A
A

Rapport sur les résultats de la blockchain Tezos - Q3 2022

mer 09 Nov 2022 ▪ 20h00 ▪ 8 min de lecture - par Junie MAFFOCK

Récemment, la société d’analyse blockchain Messari a procédé à une évaluation des performances du protocole Tezos (XTZ) au troisième trimestre 2022. Au terme de cette analyse, les observations sont saisissantes. En effet, si certains indicateurs reflètent bien la morosité actuelle du marché, d’autres en revanche s’inscrivent dans une dynamique positive.

tezos

Le sentiment du marché est resté négatif

Dans ce billet, Cointribune vous propose de découvrir en détail les nuances qui ressortent de cette étude. Le bear market a plongé l’écosystème crypto dans un état de paralysie. Et comme la majorité des cryptomonnaies, le Tez (XTZ), le token natif de la blockchain Tezos en a fait les frais.

Au cours du T3 2022, le token XTZ a réalisé sa plus mauvaise performance en termes de capitalisation sur les 6 derniers trimestres. En effet, il a largement baissé pendant le T2 2022 (- 61,2 %) suite au resserrement des politiques monétaires par la Réserve fédérale américaine. Sa dynamique baissière s’est atténuée (-1,3 %) au cours du troisième trimestre pour revenir proche de la stabilité. Par ailleurs, la valorisation de l’offre en circulation au T3 2022 ne représente plus qu’un quart de sa valeur initiale datant du T3 2021.

En outre, les données montrent que les revenus générés au troisième trimestre ont été estimés à 191 423 dollars. Ce qui correspond à une chute de 59,5 % par rapport au trimestre précédent. Cette différence émane de la baisse des frais de transaction (- 58 %), elle-même causée par la diminution du trafic sur le réseau.

tezos
Analyse des performances financières du protocole blockchain Tezos – Source : Messari

Pour clore ce chapitre, il convient de noter que le taux d’inflation annuel moyen du Tez a reculé à 4,5 % au cours du précédent trimestre. On souligne également qu’au fil du temps, l’approvisionnement global de jetons XTZ a très peu augmenté d’un trimestre à l’autre.

L’activité transactionnelle diminue tandis que le volume de création de smart contracts augmente

Dans l’ensemble, l’activité sur la blockchain Tezos a régressé au T3 comparativement au T2. Tout d’abord le nombre de nouveaux comptes a diminué de 30,2 %. Cela suggère que le nombre de personnes ayant rejoint le projet Tezos a diminué. Ensuite, le nombre de comptes actifs a baissé de 14 % passant respectivement de 291 000 à 250 000 comptes actifs. Dans la mesure où le volume de transaction est resté relativement constant, on peut conclure que les utilisateurs présents ont été particulièrement actifs au cours du T3.

Pour terminer, à cette période, les appels de contrats intelligents ont baissé de 11,1 %. Pourtant, le nombre de smart contracts créés a atteint un record historique avec 29 000 nouveaux déploiements au T3. Cet indice prouve que l’activité des développeurs est croissante. Cela dit, cet engagement devrait évoluer davantage après le déploiement de la mise à niveau M-Upgrade. Celle-ci intégrera la prise en charge de nouveaux environnements tels que WebAssembly (WASM) et Ethereum Virtual Machine (EVM). De plus, elle permettra aux développeurs d’écrire des applications décentralisées en utilisant des langages de programmation supplémentaires, qu’il s’agisse de ceux dédiés aux smart contracts comme Solidity ou ceux à usage général comme Rust ou C++.

tezos
Analyse des performances du réseau Tezos – Source : Messari

Les NFT et la DeFi ont le vent en poupe

Malgré le marché baissier, le volume de ventes de NFT (en tez) sur Tezos a atteint un niveau record au cours du T3, avec plus de 11 millions de ventes enregistrées durant cette période. En réalité, cette métrique n’a cessé de croître depuis le début de l’année 2021. En l’espace d’un an (Q3 2021- Q3 2022), elle a connu une hausse de plus de 42 %. Au cours du 3e trimestre,  4 marketplaces NFT ont à elles seules absorbé près de 75 % des utilisateurs actifs du réseau. Ce qui prouve la domination du secteur des NFT au sein de l’écosystème Tezos.

De son côté, le secteur de la DeFi a également bien résisté à la tendance baissière. Malgré une baisse de 18,7 % du nombre d’utilisateurs actifs, il a terminé le troisième trimestre 2022 avec près de 40 millions de dollars en valeur totale verrouillée (TVL). Ce qui correspond à une baisse de seulement 2,6 % par rapport au trimestre précédent. Toutefois, sur un prisme plus long, cela représente 76 % de moins que les 162 millions de dollars enregistrés l’année dernière. Cela dit, après les NFT, la DeFi est l’un des secteurs qui a attiré le plus d’utilisateurs actifs.

blockchain
Analyse des performances des secteurs NFT et DeFi – Source : Messari

Staking et décentralisation maintiennent le statu quo

D’une part, au troisième trimestre, le nombre de validateurs (bakers) actifs a très légèrement augmenté (3 %) par rapport au trimestre précédent. D’autre part, le nombre de délégateurs a également légèrement augmenté (2,7 %), quand leur participation reste globalement stable. Ces données montrent une certaine stabilité autour de l’activité de staking, ce qui est plutôt positif du point de vue de la sécurisation du réseau.

Par ailleurs, dans le même temps, le coefficient de Nakamoto – qui mesure le degré de décentralisation au sein d’un réseau – était égal à 5 pour Tezos. Cela signifie qu’il suffisait que les cinq adresses qui possèdent la majorité des XTZ stakés se liguent pour que le réseau se bloque. Une configuration qui, sans être idéale, est tout de même conforme.

blockchain
Analyse des performances en termes de staking et décentralisation – Source : Messari

Le lancement du protocole Kathmandu

Outre ses performances quantifiables, le troisième trimestre a également été marqué par le déploiement de la mise à niveau Kathmandu. Déployée en septembre 2022, elle a introduit la validation en pipeline des blocs pour optimiser le débit des transactions. En outre, elle a permis la prise en charge de l’augmentation du stockage payant, de l’enregistrement des événements des contrats intelligents et du réseau de test semi-permanent, Ghostnet. Elle était censée augmenter de manière significative les capacités de passage à l’échelle du réseau grâce aux Smart Contract Optimistic Rollups (SCORU). Finalement, cette fonctionnalité, actuellement en phase d’expérimentation, sera déployée lors de la mise à niveau M-Upgrade, prévue d’ici fin février 2023.

tezos
Différence entre Transaction Optimistic Rollups (TORU) et Smart Contract Optimistic Rollups (SCORU) – Source : Messari

En résumé, par rapport au deuxième trimestre 2022, Tezos a perdu de son élan en ce qui concerne ses performances économiques et son activité transactionnelle. Cependant, les statistiques relatives au volume des ventes de NFT (en Tez) montrent que ce secteur est en plein essor. Dans le même temps, le staking et la décentralisation semblent avoir gardé le même niveau de performance. Quant à la question de l’optimisation de la scalabilité, elle reste en suspens, car elle n’a pas pu être traitée avec la mise à jour de Kathmandu. En revanche, cela devrait changer très prochainement avec le déploiement des Smart Contract Optimistic Rollups intégrés dans l’amendement.

Recevez un condensé de l’actualité dans le monde des cryptomonnaies en vous abonnant à notre nouveau service de newsletter quotidienne et hebdomadaire pour ne rien manquer de l’essentiel Cointribune !

A
A
Junie MAFFOCK avatar
Junie MAFFOCK

Je suis venue à la blockchain par curiosité et j'y suis restée par passion. J'ai été émerveillée par les possibilités qu'elle offre à travers ses divers cas d'utilisation. Avec ma plume, j'espère contribuer à démocratiser cette technologie et à montrer comment elle peut aider à rendre le monde meilleur.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.

Ne manquez aucune actu et abonnez-vous à Cointribune sur Google Actualités !