A
A

Lancement de la première sidechain publique Tezos (XTZ) ultra rapide !

ven 07 Oct 2022 ▪ 16h00 ▪ 3 min de lecture - par La Rédaction Cointribune

Marigold offre une blockchain nativement interopérable avec Tezos, grâce à sa solution Layer-2, qui permet une vitesse de transaction augmentée, de faibles frais d’utilisation et un haut niveau de sécurité.

Tezos, Marigold, Deku-c, Layer-2

Marigold lance la première Sidechain publique sur Tezos (XTZ)

L’équipe internationale de développeurs dédiée à la blockchain Tezos derrière Marigold vient d’annoncer le lancement de sa solution de scaling « Deku-C » sur Tezos. À travers cette technologie, elle permet à toutes les entreprises souhaitant développer des projets et DApps sur la blockchain de bénéficier d’une solution fiable, rapide et transparente avec des performances accrues. Déjà en production, Deku-C s’intègre à la gouvernance de la blockchain Tezos de manière fluide et contribue à sa pérennité en apportant une nouvelle couche d’infrastructure et une solution novatrice aux problématiques de gestion des données. 

Les principaux points forts de Deku-C sont sa vitesse de production élevée (plus de 50 000 TPS) et des frais très faibles (fees). Deku-C est nativement interopérable avec Tezos et garantit le dépôt de ses actifs ou leur retrait à tout moment grâce à l’application TzPortal. 

Deku-C fonctionne avec une nouvelle machine virtuelle basée sur WebAssembly (WASM) qui permet facilement à n’importe quel développeur de produire des contrats intelligents (smart contract) sans nécessiter l’apprentissage d’un nouveau langage de programmation dédié. Flexible et polyvalente, cette solution de passage à l’échelle peut répondre au cas d’usage dans tous les secteurs et s’adresse notamment aux projets publics nécessitant une vitesse de production élevée dans les meilleurs délais (faible latence). 

Enfin les entreprises voulant lancer leur projet de blockchains privées ou hybrides pourront s’appuyer sur Deku-P, le framework développé pour la réalisation de Deku-C, lui-même open source. 

« Deku est la solution qui manquait dans l’industrie pour réconcilier Blockchains publique et  privée, je crois beaucoup au modèle hybride pour faciliter la transition Web2 vers Web3 », explique Thomas Haessle – Marigold Manager. 

« Dans le cas de Deku, nous utilisons un algorithme de consensus qui fait appel de manière  périodique à Tezos pour vérifier la validité de ses blocs », complète Daniel Hines – Deku Engineering Manager. 

Conclusion

Si vous cherchez à créer une blockchain à application unique, si vous souhaitez une approche conditionnée de la blockchain, et si vous ciblez une solution agile et compatible entre les blockchains, Deku constitue un outil fiable, performant et abordable qui s’inscrit dans le prolongement de Tezos pour une utilisation et un déploiement international.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
La Rédaction Cointribune avatar
La Rédaction Cointribune

L'équipe éditoriale de Cointribune unit ses voix pour s’exprimer sur des thématiques propres aux cryptomonnaies, à l'investissement, au métaverse et aux NFT, tout en s’efforçant de répondre au mieux à vos interrogations.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !