A
A

Lancement de Blockchain4Belgium

mer 22 Fév 2023 ▪ 5 min de lecture ▪ par La Rédaction C. Communiqué de presse
Blockchain

La Belgique est une Smart Nation. Le secrétaire d’État à la Digitalisation, Mathieu Michel, souhaite clarifier le débat et les enjeux sur les technologies Web3, la blockchain et les actifs numériques ! Pour cela, il lance Blockchain4Belgium.

blockchain4belgium

Web3, blockchain & actifs numériques un potentiel énorme

À l’heure actuelle, l’émergence de la blockchain suscite beaucoup de commentaires et de débats. La compréhension des enjeux est insuffisante tant parmi les citoyens et la classe politique que dans le monde de l’entreprise.

Une #SmartNation doit se positionner par rapport aux technologies émergentes, qui peuvent impacter notre société de demain. La confiance dans les technologies digitales est essentielle. Tous s’accordent sur la nécessité de sensibiliser et d’expliquer ces technologies et leurs impacts à l’ensemble des parties prenantes.

Jack Hamande, Directeur général de la DG Simplification et Digitalisation au SPF Stratégie et Appui (BOSA)

Les applications possibles pour la blockchain sont, par exemple, la transparence des échanges de données, la collaboration et le contrôle des données, le financement décentralisé, la gestion de la chaîne d’approvisionnement, la finance traditionnelle et la banque, la confidentialité des données, les ressources humaines et le commerce électronique.

Le Web3, sécurisé par des blockchains interconnectées, est également connu sous le nom de web décentralisé. Cette troisième génération d’internet qui est alimenté en données de confiance, utilise outre les technologies de registres distribués (DLT), le Machine learning (ML), le Big data, l’intelligence artificielle (AI) et la réalité virtuelle (VR).

Les experts affirment que le Web3offrira une meilleure sécurité et une confidentialité accrue aux utilisateurs. Cette approche centrée sur l’utilisateur (user-centric) permettrait à chaque citoyen de contrôler l’accès à ses données de manière privée et sécurisée.

Le marché mondial du Web3 / blockchain / actifs numériques connaît une croissance exponentielle depuis plusieurs années. Ces technologies transformeront irrévocablement toutes les relations numériques entre citoyens, sociétés privées, gouvernements & société civile en mettant au centre la technologie blockchain :

  • 4 « T » : Transparence, Confiance (Trust), Vérité (Truth), Infalsifiable (Tamper proof) ;
  • Des infrastructures informatiques sûres et résistantes aux failles de sécurité et aux acteurs malveillants ;
  • Contrats intelligents (programmes informatiques auto-exécutables ou déclenchés par une transaction externe).

Le marché du Web3 représentait 2,9 milliards d’euros en 2021 et devrait enregistrer un CAGR de 43,7 % pour atteindre 75,9 milliards d’euros en 2030 et celui de la blockchain, quant à lui, avec un CAGR de 85,9%, devrait atteindre 1 333,19 milliards d’euros d’ici 2030.

Blockchain4Belgium propose des recommandations au gouvernement

Fort de ces constats, le secrétaire d’État à la Digitalisation a décidé de lancer l’initiative Blockchain4Belgium. Cette initiative permettra aux différents acteurs belges de dresser une série de recommandations au gouvernement.

Blockchain4Belgium deviendra, par le biais du SPF BOSA, une plateforme pour des acteurs de l’industrie, du monde académique, la société civile et les différentes administrations concernées (économie, finances, justice, …).

Ce groupe répondra à des questions comme, par exemple, quels sont les avantages technologiques qu’offre la blockchain ? Et quels sont ses défauts ? Quelles sont les applications concrètes existantes ? Comment allons-nous aborder les opportunités qu’offrent le Web3 et la blockchain ? Quelle place pour la Belgique sur la carte européenne et mondiale ?

Ensemble, nous devons être ambitieux, convergents et inclusifs pour développer un état d’esprit #SmartNation. Aujourd’hui, la Belgique doit prendre une décision importante pour son avenir en affirmant sa souveraineté numérique et son soutien à l’innovation. Ce qui permettra d’attirer de nouveaux capitaux, de créer des emplois, de favoriser la croissance, et d’augmenter la rétention et l’attraction des talents humains experts dans ces technologies.

Mathieu Michel, Secrétaire d’État à la Digitalisation

Plus de 500 professionnels se sont déjà inscrits et soutiennent cette initiative. Deux axes de travail principaux ont été identifiés :

  • Le premier concerne l’innovation dans le secteur privé et proposera un plan de recommandations qui s’articule autour de groupes de travail sur l’augmentation de l’attractivité de notre pays, la rétention des talents, l’éducation, la pédagogie à tous les niveaux de la société, la fiscalité et la réglementation ;
  • Le deuxième concerne principalement l’utilisation de ces technologies innovantes au sein de l’État en proposant des use cases pour certaines applications dans les domaines suivants :
    • Données gouvernementales
    • IA et blockchain
    • Certification
    • Identité auto-souveraine
    • Énergie, environnement et climat
    • Infrastructure de l’administration
    • Santé
    • Mobilité
    • Financement des PME

Des groupes entament leurs travaux dès aujourd’hui. Ils auront pour objectif de présenter des constats et recommandations au gouvernement, en vue d’établir un plan Web3 / Blockchain / Actifs numériques Smart Nation.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction C. avatar
La Rédaction C.

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

Clause de non-responsabilité :

Les contenus et produits mentionnés sur cette page ne sont en aucun cas approuvés par Cointribune et ne doivent pas être interprétés comme relevant de sa responsabilité.

Cointribune s’efforce de communiquer aux lecteurs toutes informations utiles à disposition, mais ne saurait en garantir l’exactitude et l’exhaustivité. Nous invitons les lecteurs à se renseigner avant toute action relative à l’entreprise, ainsi qu’à assumer l’entière responsabilité de leurs décisions. Cet article ne saurait être considéré comme un conseil en investissement, une offre ou une invitation à l’achat de tous produits ou services.

L’investissement dans des actifs financiers numériques comporte des risques.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !