A
A

FTX : Sam Bankman-Fried dans le collimateur des régulateurs texans 

mar 18 Oct 2022 ▪ 14h00 ▪ 3 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

SBF, le patron de FTX, a beau endosser le rôle d’avocat des cryptomonnaies devant les régulateurs américains, il n’est pas clean pour autant. En effet, les autorités du Texas se penchent actuellement sur son cas pour une histoire de violations de valeurs mobilières.

Sam Bankman-Fried, Crypto, FTX

Enquête en cours sur Sam Bankman-Fried et FTX

Récemment, nous avons rapporté que SBF approuve à 100 % la régulation des cryptomonnaies. « C’est la bonne chose à faire », estimait-il. Il était même allé jusqu’à proposer de l’aide pour parfaire cette initiative.

Hier, Decrypt a annoncé que lui et son entreprise font l’objet d’une enquête par les autorités réglementaires du Texas. La cause : des potentielles violations de valeurs mobilières liées à l’acquisition des actifs de Voyager Digital.

Une note émise par l’institution confirme ces dires. Voici son intitulé :

Texas-State-Securites-Board
Intitulé du document émis par le Texas State Securites Board

« Déclaration supplémentaire à l’objection limitée du Texas State Securites Board et du Texas Department of banking à la motion des débiteurs pour l’entrée d’une ordonnance (i) autorisant la conclusion du contrat d’achats d’actifs et (ii) accordant des mesures connexes. »

En d’autres termes, cette institution a l’intention de vérifier les comptes à rendement offerts par FTX US, notamment ceux qui entrent dans le cadre du rachat des actifs de Voyager Digital. Une question se pose : doivent-ils être considérés comme des titres non enregistrés ?

Sauf que pour Joseph Jason Rotunda, directeur de l’application des lois de cette agence, l’enquête s’élargira à l’ensemble de l’écosystème de FTX.

« La Division de l’application des lois enquête actuellement sur FTX Trading, FTX US et leurs directeurs, y compris Sam Bankman-Fried », a-t-il précisé.

Parallèlement, Rotunda a pu ouvrir un compte sur FTX en vue de gagner un rendement sur son dépôt d’Ethereum (ETH). En procédant de la sorte, il avait conclu que le contrat d’investissement proposé par l’exchange américain s’apparente à un « titre ».

FTX US, enquête en cours

La réplique de SBF

Néanmoins, FTX a répliqué : « Nous sommes en pourparlers avec les régulateurs de l’État du Texas depuis un certain temps. [] Nous avons une demande active de licence qui est en attente, et nous pensons que nous opérons pleinement dans les limites de ce que nous pouvons faire dans l’intervalle. Et nous sommes impatients de continuer à travailler avec le Texas. »

À titre de rappel, FTX et SBF venaient d’acheter les actifs de Voyager et de Celsius après leur faillite respective. Malheureusement, cette opération, d’une apparence salvatrice, risque de coûter cher à cette équipe qui investit massivement dans le secteur des cryptomonnaies.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !