A
A

« Que des jeux de hasard » : l'avis du gouverneur de la RBI sur les cryptomonnaies

lun 16 Jan 2023 ▪ 14h00 ▪ 4 min de lecture - par Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

Les cryptomonnaies ne sont que « des jeux de hasard » qui se basent sur des « faux espoirs ». Shaktikanta Das, gouverneur de la Reserve Bank of India, n’a pas mâché ses mots après avoir tiré des leçons à partir de la chute de FTX. D’ailleurs, les cryptomonnaies augmentent le risque de « dollarisation » de l’économie.

Affiche « ban cryptocurrency in India »

Shaktikanta Das appelle à un ban général des cryptos

Fin décembre 2022, Shaktikanta Das a profité du Business Standard BFSI Insight pour partager ses inquiétudes concernant les cryptos. À son avis, « les cryptomonnaies provoqueront la prochaine crise financière si elles ne sont pas interdites ».

Début janvier 2023, la RBI, dont il est le gouverneur, a changé de ton. Assurant actuellement la présidence du G20, la Banque centrale indienne prône une régulation mondiale de ces actifs numériques.

Samedi dernier, le Hindustan Times a relayé de nouveaux commentaires de M. Das les concernant. Lors d’un évènement organisé par Business Today, ce dernier a affirmé que les cryptomonnaies ne sont « rien d’autre que les jeux de hasard », leur « valeur perçue n’est rien d’autre que de l’illusion ».

Il n’y a pas d’autre issue que le ban des cryptos, souligne le gouverneur de la Reserve Bank of India.

« Chaque actif, chaque produit financier doit avoir une valeur sous-jacente, mais dans les cas des cryptomonnaies, il n’y a pas de valeur sous-jacente… pas même une tulipe… et l’augmentation du prix du marché des cryptomonnaies est basé sur de l’illusion. Ainsi, tout ce qui n’a pas de sous-jacent et dont la valeur dépend entièrement de l’illusion n’est rien d’autre que de la spéculation à 100 % ou, pour le dire très directement, des jeux de hasard. »

Sinon, c’est la dollarisation assurée

La dédollarisation de l’économie est un nouveau concept qu’essaient de promouvoir les membres du BRICS. À noter que la plus grande banque russe, SberBank, a réussi sa première émission d’actifs financiers numériques adossés à l’or en décembre dernier.

Pour le patron de la RBI, si les cryptomonnaies gagnent progressivement de l’influence, la « dollarisation » de l’économie viendra assurément. En effet, bon nombre d’entre ces actifs sont adossés au dollar. L’Inde veut à tout prix éviter ce scénario vu que plusieurs économies dépendantes du dollar sombrent en ce moment.

Le Salvador qui voulait se débarrasser du joug américain a déjà fait son grand saut en légalisant le bitcoin en septembre 2021. L’Inde ne semble pas, pour le moment prête de lui emboîter le pas, mais mise plutôt sur les CBDC. La lame à double tranchante (à la fois libératrice pour le gouvernement et le peuple) que représentent les cryptos ne convient pas à sa politique toujours centralisée.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA avatar
Mikaia ANDRIAMAHAZOARIMANANA

La révolution blockchain et crypto est en marche ! Et le jour où les impacts se feront ressentir sur l’économie la plus vulnérable de ce Monde, contre toute espérance, je dirai que j’y étais pour quelque chose

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !