A
A

SEC : Gary Gensler bientôt démis de ses fonctions ?

mar 13 Juin 2023 ▪ 3 min de lecture ▪ par Luc Jose A.
S'informer Regulation Crypto

Depuis plusieurs mois, l’industrie crypto est sous tension. En cause, une forte pression réglementaire exercée par Gary Gensler, le patron de la SEC. Le responsable multiplie les offensives pour soumettre les firmes cryptos à son pouvoir. Certains politiques ne veulent pas le laisser déployer sa stratégie jugée par ailleurs foncièrement incohérente.

Le logo de la SEC

Introduction d’un projet de loi pour éjecter Gary Gensler 

Gary Gensler sera-t-il démis de ses fonctions de président de la SEC ? Le représentant républicain Warren Davidson le souhaite vivement. Ce lundi 12 juin, l’homme politique a introduit, dans ce sens, un nouveau projet de loi au Congrès.

Dénommé le SEC Stabilization Act, le texte ambitionne d’apporter davantage de stabilité au fonctionnement du régulateur boursier américain. Ceci, en encadrant les prérogatives dévolues par la loi, au responsable de l’institution. L’objectif : limiter les abus de pouvoir.

Si ce dernier est approuvé, Gary Gensler se retrouverait alors sur la sellette. D’ailleurs, l’initiateur de la procédure est très explicite à ce propos. « Les marchés financiers américains doivent être protégés d’un président tyrannique, y compris de l’actuel », explique Warren Davidson dans un communiqué.

Toujours dans celui-ci, il ajoute : « C’est pourquoi je présente un projet de loi visant à remédier à l’abus de pouvoir actuel et à garantir une protection qui soit dans le meilleur intérêt du marché pour les années à venir. Il est temps de procéder à une véritable réforme et de démettre Gary Gensler de ses fonctions de président de la SEC ».

Pas nouveau !

Il faut dire que cette initiative n’est pas nouvelle en soi. Il y a quelques semaines, le représentant républicain Tom Emmer avait, lui aussi, initié un projet de loi ciblant Gary Gensler. Ceci pourrait d’ailleurs expliquer pourquoi ce politique soutient le texte maintenant introduit en tant que coauteur.

« La loi sur la stabilisation de la SEC apportera des changements de bon sens pour s’assurer que les priorités de la SEC sont les investisseurs qu’elle est chargée de protéger et non les caprices de son président insouciant », a déclaré Tom Emmer.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les actions de la SEC dérangent de plus en plus nombre d’acteurs liés à l’industrie crypto. Les dernières incartades lancées contre Binance et Coinbase la semaine dernière ont pu contribuer à aggraver cette exaspération.

Maximisez votre expérience Cointribune avec notre programme 'Read to Earn' ! Pour chaque article que vous lisez, gagnez des points et accédez à des récompenses exclusives. Inscrivez-vous dès maintenant et commencez à cumuler des avantages.


A
A
Luc Jose A. avatar
Luc Jose A.

Diplômé de Sciences Po Toulouse et titulaire d'une certification consultant blockchain délivrée par Alyra, j'ai rejoint l'aventure Cointribune en 2019. Convaincu du potentiel de la blockchain pour transformer de nombreux secteurs de l'économie, j'ai pris l'engagement de sensibiliser et d'informer le grand public sur cet écosystème en constante évolution. Mon objectif est de permettre à chacun de mieux comprendre la blockchain et de saisir les opportunités qu'elle offre. Je m'efforce chaque jour de fournir une analyse objective de l'actualité, de décrypter les tendances du marché, de relayer les dernières innovations technologiques et de mettre en perspective les enjeux économiques et sociétaux de cette révolution en marche.

DISCLAIMER

Les propos et opinions exprimés dans cet article n'engagent que leur auteur, et ne doivent pas être considérés comme des conseils en investissement. Effectuez vos propres recherches avant toute décision d'investissement.