A
A

Fidelity souhaite se lancer dans le secteur du metaverse

mar 27 Déc 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par Luc Jose Adjinacou

Fidelity fait partie des plus grandes sociétés d’investissement ayant le plus vite adopté les cryptos. En octobre dernier, il avait annoncé son projet d’embaucher 100 personnes pour porter son équipe crypto à 500 membres. Le mois suivant, l’entreprise a lancé plusieurs projets dans le secteur. À présent, elle souhaite franchir une nouvelle étape.

Fidelity, Metaverse

Fidelity veut offrir ses services dans des mondes virtuels

Fidelity a lancé des comptes de trading sans commission dans le secteur crypto, il y a 1 mois. À présent, la société d’investissement se lance dans le metaverse. En effet, selon un tweet de The Block : « Fidelity dépose des marques de metaverse dans le cadre de son dernier investissement dans les cryptos ». Ainsi, pour sa dernière initiative dans l’espace crypto, la société d’investissement a choisi de se lancer dans les mondes virtuels.

Fidelity a déposé précisément trois demandes pour enregistrer des marques metaverse aux États-Unis. À travers cette initiative, il souhaite fournir ses services traditionnels dans différents mondes virtuels. La société veut notamment proposer des services d’investissement immobilier dans le metaverse. Les demandes déposées concernent également les NFT, les places de marchés NFT et le trading crypto.

L’information a été rapportée par The Block

La société d’investissement critiquée pour certaines décisions

Il y a quelque temps, Fidelity a annoncé un système de plan épargne de retraite 401(k) avec le bitcoin (BTC). Plusieurs sénateurs américains ont critiqué ce projet, mettant en avant les risques liés au secteur crypto. Les sénateurs Richard J. Durbin, Tina Smith et Elisabeth Warren ont envoyé une lettre à la société afin qu’elle reconsidère sa décision.

Il convient de noter que le sénateur républicain Tommy Tuberville avait présenté un projet de loi similaire en mai 2022. Le projet portait sur la liberté financière. Il autorisait les Américains à ajouter les cryptos à leur plan épargne de retraite 401(k).

La chute de l’exchange FTX renforce les inquiétudes des plus pessimistes par rapport à l’industrie crypto. Toutefois, les entreprises et les institutions lancent de plus en plus de projets dans le secteur. Par exemple, récemment, la police de Tamil Nadu a lancé une initiative basée sur la technologie blockchain et le Web3. Le projet met à disposition des informateurs un système permettant de fournir des informations à la police en tout anonymat. Il vise à faciliter la tâche à la police indienne en termes de traitement des plaintes. Il devrait également permettre de davantage intégrer le Web3 au quotidien de la population en Inde.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Luc Jose Adjinacou avatar
Luc Jose Adjinacou

Loin d’avoir refroidi mes ardeurs, un investissement infructueux en 2017 sur une cryptomonnaie n’a fait qu’accroitre mon enthousiasme. Je me suis dès lors résolu à étudier et comprendre la blockchain et ses nombreux usages et à relayer avec ma plume de l’information relative à cet écosystème.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !