la crypto pour tous
A
A

Se dirige-t-on vers une réglementation plus stricte de la crypto en France ?

sam 17 Déc 2022 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.

Jusqu’ici, la France faisait partie des pays d’Europe les moins stricts en matière de réglementation des cryptos. On considérait l’hexagone comme une zone pro crypto, avec son régime allégé de licences pour les entreprises de cryptos. Mais, les autorités pourraient bientôt prendre une décision qui changera la situation.

Crypto, France, Réglementation

Plus strict pour protéger les investissements en crypto

Depuis l’effondrement de FTX, de plus en plus de gouvernements mettent en place des mesures plus strictes. Selon un récent article de la Financial Times, le gouvernement français envisage de durcir la réglementation sur les cryptos. Il apparait que le Parlement français compte bientôt analyser un amendement qui oblige les plateformes crypto à obtenir des licences avant d’offrir leurs services en France.

Si le Parlement valide la proposition, toutes les entreprises crypto devront se mettre en règle auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF). Ceci, à partir d’octobre 2023. Elles fourniront alors une série de documents à l’AMF afin d’obtenir son approbation pour proposer des services cryptos en France. Elles devront donc faire face à des contrôles plus stricts pour opérer dans le pays.

La proposition du nouvel amendement émane de Hervé Maurey, un membre de la commission des finances du Sénat français. Maurey s’appuie sur la faillite de FTX. Pour lui, cet évènement a amené plusieurs « acteurs du système français à considérer qu’il fallait encadrer les choses de manière plus stricte ».

Un amendement qui supprimera une clause existante

Ce 15 décembre, CertiK Alert a déclaré sur Twitter : « Un amendement a été proposé en France pour éliminer une clause permettant aux sociétés de cryptos de fonctionner sans licence complète jusqu’en 2026. Actuellement, il y a plus de 50 sociétés enregistrées qui opèrent en France sans licence ». Il est vrai que jusqu’ici, les entreprises crypto avaient la possibilité de proposer leurs services sur le marché français sans licence.

Le tweet de Certik Alert

La clause permettant de leur offrir ce traitement favorable a été préservée malgré l’introduction du règlement MiCA. La réglementation actuelle sur les cryptos indique qu’elle devrait être valable même après l’entrée en vigueur du règlement MiCA en 2024.

Le 13 décembre passé, le Sénat a adopté l’amendement proposé par Hervé Maurey. Il reste à soumettre la proposition à l’examen du Parlement français, l’année prochaine durant le mois de janvier. Pour l’association Adan, cet amendement indique que les législateurs français renoncent à une « industrie d’avenir ». L’association rassemble un grand nombre d’acteurs crypto du pays.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


Cliquez ici pour rejoindre 'Read to Earn' et transformez votre passion pour la crypto en récompenses !
A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.