la crypto pour tous
A
A

La SEC songerait-elle à « supprimer » les cryptomonnaies ?

mer 15 Fév 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Mikaia A.
Regulation Crypto

Après les scandales survenus l’année dernière dans l’industrie crypto, la SEC décide à présent de montrer ses muscles. Après sa dernière démonstration de force avec Kraken, beaucoup d’enthousiastes se sont mis sur leurs gardes. Alerté par ce grand ménage improvisé, un journaliste de Fox News crie au scandale.

Régulation des cryptos par la SEC des Etats-Unis

Charles Gasparino croit que la SEC veut « supprimer » les cryptos

En début de semaine, Staci Warden, CEO d’Algorand, a pointé du doigt la nouvelle démarche de la SEC. Cela survient quelques jours après de la décision de cette gendarme de la bourse américaine de suspendre les activités de staking de Kraken. Et pour enfoncer le clou, l’équipe de Gary Gensler a infligé une amende de 30 millions de dollars à l’exchange crypto américain faute d’enregistrement au préalable de son offre.

Alerte : la SEC entend supprimer les cryptos

« Par Eleanor Terret et mon rapport : Des avocats spécialisés dans les valeurs mobilières, dont un ancien haut fonctionnaire de la SEC, affirment que la SEC cherche à ‘supprimer’ complètement la crypto, quelle que soit sa forme, après la débâcle de FTX. La SEC Enforcement a ‘couvert’ la crypto avec des soi-disant Wells Notices signalant l’intention d’engager des poursuites ».

Charles Gasparino est une personnalité médiatique très connue qui travaille pour le compte de Fox News. D’après ses dires, la Securities and Exchange Commission aurait l’intention d’engloutir la crypto-sphère à coups de poursuites judiciaires. Le cas de Kraken illustre bien cette intention perverse.

La SEC, compte-t-elle rattraper son erreur avec FTX en agissant de la sorte ? Ou bien est-ce qu’elle a changé la « régulation » par la « répression » ? Les observateurs s’inquiètent.

Obéir ou se révolter ?

Kraken a montré l’exemple en se pliant aux sanctions imposées par la SEC la semaine dernière. D’autres suivront certainement cette voie, sous peine de se faire tirer les oreilles par le régulateur américain.

Nous ne sommes pas sans savoir que l’équipe de Gary Gensler a récemment publié ses priorités pour l’année 2023. À en croire les grandes lignes du communiqué de presse de la SEC, la protection des investisseurs vulnérables est en effet un « must » pour les mois à venir.

Toutefois, nous devons noter que certaines entreprises crypto comme Ripple n’ont pas l’intention de céder aussi facilement. Le long procès qui l’oppose à la SEC est en passe de se terminer par une victoire pour Brad Garlinghouse, Chris Larsen et les quelque 75 000 détenteurs de XRP. Comme quoi, le pouvoir de cette agence américaine a ses limites.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Mikaia A. avatar
Mikaia A.

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.