la crypto pour tous
A
A

Règlement MiCA : L'UE envoie un signal fort au monde crypto

sam 22 Avr 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Regulation Crypto

Jeudi 20 avril, le règlement MiCA de l’Union européenne (UE) sur les cryptos a été adopté. Cette norme fixe une nouvelle ligne directrice pour l’industrie crypto. Elle peut surtout être un modèle pour l’industrie crypto global. En effet, ailleurs comme aux États-Unis, ça tergiverse encore.

Le drapeau de l'UE avec la mention règlement MICA

Le règlement MiCA, une mesure progressiste ?

Le vote de la loi MiCA sur les cryptos en Europe était, hier, l’actu phare de l’industrie crypto. Et il y a de quoi, puisque ce texte crucial était attendu depuis plusieurs mois. La mesure fait de l’Union européenne, la première région du monde où une norme crypto claire est mise en œuvre.

À n’en point douter, ce développement constitue une avancée majeure. Non seulement pour l’industrie crypto continentale, mais aussi pour celle globale. Car, ce n’est pas un secret, ailleurs dans le monde, la réglementation de ce secteur prometteur divise, et de fait patine.

L’impact de MiCA sur l’industrie crypto mondiale

Il est vrai que la norme MiCA marque un progrès pour le secteur crypto en termes d’assise juridique. Aussi, n’est-il pas exclu qu’elle serve de modèle aux autres continents qui peinent encore à se positionner clairement.

Aux États-Unis notamment où la SEC est contestée, la MiCA pourrait relancer les discussions sur la pertinence de la réglementation. Peut-être que l’Institution pourrait être amenée à revoir sa stratégie? Ceci, d’autant que les compagnies cryptos subissent une atmosphère austère au pays de l’oncle Sam.

Cette option reste probable quand on connaît la propension des firmes cryptos à s’établir partout où les règles sont claires. C’est le cas à Singapour ou à Hong Kong. Et il n’est pas exclu que l’UE puisse jouer du même avantage concurrentiel du fait de la MiCA. Surtout que certaines plateformes, comme Nexo, quittent  le pays. Un départ progressif qui pourrait être massif si la donne ne change.

Quoi qu’il en soit, l’UE peut, avec cette mesure, tabler sur des certitudes. Notamment en ce qui concerne l’exemption des NFT et des airdrops. Nombre d’analystes pensent que le choix de les exclure de la réglementation est de la plus haute importance stratégique.

Entre stimulation de la DeFI, et facilitation des financements, les exchanges ont désormais de quoi miser sur l’attractivité du marché européen des cryptos. Est-ce l’ère d’une nouvelle phase de croissance pour ces dernières ?

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.