A
A

Les mineurs de bitcoins (BTC) prennent le « bear » par la queue !

mar 13 Sep 2022 ▪ 14h00 ▪ 5 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Malgré la crise profonde que traversent actuellement les cryptomonnaies, des idées novatrices émergent. Nous avons vu dernièrement la mise au point de nouveaux jeux blockchain, de concepts de NFT et de metaverse, de cartes de crédit crypto, etc. Du côté des mineurs de bitcoins, le bear market les a poussés à intensifier leurs activités.

Les mineurs de bitcoins (BTC) prennent le « bear market » par la queue !

Mining de bitcoins : Cleanspark, Arsenal Digital Holdings et Terawulf appuient sur le champignon

La progression du mining de bitcoins sur fond de bear market émerveille les observateurs. Dernièrement, 3 acteurs majeurs du secteur ont annoncé des avancées remarquables dans leurs activités de minage de cryptomonnaies.

Cleanspark (CLSK)

Vendredi dernier, Coindesk a annoncé l’acquisition par CleanSpark d’une « installation minière de bitcoin clé en main » appartenant à Mawson Infrastructure Group. Ladite installation comprend 6 468 appareils de minage de bitcoins, avec une capacité totale de 80 MW et pouvant supporter 2,4 Exahash par seconde.

CleanSpark a dû débourser la somme de 42,5 millions de dollars pour l’achat de ce dispositif situé à Sandersville (Géorgie).

À titre de rappel, CleanSpark a déjà signé un chèque de 28 millions de dollars quelques jours plus tôt. Cette somme lui avait permis d’acheter 10 000 nouveaux Bitmain Antimner S19j Pros. En outre, en août dernier, l’entreprise s’était payée une installation de bitcoin mining, en Géorgie, une propriété de Waha Technologies. Le prix de cette acquisition s’élève à 25 millions de dollars.

On estime que le taux de hachage de CleanSpark pourra atteindre 5,2 EH/s d’ici fin 2022. Ce qui est largement supérieur à ses prévisions initiales.

Arsenal Digital Holdings (OTCMKTS : ADHI)

Vendredi dernier, Bitcoin.com a également expliqué qu’Arsenal Digital Holdings s’est offert un « campus de centre de données opérationnel de 50 acres (soit 20 hectares) incluant un immeuble de bureaux de 4 étages » à Westland, près de Houston. Dan Swinhoe, auteur d’un rapport concernant cette opération, avait également mentionné l’existence d’un espace supplémentaire de 100 000 m² sur le site, ainsi que d’un bunker construit en 1982. Selon lui, Louis Kung, fondateur de Westland Oil, l’avait édifié en vue de « protéger 350 adultes pendant une période pouvant aller jusqu’à 3 mois. »

Content de cette nouvelle acquisition, Ryan Messer, le PDG d’Arsenal, a commenté :

« Les centres de données sont parmi les actifs les plus convoités dans le secteur de l’infrastructure numérique, et nous sommes fiers de faire de cette acquisition un actif fondateur pour l’entreprise, car ce sera un véritable site phare. »

Dire que cette ancienne soute à pétrole, transformée en data center en 2008, n’avait pas trouvé preneur depuis sa mise en vente en 2021. Est-ce lié à son prix exorbitant de 39 millions de dollars ? À noter que le site en question peut accueillir une capacité de 15 mégawatts, d’après Swinhoe.

Terawulf (WULF)

Ce même vendredi, Paul Prager, PDG de Terawulf, a également annoncé que le site de mining de bitcoins de Lake Mariner est désormais opérationnel. Il offre une capacité de 30 MW et peut supporter jusqu’à 1EH/s.

D’après Prager, 10 000 appareils de minage de bitcoins y sont déjà installés.

« L’infrastructure de WULF est incomparable, et nos prix d’électricité sont stables et bas. Nous les ramènerons à la maison. », avait-il ajouté.

Cette progression ne date pas d’un ou de plusieurs mois, mais de quelques jours seulement. Car si on tient compte des statistiques du mois d’août, cette liste se verra rallonger encore et encore. N’avait-on pas appris qu’à cette période Applied Blockchain et Validus Power avaient étendu leurs activités de mining de bitcoins ? Tout cela nous permet de dire que, bear market ou pas, les acteurs du monde cryptographique veulent toujours aller de l’avant. Un autre point important : les mineurs de bitcoins semblent de plus en plus conscients des enjeux environnementaux.  De quoi établir une bonne image pour le secteur.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !