A
A

Donald Trump se convertit publiquement au Bitcoin !

ven 23 Fév 2024 ▪ 4 min de lecture ▪ par Fenelon L.
S'informer Event

Alors qu’il se présente à nouveau à la présidence en 2024, Donald Trump semble désormais plus réceptif aux cryptos, notamment au Bitcoin, qu’il qualifiait auparavant « d’arnaque ». A-t-il pris la pilule Orange, ou cherche-t-il simplement la grâce des électeurs ?

Donald Trump montre le Bitcoin

Trump assouplit sa position sur le Bitcoin !

Lors d’un récent passage dans l’émission « The Ingraham Angle » sur Fox News, Donald Trump a surpris son monde en adoucissant sensiblement sa position concernant le Bitcoin.

Interrogé par la présentatrice Laura Ingraham pour savoir s’il était désormais favorable à son adoption, Trump a reconnu que « de plus en plus de gens l’utilisent » et qu’il « voit des gens vouloir payer en Bitcoin« .

Certes, M. Trump réaffirme son attachement au dollar, « quelque chose de très fort » selon lui. Néanmoins, il admet à présent qu’il pourrait « vivre avec le Bitcoin d’une manière ou d’une autre« . Une déclaration étonnante de la part de quelqu’un qui qualifiait encore récemment la crypto d' »escroquerie » dont la valeur ne reposait selon lui que « sur du vent » !

Le dollar reste la priorité de Trump

Bien que Donald Trump semble adopter une position moins critique envers la crypto, l’ancien président américain réaffirme sans détour son attachement indéfectible au dollar en tant que monnaie de référence internationale.

« J’aime le dollar. J’ai toujours aimé le dollar« , a-t-il martelé avec force lors de son passage sur Fox News cette semaine. Fidèle à lui-même, M. Trump a réitéré, sous les applaudissements nourris de l’assistance, son souhait bien connu de voir le billet vert devenir « la monnaie du monde ».

En réalité, ce léger infléchissement dans le discours de Trump à l’égard du Bitcoin relève avant tout d’un pragmatisme politique. Alors qu’il brigue un retour à la Maison Blanche en 2024, l’ancien président doit composer avec l’attrait grandissant des monnaies numériques auprès d’une frange non négligeable de l’électorat, notamment chez les jeunes.

Néanmoins, s’il se montre moins hostile, Donald Trump n’en reste pas moins fondamentalement attaché au dollar et à la suprématie internationale du billet vert made in USA.

Une régulation nécessaire du marché crypto

Certes, Donald Trump affiche désormais une position moins tranchée concernant le Bitcoin. Pour autant, l’ancien président estime qu’une certaine régulation du marché crypto reste nécessaire.

Une régulation responsable semble en effet requise pour mieux encadrer ce marché, clarifier le statut juridique parfois flou des cryptodevises et renforcer la protection des investisseurs.

Reste à savoir si cette régulation serait assouplie ou non sous un éventuel second mandat Trump. Rappelons qu’au cours de sa première présidence, le gendarme boursier américain (SEC) s’était fermement opposé à l’introduction d’ETF Bitcoin, privant les investisseurs traditionnels d’un accès facilité à cette nouvelle classe d’actifs.

A contrario, son successeur Joe Biden avait un temps envisagé d’imposer une taxe prohibitive de 30% sur les activités minières de Bitcoin aux États-Unis, suscitant la controverse.

En affichant des positions moins tranchées envers les cryptos, Donald Trump cherche sans doute à séduire certains électeurs, notamment parmi les plus jeunes. Une stratégie de candidat Bitcoin-friendly en vue de 2024 ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Fenelon L. avatar
Fenelon L.

Passionné par le Bitcoin, j'aime explorer les méandres de la blockchain et des cryptos et je partage mes découvertes avec la communauté. Mon rêve est de vivre dans un monde où la vie privée et la liberté financière sont garanties pour tous, et je crois fermement que Bitcoin est l'outil qui peut rendre cela possible.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.