcoin !

jeu 31 Août 2023 ▪ 5 min de lecture ▪ par Mikaia A.
S'informer Altcoins

L’équipe derrière Worldcoin a promis des WLD gratuits en échange d’un scan d’iris dans une Orb, l’outil idéal pour « distinguer les humains de l’IA en ligne ». Ainsi, Sam Altman et Alex Blania, fondateurs de Tool for Humanity, pensent rameuter le maximum d’utilisateurs de WorldCoin, et en même temps du WorldID, par la distribution de cryptomonnaies aux premiers inscrits. 25 % d’entre les 10 milliards de WLD en circulation iront directement dans leur portefeuille crypto respectif, le World App. Les Argentins font la queue en ce moment pour en avoir. Décryptage !

Drapeau de l'Argentine, image de foule et logo de Worldcoin

En bref :

  • Worldcoin bat tous les records d’enregistrement en Argentine avec 9 500 inscriptions en une seule journée
  • Les Argentins, handicapés par un taux d’inflation de 113 %, se ruent vers les cryptomonnaies

Le Wordcoin s’arrache comme des petits pains en Argentine

Après trois années de dur labeur, le père de ChatGPT et ses copains de Tool for Humanity ont pu lancer « The Worldcoin token » le 24 juillet dernier. À titre de rappel, ce projet affiche une double déclinaison : un jeton natif, le WLD, et un dispositif d’identité numérique du nom de « WorldID ».

Records d’enregistrement battus pour le Worldcoin en Argentine

« L’Argentine est l’un des pays leaders en matière d’innovation blockchain et d’adoption des cryptomonnaies. Cette réputation a été renforcée récemment, lorsque la demande de World ID a conduit à 9,5K vérifications d’Orb en 24 heures – un nouveau record mondial. »

Cet article publié sur le blog de Worldcoin met en exergue des statistiques surprenantes concernant l’adoption du Worldcoin par les Argentins. Ainsi, pendant ce mois d’août, en une seule journée, il y avait eu 9 500 personnes ayant scanné leur iris dans l’orbe afin de vérifier leur carte d’identité mondiale. Et en même temps, ils s’offrent des cryptos WLD gratuits dans leur wallet.

En d’autres termes, Worldcoin a recensé une inscription toutes les 9 secondes dans le pays des gauchos.

« Je pense que la première chose qui ressort est que l’Argentine est l’un des pays les plus avancés au monde en matière de cryptomonnaie. Les gens sont beaucoup plus sensibles et comprennent mieux les principes fondamentaux des cryptos. La combinaison d’un pays technologiquement très avancé en général et d’un pays spécifiquement tourné vers les cryptomonnaies en fait un terrain de construction explosif pour la prochaine vague d’innovation dans ce domaine », jubile Alex Blania, cofondateur du projet Worldcoin et CEO de Tools for Humanity.

Cela a été rendu possible grâce à des orbes de Worldcoin disponibles dans quatre ville : Corboda, Mar del Plata, Mendoza et Buenos Aires.

L’Argentine, terre des cryptomonnaies ?

L’Argentine n’a pas encore légalisé le bitcoin et les autres cryptomonnaies. Mais le pays vient de devancer le Salvador en matière d’adoption de la reine des cryptos. Déjà, il peine à surmonter les dégâts laissés par une hyperinflation évaluée à 3 079 % depuis 42 ans déjà. Rien que ces 12 derniers mois, les Argentins ont dû faire face à une inflation à 3 chiffres : 113 %.

Il est tout à fait compréhensible que ces derniers se tournent vers d’autres alternatives plus salvatrices comme le bitcoin. D’ailleurs, le candidat pro-BTC Javier Milei semble en passe de remporter les prochaines élections présidentielles de cette année.

Que peut apporter le Worldcoin aux Argentins ? Que 25 WLD, soit 29 dollars ou 10 149 pesos argentins, en guise de « genesis grant » (« bourse de genèse »). Cela équivaut à 1/5 du salaire minimum en Argentine.

Or, le mirage Worldcoin a suscité l’inquiétude de plusieurs gouvernements dans le monde. Pour ne citer que le Kenya, le Royaume-Uni, la France et l’Allemagne. Le fait que Tools for Humanity s’approprie facilement de données biométriques en masse via son projet propulsé par l’ambition de « devenir le plus grand réseau financier et d’identité humaine » ne les rassurent point.

D’après CryptoSlate, les barons de Worldcoin les ont déjà promis une conformité aux lois locales relatives à la collecte de données personnelles.

Autre point crucial concernant le WLD : cette cryptomonnaie signée par le fondateur de ChatGPT ne cesse de se déprécier. CoinGecko avance une baisse de 5,3 % de sa valeur en 24 heures au moment de la rédaction de cet article. Sur 30 jours, le « shitcoin ultime » de Sam Altman a perdu 50 %. Worldcoin ferait-il office d’arme redoutable pour reproduire l’imaginaire de George Orwell dans son roman « 1984 » ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.