A
A

Les mineurs sortent la tête de l'eau

jeu 20 Avr 2023 ▪ 9 min de lecture ▪ par Nicolas T.
S'informer Minage

Le hashrate du bitcoin a quasiment doublé au cours des 12 derniers mois. Il atteint 335 EH/s d’après le site CoinWarz. La concurrence est rude, mais la hausse du BTC offre toutefois une bouffée d’oxygène.

Bitcoin mining

Marathon

Marathon a connu un mois de mars record en produisant 825 bitcoins. Soit une augmentation de 9,1 % par rapport au mois précédent. Ce qui nous donne un trimestre à 2 195 bitcoins. Seul Core Scientific a miné plus de bitcoins.

C’est en tout 2 EH/s que Marathon a branché le mois dernier, dont 9 400 S19 XP. Soit 11,5 EH/s au total. Son parc d’ASIC est sans doute le plus moderne d’Amérique. Majoritairement des Antminers S19j Pro et S19 XP.

La firme de Fred Thiel vise plus de 23 EH/s d’ici au milieu de l’année. Ce dernier a donné une ITW très intéressante à Bloomberg la semaine passée :

« Je pense que la hausse du bitcoin est liée à une fuite vers les valeurs refuges. Le bitcoin était corrélé au NASDAQ ces dernières années, mais l’on observe actuellement une décorrélation. Le bitcoin est désormais davantage corrélé à l’or », a-t-il déclaré.

Autre information intéressante : « Le gros des achats de BTC se passe en Asie. Cette tendance perdure durant les heures européennes avant de s’inverser durant les heures américaines ».

L’entreprise est en train d’installer la technologie de refroidissement par immersion sur un certain nombre de sites, ce qui permettra de faire de l’overclocking et d’accroître l’efficience des opérations via des économies d’énergie.

La société a vendu 750 bitcoins au cours du mois, mais détient toujours 11 466 bitcoins, soit 326 millions de dollars.

TeraWulf

TeraWulf a fait la Une de la presse ces dernières semaines avec la connexion de ses ASIC sur une centrale nucléaire américaine. Le mineur a doublé son hashrate qui est passé de 1,40 EH/s à 2,8 EH/s au cours du trimestre. Il est prévu d’atteindre 5,5 EH/s en ajoutant 50 MW d’énergie supplémentaire dans les semaines à venir.

La société a produit 233 bitcoins en mars, mais continue de les vendre pour couvrir ses dettes et ses coûts d’exploitation. Trésorerie : 0 BTC…

La particularité de Terawulf est de miner grâce à des énergies essentiellement renouvelables avec l’un des kWh les moins chers : 0,032 $/kWh, soit 7 048 $ par bitcoin. Ce qui correspond à une marge brute impressionnante de 240 %.

CleanSpark

Autre mineur à l’affiche dernièrement : CleanSpark. Le mineur vient d’annoncer son intention de doubler son hashrate en sortant un chèque de 145 millions de dollars en vue d’atteindre 16 EH/s. Ce qui nous fait un prix de 23 dollars par TH/s. Une aubaine.

En tout, 45 000 Antminers S19XP sont attendus à Sandervilles. Soit 6.3 EH/s qui viendront s’ajouter aux 67 700 mineurs déjà installés (6.7 EH/s).

Zach Bradford : « J’ai souvent expliqué pourquoi nous n’avons pas acheté beaucoup d’Antminers XP au cours des 12 derniers mois. J’en ai parlé récemment avec @invest_answers et @wsfoxley. Le retour sur investissement est à la base de notre stratégie visant à créer l’une des flottes les plus efficaces avant le halving.

Tout est une question de timing. La patience est payante. Le coût des XP a considérablement diminué au cours des derniers mois et nous étions en mesure de saisir l’occasion au bon moment. Il s’agit d’une étape importante avec les 16 EH/s en ligne de mire. »

CleanSpark a connu un excellent mois en produisant 598 bitcoins. Soit 1 871 bitcoins minés sur l’ensemble du premier trimestre. Néanmoins, 502 BTC ont dû être vendus. Le mineur ne détient que 196 bitcoins en trésorerie.

BitFarms

BitFarms a produit 424 bitcoins en mars sur ses 10 sites répartis dans quatre pays. Soit une stagnation par rapport à février.

Son hashrate moyen s’est établi à 4,6 EH/s, fort d’un taux d’utilisation de 97 % qui n’a été dépassé en Amérique du Nord que par Bit Digital et CleanSpark.

BitFarms a récemment annoncé avoir conclu des accords pour acquérir 22 mégawatts (MW) de capacité hydroélectrique au Québec. BitFarms prévoit de brancher 11 MW d’ici à la fin du second trimestre et les 11 MW restants dans la seconde moitié de 2024.

L’entreprise a vendu 394 BTC de sa production mensuelle pour couvrir ses coûts, ce qui lui a permis d’accumuler 30 BTC supplémentaires dans sa trésorerie qui atteint 435 bitcoins.

Ben Gagnon : « Le prix du BTC a augmenté de 72 %. C’est plus que l’augmentation de la mining difficulty qui fut de 32,5 %. En conséquence, les marges de l’industrie ont augmenté de 31 % en dollars par TH au 1er trimestre 2023. L’augmentation continue des niveaux de difficulté reflète l’augmentation des investissements et le sentiment haussier dans l’industrie en général ».

Riot

Le mineur texan, qui affiche les troisièmes plus larges réserves (7 072 BTC), a produit 695 BTC en mars. Soit une augmentation d’environ 36 % par rapport à l’année dernière. Le mineur en a toutefois vendu 97 %.

La flotte déployée atteignait 94 176 mineurs au 31 mars, permettant de produire plus de 10,5 EH/s. Ces chiffres excluent 17 040 mineurs hors ligne en raison des dommages causés par un hiver très rude.

Riot prévoit maintenant d’atteindre un hashrate total de 12,5 EH/s au cours du second semestre 2023.

À noter que le mineur n’a atteint qu’un taux d’utilisation de 63 %, soit bien moins que d’autres mineurs comme Bit Digital, CleanSpark, Marathon ou BitFarms, plus proches de 100 %.

« Regardez le dernier Riot Report, où notre équipe fournit les dernières nouvelles de la production et des opérations pour le mois de mars. La société a produit 695 BTC et a atteint un hashrate record de 10,5 exahash par seconde. »

Riot recrute si une carrière dans le mining vous intéresse !

Hut8, Iris Energy, Core Scientific, Argo

Avec 9 133 BTC, HUT8 affiche toujours la plus grande réserve de bitcoins minés en propre parmi les mineurs cotés en bourse. Le mineur canadien a miné 131 BTC au mois de mars grâce à ses 4,3 EH/s.

Argo a maintenu son hashrate à 2,5 EH/s, inchangé depuis août 2022. Le mineur au bord de la faillite a miné 161 BTC, soit une baisse de 10,2 % par rapport au mois précédent. L’entreprise a vendu 177 bitcoins en mars pour couvrir ses frais de fonctionnement et dispose de 85 bitcoins en réserve.

Core Scientific, qui était aussi au bord de la faillite en fin d’année dernière, sort la tête de l’eau. Le géant américain a miné 1 410 BTC avec ses propres capacités et 474 BTC pour divers clients. Soit 207 000 mineurs qui tournent sur ses installations.

Le mineur exploite 155 000 mineurs en propre, soit un hashrate impressionnant de 16,1 EH/s. Et 21.8 EH/s en tout. Malheureusement, les dettes contractées par Core font qu’absolument tous les BTC doivent être vendus. 0 BTC…

Iris Energy a augmenté son hashrate de 1.73 EH/s à 1.91 EH/s au cours du mois de mars. Le mineur en est même désormais à 3.6 EH/s avec 1.9 EH/s qui attend d’être installé. Le but est d’atteindre 5.5 EH/s. Le mineur détient pour l’instant 0 bitcoin.

Terminons en signalant qu’Intel vient d’arrêter la production d’ASIC. Le géant des semi-conducteurs veut recentrer son business sur la fonderie plutôt que la conception d’ASIC. C’est une mauvaise nouvelle pour la décentralisation du bitcoin qui se concentre désormais à 50 % en Amérique du Nord…

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Nicolas T. avatar
Nicolas T.

Le Bitcoin est une éruption d'énergie chiffrée incensurable se diffractant aux quatre coins d'un monde en ébullitions géopolitique et inflationniste. Je vous tiens au courant.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.